RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une nouvelle recrue à bord? - Leana [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Une nouvelle recrue à bord? - Leana [terminé] Dim 18 Aoû - 22:24



Une nouvelle recrue à bord?
feat Leana Fienley

Lorgan. Si j'avais un jour pensé que j'accosterai sur les terres des elfes! Cependant, ce ne sont pas les possibilités de choix qui m'étouffent à l'heure actuelle, une voie d'eau relativement importante sur la coque de mon navire me clouant à terre. Voie d'eau de mon entière responsabilité, comme j'ai largement présumé des capacités de chacun lors du dernier abordage. Enfin, abordage est un bien grand mot, tentative d'abordage est un terme plus précis, vu que c'est mon vaisseau qui a trinqué. On peut être capitaine depuis des années, et pirate depuis suffisamment longtemps encore pour ne plus s'en souvenir, et se planter comme un débutant à n'en faire qu'à sa tête. Car oui, je suis certain que si j'avais écouté les conseils de prudence de ma femme et de mon second, nous n'en serions pas là. Seulement, je suis plus têtu qu'une mule, et je ne suis même pas certain qu'avoir manqué envoyer le Dark par le fond me fera retenir la leçon...

Toujours est-il que me voici coincé à terre le temps que les elfes me rafistole le navire. Et comme on peut oublier de parler taverne lorsque l'on parle d'elfes, le temps peut paraitre très long. Enfin, pas tant pour moi que pour mon équipage, n'aimant guère se retrouver bloqués à terre quand il n'y a ni taverne ou "étancher sa soif" ni bordel ou trouver quelque occupation nocturne. Pour ma part, même si j'y songeait, j'ai de qui veiller au grain, et c'est peut être pas plus mal. Cependant, cela ne m'empêche nullement de trainer dans les rues de cette étrange cité, bien à l'image des elfes, sans but précis, n'ayant même pas le bon sens de prévoir de me servir de mon épée, les mains fourrées dans les poches de mon manteau. Face à moi, l'horizon ne me montre qu'une multitude d'arbres, ne me faisant nullement regretter le choix que j'ai fait de prendre la mer. Certains me répondront certainement qu'une étendue d'arbres vaut une étendue d'eau salée, mais à mes yeux, la mer surpasse de loin cette forêt verdoyante. La mer est un foyer pour ceux qui n'en ont pas, offre de l'espoir à ceux qui ont tout perdu, et un futur à ceux qui n'ont plus rien. La piraterie n'est certes pas essentielle au tableau, mais elle apporte un petit quelque chose agrémentant l'expérience d'un luxe non négligeable et qu'il est impossible de se refuser : un peu de danger.

----------------------------

L'agitation régnant autour et sur le navire, lorsque je reviens, se calme cependant rapidement comme j'assiste amusé à la remise en ordre de l'équipage par l'unique femme à bord capable d'effrayer ces hommes pourtant difficilement impressionnables, élevés qu'ils l'ont été par la mer et ses colères. Je ne m'aventurerais pas à songer un seul instant que je serais à l'abri avec l'excuse d'être son époux, je sens que l'histoire de cet abordage foireux va me revenir assez vite aux oreilles, cependant, ce n'est pas ce qui m'intéresse le plus en ce moment. Ce qui m'intéresse davantage en ce moment se découpe en deux choses. Premièrement, mon fils déboulant de lui seul sait où pour me sauter dans les bras comme s'il ne m'avait pas vu depuis dix ans, et ensuite, cette personne regardant la scène se déroulant à bord depuis le quai là où toute personne censée prendrait la fuite de peur de se retrouver mêlée à l'histoire. Ma femme est adorable, et sait être douce et tendre, seulement, je crains d'avoir un peu trop fait déborder le vase ces derniers jours. C'est pourquoi, l'enfant de cinq ans à peine dans les bras, agrippé à mon cou comme si sa vie en dépendait, je préfère m'approcher de l'étrangère.

"Si j'étais vous, je m'éloignerais d'à peu près trois cents mètres. Pour votre sécurité. A moins d'avoir une bonne raison de rester ici, auquel cas je suis toute ouïe. Dastan Dunskan, capitaine de ce navire, pour vous servir, mademoiselle, madame?"

code par (c) eylika. photo de we heart it.


___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.


Dernière édition par Dastan Dunskan le Jeu 29 Aoû - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Une nouvelle recrue à bord? - Leana [terminé] Lun 19 Aoû - 12:10





Une nouvelle recrue ?





Leana Fienley & Dastan Dunskan

J’étais partie de Reniar quelques jours plus tôt, en direction de la forêt des elfes. Je me demande bien ce qu’il m’a prit d’aller là bas ! Fichue vengeance, croyez moi ! J’avais galopé sans relâche depuis que j’étais partie, allant jusqu’à épuiser complètement ma monture. En effet, j’avais volé cette monture, et je n’étais pas passé inaperçue. Mes poursuivants avaient finalement abandonnés la course. J’étais désormais à Lorgan. Pourquoi ici et pas à Cirth ? J’avais entendu des rumeurs selon lesquelles les milices elfes devaient se réunir là bas. J’y avais donc filé, sans réfléchir, pour accomplir ma vengeance. Après une belle claque sur sa croupe, le cheval était reparti d’où il venait. Hors de question que je me fasse arrêter ici ! J’avais rabattu mon capuchon sur mes cheveux, pour passer inaperçue. Tous ces visages et ses oreilles en pointe me fichaient des frissons. Que m’avait il prit de venir ici, en plein  territoire elfique, alors que je les répugnais ? Bonne question. Mais peut être n’étaient ils pas tous à mettre dans le même sac, qui sait ? N’empêche que ce que j’ai vécu il y a de cela huit ans maintenant, était un acte accomplit par un membre de ce peuple, faisant partie d’une milice qui plus est !
 
Je marchais sans me presser à travers les ruelles bondées de la cité, cherchant du regard mon bourreau. Ma main droite était posée sur ma ceinture, à l’endroit ou dépassait ma dague, prête à la dégainer. Il me suffirait de viser son cœur misérable et de lancer, et il tombera au sol, mort. Au lancé de couteau, je ne ratte jamais ma cible ! Mais ce beau plan n’avait pas d’utilité tant que je ne le voyais pas. Mes pas me portèrent inconsciemment vers le port. Lorsque je m’en aperçue, l’eau s’étendait devant moi. Un petit sourire me traversa les lèvres, pour disparaître aussitôt. La mer était quelque chose de magnifique, grand et puissant. Sans avoir jamais navigué, je ressentais au fond de moi le besoin de partir sur les flots, de braver tempêtes et ouragan, de sentir tanguer le bateau sous mes pas, de sentir les embruns sur mes joues, mes bras et toute ma peau, d’hisser les voiles, de répondre « oui mon capitaine ! » ou qu’un jour on me le dise. Oui, je rêvais de naviguer, de voyager, d’être libre. Vraiment libre. Je sortis de mes pensées à regret, pour regarder ce bateau amarrer là. C’était un beau navire,  et un navire pirate à en voir l’équipage. Oui, devenir pirate était mon rêve. Hors de question de travailler pour la justice. La soi disant justice. Car la justice est fausse et corrompue, il n’y a d’autre justice que celle qu’on se fait soi même !
 
"Si j'étais vous, je m'éloignerais d'à peu près trois cents mètres. Pour votre sécurité. A moins d'avoir une bonne raison de rester ici, auquel cas je suis toute ouïe. Dastan Dunskan, capitaine de ce navire, pour vous servir, mademoiselle, madame?"
 
La voix de l’homme me fit tourner la tête vers lui. M’éloigner ? Hors de question ! C’était le capitaine. Mon jour de chance, ça oui ! Mais... Pourquoi un capitaine porte t’il un enfant ? C’est surement le sien, après tout, c’est bien possible. J’enlevais mon capuchon, pour dévoiler entièrement mon visage.
 
« Mademoiselle Leana Fienley capitaine. » Fis-je avec un mouvement de la tête. « En effet, j’ai une bonne raison de rester ici. Aujourd’hui est mon jour de chance apparemment, j’aurais aimé parler au capitaine de ce navire –pour le moins magnifique au passage-, et voilà qu’il se présente à moi ! » Un petit sourire satisfait apparaît sur mon visage. « Voyez vous, les flots m’ont toujours attirés. Pourtant, je n’ai jamais eu le bonheur de naviguer sur cette étendue d’eau, les bateaux pirates se faisant rares dans les ports. Sachez que malgré mon manque d’expérience en matière de batellerie, je me permets de vous proposez mes services en tant que mousse ou je ne sais quel poste sur votre bateau. J’apprends vite, croyez moi, et l’art des armes ne m’est pas inconnu. »
 
Je repris ma respiration, car j’avais débité ces paroles sans respirer ou presque, et l’adrénaline commençait à monter en moi. J’espérais de tout cœur que ce capitaine accepte de me prendre à son bord, bien que je ne pense pas qu’il accepte si facilement. Je ne doutais pas qu’il me demande plus amples explications. J’espérais aussi qu’il ne me rembarrait pas, car après tout j’avais été droit au but, sans préambule inutile. De toute façon, je n’avais rien à perdre, si ce n’est un peu d’espoir, ainsi qu’un bel homme à regarder. Eh bien quoi ? Oui, je le trouvais beau, et alors ?




© Méphi.




___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Une nouvelle recrue à bord? - Leana [terminé] Mer 21 Aoû - 0:22



Une nouvelle recrue à bord?
feat Leana Fienley

Et bien, à peine ai-je le temps de voir le visage de cette jeune femme qu'elle commence à parler, semblant ne jamais vouloir s'arrêter. Plus par intérêt de connaitre la totalité de ce qu'elle a à dire que par politesse, j'attends qu'elle semble ne plus rien avoir à ajouter pour lui répondre, réfléchissant à ne rien omettre de ses paroles.
"Et bien, mademoiselle Fienley, il me semble que vous ayez la langue bien pendue. C'est une qualité chez une femme, tant qu'elle y associe un minimum de bon sens. Et il semblerait que vous en possédiez un minimum. Dites moi, comment avez vous compris l'allégeance de mon vaisseau, qui n'en présente pas véritablement les atours? J'avoue être curieux."
Et un minimum inquiet, car si une femme, s'y connaissant autant en navires que je m'y connait en agriculture, parvient si facilement à remarquer ce navire pirate quand elle le voit, il va sérieusement falloir que je songe à me défiler lorsque les navires de certaines cités s'approchent, ne tenant pas véritablement à me faire envoyer par le fond par une milice un peu trop zélée du boulet de canon.
"Vous ne semblez pas à cours d'arguments. Cependant, je vous arrête tout de suite. Je ne recrute pas, et encore moins de femmes. Trop belle galère à bord. Une femme sur le pont, un navire par le fond. De plus, j'ai l'impression que vous n'avez pas bien compris l'implication de la piraterie. Le mal de mer et le récurage du pont ne font pas véritablement partie des activités principales de notre emploi, mademoiselle, et je doute que vous n'en supportiez autant."
J'éviterai de rajouter qu'avec le regard que je viens d'intercepter, si elle monte sur le pont, je ne tenterai plus de survivre à une apocalypse lorsque je remonterais à bord, je tenterai de me sortir du triangle des Bermudes! Comment mon épouse peut-elle se montrer aussi jalouse en étant l'unique femme à bord du Dark Shadows, je suis parfaitement incapable de l'expliquer... sauf peut être par ma propre jalousie de la savoir entourée de tant d'hommes à bord. Il parait que l'amour rend idiot, je croit qu'en l’occurrence, nous en sommes une preuve accablante!
Pour en revenir à mon interlocutrice, il me faut tout de même avouer que son enthousiasme pèse de son coté de la balance. Cependant, ce dit-enthousiasme n'est-il pas mené par une totale méconnaissance de ce qui fait la piraterie? Je pense qu'il vaudrait mieux pour elle qu'elle tente sa chance sur un navire marchand...si elle choisit le bon port, nous nous recroiserons certainement, quoiqu'à allégeances opposées.
Danael, toujours pendu à mon cou dans mes bras, observe la dénommée Leana de ses yeux bruns - ceux de sa mère - sans mot dire. Difficile en cet instant précis d'imaginer le diablotin courant comme un fou sur le pont, arrivant en haut des cordages avant même que l'un des nôtres n'ai escaladé trois mètres de mat. Il faut dire que, sa mère mise à part, ce ne sont pas les femmes que ce gosse côtoie le plus...je me donne encore quinze ans pour lui apprendre ce que c'est!
code par (c) eylika. photo de we heart it.


___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Une nouvelle recrue à bord? - Leana [terminé] Mer 21 Aoû - 11:50





Une nouvelle recrue ?





Leana Fienley & Dastan Dunskan

Satisfaite, je le vois m’écouter avec intérêt, ne songeant pas à m’arrêter. Il avait raison, car je détestais qu’on me coupe la parole sans que j’ai pu exprimer toutes mes idées.
 
"Et bien, mademoiselle Fienley, il me semble que vous ayez la langue bien pendue. C'est une qualité chez une femme, tant qu'elle y associe un minimum de bon sens. Et il semblerait que vous en possédiez un minimum. Dites moi, comment avez vous compris l'allégeance de mon vaisseau, qui n'en présente pas véritablement les atours? J'avoue être curieux."
 
Sa réponse me fait légèrement sourire. Je pense avoir marqué au moins un point. Je songe à ma réponse avant de parler. 
 
« Capitane, croyez vous vraiment qu’un navire marchand ou qu’un aux ordres d’un quelconque suzerain équiperait ces membres de ces foulards ou tricornes ? Vos habits ne sont pas non plus pour passer inaperçu à vrai dire. Surtout ceux de vos hommes. Oh, et sachez que ce n’est pas parce que je n’ai jamais navigué, que je ne m’intéresse pas aux vaisseaux. »
 
J’espère avec mes mots avoir pu le convaincre que je pourrais faire une bonne recrue. Mais il n’a pas l’air de se faire convaincre aussi facilement, et c’est bien ce qui m’inquiète. D’ailleurs, ces nouvelles paroles sont là pour me le confirmer.
 
"Vous ne semblez pas à cours d'arguments. Cependant, je vous arrête tout de suite. Je ne recrute pas, et encore moins de femmes. Trop belle galère à bord. Une femme sur le pont, un navire par le fond. De plus, j'ai l'impression que vous n'avez pas bien compris l'implication de la piraterie. Le mal de mer et le récurage du pont ne font pas véritablement partie des activités principales de notre emploi, mademoiselle, et je doute que vous n'en supportiez autant."


Pas de femme ? J’avais pourtant cru en apercevoir une tout à l’heure sur le pont. Enfin, peu importe. Un regard farouche fait place sur mon visage. Il vient de me piquer au vif, en disant explicitement que je ne suis pas prête à supporter tant de choses. Je ne prends plus le temps de réfléchir à mes paroles, elles sortent toutes seules de ma bouche. Une pointe de colère est dans ma voix, pourtant je m’efforce de rester calme. Je m’approche lentement de lui, les sourcils froncés et les yeux plissés, une lueur de hargne dedans.
 
« Sachez mon capitaine que j’ai enduré bien pire que vous ne le pensait. La souffrance ne m’est pas indifférente, elle est mon quotidien. Et croyez moi sur ma parole d’honneur –car j’en ai, oh ça oui-, que je me ferais une joie d’étriper selon vos ordres ces soldats bons à rien. Vous ne savez rien de ma vie alors je crois que vous devriez vous garder de ces mises en garde de ce que je suis prête à supporter ou non, car je le sais bien mieux que vous, capitaine. »
 
Je lui aurais bien enfoncé mon doigt dans la poitrine s’il n’avait pas eu ce marmot pendu à son cou. Que croyait-il ? Que j’étais une jeune femme sans défense couvée par ses parents ou je ne sais quoi d’autre ? S’il pensait cela, il se mettait le doigt dans l’œil, et jusqu’au coude. Mes deux lames étaient toujours bien aiguisées et pendues à ma ceinture. Elles m’avaient parfois étaient utile pour me sortir de situations compliquées, je dois l’avouer. Et ce n’est pas le fait de prendre la mer et d’aller à l’abordage qui saurait me faire peur. Même mourir ne me faisait pas peur. Mais avant cela, j’aurais aimé accomplir ma vengeance.

"Oh, et concernant les femmes à bord, qui était donc celle sur le bord, en train de crier ses ordres à vos hommes, capitaine ?"




© Méphi.



Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Une nouvelle recrue à bord? - Leana [terminé] Ven 23 Aoû - 16:26



Une nouvelle recrue à bord?
feat Leana Fienley

Réponse correcte, qui me fait jeter un coup d’œil aux rares hommes d'équipage encore sur le pont après le savon qu'ils se sont vu passer. Vrai que plusieurs d'entre eux portent des tricornes sur la tête, et le comble de ce navire est même que, en tant que capitaine, je suis l'un des rares à n'en pas porter! Quand à mes vêtements, qu'est-ce qu'ils ont mes vêtements?!
"Vous êtes observatrice, bien. Trop observatrice peut être même! Cependant, je ne peux pas grand chose au manque de gout de mon équipage!"
L'éclat de rire que je lâche ensuite est sincère comme mon regard revient sur Leana. Cette demoiselle a du répondant, et semble avoir un caractère bien trempé, chose que j'admire et que je considère primordiale chez un pirate. Cela explique peut être d'ailleurs pourquoi les prises de têtes entre mes hommes, et d'ailleurs, moi-même, sont si courantes. Mettez 15hommes avec un caractère de chien sur le même navire et observez le spectacle...
Le sourire suivant mon rire s'efface lorsque son expression change du tout au tout, me faisant tenir Danael davantage serré contre moi, sans vraiment y faire attention, alors que la colère prends le dessus sur la jeune femme face à moi. Et je dois avouer que mon opinion à son sujet, alors que je la considérais comme une enfant fragile emplie de désillusions, change du tout au tout quand je prends conscience qu'au contraire, elle n'est peut être pas si différente de certains hommes de mon équipage. Car rares sont les hommes à bord à s'être engagés dans la piraterie pour autre chose qu'échapper à leur vie d'avant. Pour ma part? Je suis incapable d'être précis sur les raisons qui m'ont fait tombé dedans, mauvais port, mauvais navire...tout n'était pas si mauvais, au fond.
Avant que j'ai pu renchérir quoique ce soit, Leana continue de plus belle, cassant merveilleusement bien le premier argument de mon refus, en me questionnant habilement sur celle ayant expliqué les règles sur le pont à mes hommes...
"Milah, ma femme, et la seule à bord de ce navire. Dire qu'elle sait tenir un équipage n'est je pense pas nécessaire à préciser. Pour en revenir à notre sujet, pensez-vous réellement posséder les qualités requises pour appartenir à un équipage tel que celui du Dark Shadows? Je ne suis pas la seule personne à convaincre pour poser le pied sur le pont de ce navire, et je dirai même que je suis le plus facile des deux à convaincre."
Disant cela, mon regard se perd de nouveau vers le pont de mon navire, d'où une voix familière s'élève. Appuyée au bastingage, regardant dans notre direction, mon épouse se moquant quelque peu de moi.
"Je pense comprendre l'intérêt du navire, mais si tu voulais bien éviter à Danael d'entendre son père compter fleurette à chaque demoiselle croisant sa route, cela m'arrangerait plutôt sérieusement, Dastan."
Je baisse le ton pour être certain de n'être entendu que de Leana - et Danael, difficile de faire autrement.
"Je disais donc que j'étais le plus facile de nous deux à convaincre de vous laisser monter à bord."
Je me décide finalement à libéré mon fils de mes bras, le posant doucement à terre avant de le regarder filer sur la passerelle du navire sans demander son reste, un sourire aux lèvres.
"Je ne compte absolument pas fleurette à cette jeune femme, Milah. Tu devrais pourtant savoir qu'il n'y a que toi qui m'importe. En vérité, nous parlons travail, cela m'arrive par moments...entre deux verres...trois bouteilles?"


code par (c) eylika. photo de we heart it.


___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Une nouvelle recrue à bord? - Leana [terminé] Sam 24 Aoû - 11:16





Une nouvelle recrue ?





Leana Fienley & Dastan Dunskan

Après m’être reprise et calmée de ma colère qu’il avait provoquée, j’écoutais sa réponse, jetant de temps en temps un œil au navire.
 
"Milah, ma femme, et la seule à bord de ce navire. Dire qu'elle sait tenir un équipage n'est je pense pas nécessaire à préciser. Pour en revenir à notre sujet, pensez-vous réellement posséder les qualités requises pour appartenir à un équipage tel que celui du Dark Shadows? Je ne suis pas la seule personne à convaincre pour poser le pied sur le pont de ce navire, et je dirai même que je suis le plus facile des deux à convaincre."
 
J’hausse un sourcil. Alors comme ça, c’est ça femme qui dirige sur son bateau ? Franchement, oui, je dois avouer que je suis bien surprise. Venant d’un pirate, j’aurais plutôt cru que se soit lui qui donne les ordres, peut importe l’avis de sa tendre –enfin, comme peut l’être une pirate. Mais je me fiche bien de qui commande, ce qui m’importe c’est d’aller sur ce vaisseau, et de faire partit de l’équipage, coûte que coûte. Je lève les yeux du visage du pirate, pour regarder en direction de la femme appuyé au bastingage lorsque celle-ci prend la parole. Un sourire discret apparaît sur mes lèvres. Dastan baisse d’un ton pour n’être entendu que de son fils et de moi, me rappelant qu’il était le plus facile des deux à convaincre. Je n’en doute pas une seconde. Je regarde le petit courir vers le navire, puis son père répliquer à sa femme qu’il parle travail. Comment les convaincre tous les deux de me laisser monter à bord ? Il est vrai que je n’avais jamais navigué, et que la navigation ne m’était connue que par des histoires racontées  par quelques marins. Mais, il faut bien commencer quelque part, non ? Comment les convaincre..? Une idée traversa mon esprit. Autant leur montrer de quoi j’étais capable. Je tournais le dos au pirate, sortant discrètement une de mes dagues de sous ma chemise, pour ne pas qu’il s’en aperçoive. Je la tenais par la lame, respirant lentement.
 
« Entre les deux mains. »
 
Sans lui laisser de comprendre quoi que se soit, ou le temps de le laisser me poser une question, je m’étais retournais rapidement. En moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, ma lame siffla dans l’air. Je n’avais pas le droit à l’erreur. Heureusement, je ne fis pas d’erreur. Mon poignard se planta dans le bois du navire, juste entre les deux mains de sa femme. Un sourire satisfait perla sur mon visage. Je regardais un instant l’expression de la femme, avant de me retourner vers le capitaine.
 
« Qu’est ce qu’il faut savoir d’autre pour monter à bord ? »
 
J’entendais par là, ce qu’il fallait savoir d’autre que manier une arme. Car, je pense –et j’espère- qu’il a compris que je ne mentais pas lorsque je disais que je savais utiliser une lame. J’attendais sa réponse, impatiente.



© Méphi.




___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Une nouvelle recrue à bord? - Leana [terminé] Jeu 29 Aoû - 0:43



Une nouvelle recrue à bord?
feat Leana Fienley

D'accord, j'ai parfois l'alcool facile...Et après quelques verres partagés avec mon équipage, je ne suis pas toujours apte à engager une conversation sérieuse. Cependant, le regard insistant que je reçois du pont du navire me ferai presque croire que je suis loin de la vérité en remplaçant "deux verres" par "trois bouteilles" dans ma phrase. J'ai déjà l'honnêteté d'avouer ne jamais être contre un verre, c'est pas si mal.
Revenant à mon interlocutrice, je remarque son expression surprise, et il ne m'est pas difficile de comprendre d'où elle lui vient. Qu'à cela ne tienne, je suis le capitaine de ce navire, et personne d'autre...il est juste très difficile de nier que le capitaine se plie tout de même à quelques règles brisant la légende du capitaine seul commandant à bord. D'un autre coté, des pirates naviguant avec femme et enfant, je peux volontiers dire ne pas en connaitre. Néanmoins, Milah n'a pas hésité une seconde à me suivre en mer, et nous avons même dérobé le Dark ensemble ; autant dire que je ne comptais pas la laisser à terre avec la venue au monde de Danael...et comme je ne comptais pas moi-même abandonner les flots, cqfd...
La jeune femme marmonna quelque chose, et, avant que je n'ai pu comprendre ce qui arrivait, un cri à la fois surpris et offusqué de mon épouse me fait me retourner vers elle, pour voir la dague tremblant dans le bois du navire, juste devant elle. Levant un sourcil en guise de question, je la voie finalement acquiescer avant de prendre Danael dans ses bras et s'éloigner, espérant sans doute réussir à enfermer notre petit diable dans notre cabine, cette fois-ci. Je doute que cela soit la première tentative de la journée.
Croisant les bras, je regarde de nouveau Leana, lachant un soupir avant de m'écarter d'un pas, un sourire en coin.
"Elle se fera à vous, n'ayez crainte. Pour ma part, vous m'avez convaincu, mademoiselle Fienley. Sachez que ce n'est pas tout le monde qui y parvient. Je choisis un peu mieux mes matelots que la plupart des navires pirates naviguant sur ces mers, mes hommes ne devraient donc pas vous poser d'ennui, à la condition que vous n'hésitiez pas à vous imposer parmi eux...Dans le cas contraire, votre joli minois risque d'en faire chavirer plus d'un."
Je lui tourne alors le dos pour franchir la passerelle menant au navire, comptant que mon message ai été assez clair pour qu'elle me suive. Réfléchissant à mes paroles, je me surprends à être bien content de n'avoir pu être écouté que d'elle seule sur mes derniers mots. Ou l'art de dire tout haut ce que l'on ferait mieux de taire! Éviter de s'enfoncer davantage, brillante idée.
"Bienvenue à bord du Dark Shadows."
La simple sensation du bois sous mes bottes me redonne le sourire, n'aimant que peu descendre à terre, même s'il m'est impossible de ne jamais le faire. Ma main gauche glissant sur le bastingage de bois, j'avance jusqu'à me saisir de la dague lancée quelques instants plus tôt par la jeune femme, avant de la lui rendre, garde en avant.
"Tachez de n'abimer personne avec cela. Ou du moins, ne les rendez pas inapte à s'occuper du cordage et manier leurs armes!"
Je ris, bientôt rejoint en cela par l'un de mes meilleurs matelots, des plus loyaux également, qui n'a pas tout à fait du comprendre les implications des libertés que j'offre de mes paroles à notre nouvelle recrue. Montant les marches menant au pont supérieur de mon navire, je laisse mon regard se perdre dans les flots lointains, au delà des eaux trop paisibles du port.
"Quand pourrons-nous appareiller?"
"Deux jours maximum, capitaine. Le bois est plus abimé que nous ne le pensions, c'est une chance que nous n'ayons pas chaviré!"
"Alors espérons que la chance continue de naviguer à nos cotés. Leana? Avez-vous entendu? Si vous le souhaitez, vous avez deux jours devant vous avant que nous le levions l'ancre! Aux premières lueurs de l'aube, nous partirons... je me lasse de cette cité."

code par (c) eylika. photo de we heart it.


___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Une nouvelle recrue à bord? - Leana [terminé] Jeu 29 Aoû - 16:30





Une nouvelle recrue ?





Leana Fienley & Dastan Dunskan

Un sourire plus que satisfait apparu sur mon visage. J’étais prise à bord ! J’étais vraiment ravie de l’être. Mon capitaine me mis en garde de ses hommes, et me dit de m’imposer, au risque que quelques un d’entre eux me regarde de trop près. Je le suivais sur la passerelle du navire.
 
"Bienvenue à bord du Dark Shadows."
 
Il me rend ma dague, dont je me saisis pour la ranger à sa place, sous ma chemise. Je souris lorsqu’il me demanda de ne blesser personne au point de les empêcher de s’occuper du cordage. Je le suivais sur son navire, laissant vagabonder mon regard émerveillé sur les mâts, les voiles et les flots. Je m’approchais du bastingage, et m’y appuyais, regardant l’horizon et les eaux qui s’y étendaient. Y naviguer avait toujours était un rêve, et je peinais à croire qu’il allait enfin se réaliser. Mon capitaine me tira de mes pensées, me disant que nous partirons dans deux jours. Deux jours, et se vaisseau sera vraiment ma maison. J’avais encore deux jours pour rassembler quelques affaires nécessaires, avant de partir à l’aventure. Je regardais Dastan dans ses yeux d’un bleu profond, pour lui répondre.
 
« Entendu mon capitaine. Il me reste deux ou trois choses à régler avant de pouvoir prendre la mer. Je n’en ai pas pour longtemps, et je reviens vite. »
 
Il m’autorisa d’un hochement de tête et de quelques unes de ces paroles de faire ce que j’avais à faire. Je me retournais donc, et descendis du bateau, ne jetant un regard en arrière qu’en arrivant dans Lorgan. Accomplir ma vengeance n’était pour moi pas une priorité tout de suite. Il fallait que je réunisse l’argent nécessaire pour m’acheter un sabre et quelques vêtements de rechange, les miens étant en piteux état. La chasse à l’or pouvait donc commencer. Discrètement, j’arrachais les bourses pendues aux ceintures de ses elfes, ma capuche rabattue sur mon visage. Une fois avoir amassé quelques besaces remplies de pièces d’or, je me dirigeais vers un de ces marchand d’arme. Je pris un sabre basique, et peu cher. Je n’en avais jamais manié, et j’espérais que mes dagues me suffiraient. Je me rendis ensuite dans une autre échoppe, et acheter quelques vêtements, et bien sur en volais quelques uns au passage. Je retournais au port, admirant ce magnifique navire. Je restais comme cela un instant, debout, mon sac sur mon épaule, et mon sabre à ma ceinture. Je gravis la passerelle menant au bateau, et une fois les deux pieds sur le plancher, je me sentais enfin chez moi. J’avais terriblement hâte de sentir les embruns sur mon visage.



© Méphi.




TERMINE

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas


I see you
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une nouvelle recrue à bord? - Leana [terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Une nouvelle recrue à bord? - Leana [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une nouvelle recrue
» Arrivée d'une nouvelle recrue
» Répartition d'une nouvelle recrue [Gryffy]
» [PV Sadko] Nouvelle vie...
» Kevin Button nouvelle recrue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contrées oubliées. :: This is the end :: Corbeille :: Archives RP-