RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une apprentie attendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Une apprentie attendue Dim 25 Aoû - 17:22

Une convocation chez le seigneur régent la capitale des nains. Voilà comment à commencé cette petite histoire. Je me demandais biens ce qu'un homme comme lui pouvait bien me vouloir. Peut-être devrais-je bientôt partir en quête... ou devrais-je soigner quelqu'un...Quoique cela me semble moins probable, sinon il aurait fait appel à mes services plus rapidement. Non vraiment, je tournais cette question dans ma tête dès que j'eus lu cette missive. ET pourquoi ne me convoquer que dans deux jours ?

J'attendais le jour de cette rencontre avec impatience, et je n'arrivais rien à soutirer des proches que je connaissais à la cour. Je restais donc dans mes habitudes lorsque je suis à la capitale. Je faisais un petit plein de vivre et du nécessaire à la confection de mes différentes potions. Je déambulais dans les souterrains et tentais de m'occupais l'esprit pendant ces jours d'attente. Je marchais le soir dans les souterrains en repensant au but et au sens de cette convocation. Je relus plusieurs fois la lettre pour voir s'il n'y avait pas de message caché ou quelque chose pour me permettre de mieux comprendre. Je me torturais l'esprit jusqu'au matin de la convocation.

Je me réveillais. J'avis mal dormi. Je me fis infuser des herbes pour me réveiller et pensais encore à ce qui pourrait bien se passer. Je me préparais, je me lavais puis enfilais mes plus beaux habits d'apparat.
Je me rendis à la cour. J'étais en avance et décidais de faire un tour dans les rues parallèles et adjacentes. A force d'y passer je connaissais bien le quartier.
A l'heure je me présentais à la porte principale. On ne me fit pas patienter longtemps, à mon plus grand étonnement. J'entrais, annoncé par mes titres par un garde, jusqu'au devant du trône. Le seigneur en descendit, et comme nous étions ami, m'étreignis.
Je l'étreignis aussi et il remarqua mon anxiété. Il me dit de m'asseoir à une table splendide et nous prîmes une pinte de bière blonde. Il m'annonça ainsi:

[color=#ff6633"Geomir, j'ai une grande nouvelle pour toi ! Ton aide nous est précieuse et ton savoir d'une grande utilité."

[/color]*pourquoi me flatter comme ça ?* Je le regardais les sourcils rabattus et perplexe. *Qu'est-ce qu'il va me sortir?*

"Le conseil et moi-même avons décidé de faire venir une personne en apprentissage auprès de toi ! Elle arrive demain matin !"

Et il était content ! Je le haïssais de me l'annoncer ainsi. Je ne pouvais pas partir, je ne pouvais pas prévoir une quête ou une tournée de soin dans les villages... Bref, je n'avais guère le choix que d'accepter et il le savais.
Il continua avec tout un baratin. S'il n'y avait pas eu cette bière à volonté je ne serais pas resté. Ca aussi il le savait !
Nous nous quittâmes amis. Nous avions passé un sacré moment ensemble. Le midi avait passé, j'étais bourré.

Je rentrais chez moi et m'affalais sur mon lit. Je dormais peu de temps après. Je fis un rêve sans image. Je me réveillais. J'avais faim. Je mangeais les restes de la veille. J'avais une boule au ventre. Un apprenti ! quelle idée ! Un apprenti ! avec à peine de poil et bon à rien ! Mais pourquoi ça me tombait dessus ? J'avais fais quelque chose de mal ? ou de trop bien sans doute ... On se refait pas. Je m'assommais de lecture et de théorie mécanique farfelues sans intérêt. J'essayais d'oubliais.

Le lendemain matin, pareil que la veille: mal dormi, en plus d'une gueule de bois. J'ouvris les yeux et vis que j'avais fini ma bouteille de liqueur. Grincheux comme jamais j'allais préparer une chambre. Je déjeunais. Puis je m'habillais et fis ma toilette. Je faisais tout à l'envers. Je m'agaçais et j'étais nerveux. Je soupirais à chaque tache faite.
Je nettoyais ma maison de fonds en comble jusqu'à ce que quelqu'un frappe à la porte.

J'ouvris: une avortone.

"Salut, qu'est-ce que tu me veux petite ?"


C'était une humaine. Elle était menue. Un peu maigre. Elle était un peu plus grande que moi. Mais qu'est-ce qu'une jeune fille comme elle faisait sur le seuil de ma porte ?
* Oh ... NON, NOM DE DIEU* criais-je dans ma tête, sans rien laisser transparaître. * mais c'est pas vrai ...*
Je lui souriais malgré moi.
Revenir en haut Aller en bas

Une apprentie attendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mentor/Apprentie Le Départ!
» Une apprentie bien mignionne [PV Nuage de l'Aube]
» 2 lunes, demi-apprentie (PV : Flamme Noire)
» Magie ! (pv Aetius)
» Shayasia [Apprentie arbalétrière]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contrées oubliées. :: This is the end :: Corbeille :: Archives RP-