RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Mer 18 Sep - 17:36







Deux anti-elfe en forêt elfique



 


♪ My heart will go on ♪


Dastan Dunskan & Leana Fienley

 

Dire que le fait de me retrouver ainsi face à face avec Dastan en forêt me mettait mal à l’aise était un euphémisme. J’avais pris grand soin de l’éviter, et voilà qu’on se retrouvait seul, au moment le plus impromptu. Je ne savais pas que faire ni quoi dire, c’est pourquoi je lui demandais juste ce qu’il faisait là, en plein territoire de ces saletés d’elfes. Lui aussi semble gêné, mais se ressaisit bien vite. A quoi peut il penser en ce moment précis ? Son sourire charmeur naquit sur ses lèvres si attirantes, et je ne pus m’empêcher de repenser au gout qu’elles avaient.
 
"Je te croyais loin, à l'heure actuelle... Mais je te vois ici, je doit donc en conclure que tes recherches ont été infructueuses? Pour ma part, je ne fais que me dégourdir les jambes suffisamment près de mon navire pour m'éviter de croiser ces foutus elfes. Inintéressant, j'en convient."
 
Ses paroles me font sortir de mes rêveries, et je reprends doucement pieds à la réalité. Mes sourcils se froncent. Croit-il vraiment me faire croire qu’il ne fait que se dégourdir les jambes ? Mais cette question est dérisoire, et finalement, je me fiche de la réponse. Une part de colère à son égard vint troubler mes pensées, alors que je sais qu’il n’a pas respecté mon souhait de partir seule.
 
« Je n’avais vraiment pas besoin que tu envois deux de tes hommes à ma suite. Surtout vu leur niveau de discrétion ! Crois tu vraiment que j’ai besoin d’être suivie comme une petite fille ? »
 
Je passais une main agacée dans mes cheveux. J’étais en colère, oui, et ma voix trahissait largement ce sentiment. Mais contre qui ? Contre quoi ? Etait ce vraiment contre Dastan qui avait voulu me protéger ? Ou contre ce maudit elfe ? Ou simplement, contre moi ? Surement les deux dernières solutions. Il fallait que je passe mes nerfs contre quelqu’un, et Dastan étais juste là. Mais je regrettais un peu de lui avoir parlé avec tant de colère dans la voix. Je détournais mon regard de ces yeux bleus qui me fixaient, jetant un coup d’œil alentour, pour finalement le replacer sur le visage de mon capitaine. Rien que la vue de celui si avait un effet apaisant sur moi-même. Pourtant, malgré le fait que je m’en voulais de lui avoir parlé avec agressivité, je savais mes paroles justifiées, et je ne voulais en aucun cas revenir dessus.
 
J’étais là, à moitié en colère, à moitié mal à l’aise et éperdument amoureuse, à me tenir devant l’être à qui je tenais le plus au monde. Que pensait-il de moi à l’heure qu’il est ? Me considère t-il comme un membre de son équipage comme les autres ? Ou croit-il qu’une simple amitié fraternelle nous uni ? J’étais tellement incertaine, tellement perdue. Et tout ça à cause d’un homme ! Si on m’avait dit cela lorsque j’étais plus jeune... 
Code by Val'




___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 


Dernière édition par Leana Fienley le Sam 21 Sep - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Mer 18 Sep - 23:34



Deux anti-elfes en forêt elfique
Sur la côte ouest de ce monde

Parce que l'amour fait parfois faire des choses vraiment stupides...

Dastan & Leana
Une fin de journée, une nuit, puis une autre journée et une autre nuit...le tout sans aucune trace de Leana, mis à part cet idiot en puissance n'ayant pas hésité une seconde à s'être vanté de l'avoir piégée. Piéger Leana, y croit-il sérieusement? Personne ne peut piéger cette femme, c'est elle qui nous piège... Preuve en est de l'état de perturbation et de contrariété de mon cœur et de mon esprit, s'étant pour une fois associés depuis la dernière conversation que j'ai eu avec Leana. Dernière fois que j'ai pu réellement la croiser d'ailleurs, la jeune femme prenant grand soin de m'éviter depuis lors. Observant depuis la rive du fleuve le détroit en aval, et la mer au delà, je passe mes doigts sur mes lèvres en songeant à la fin de cette conversation. Cela continue à me perturber au plus haut point, à dire vrai, comme je me trouve tiraillé entre les sentiments que je sais ressentir pour elle, et l'impression que j'ai de trahir mon fils, et la mémoire de mon épouse.
Pourquoi faut-il qu'un tel dilemme s'impose à moi? Comment songer à mon présent, voire un potentiel futur, sans pour autant briser mon passé?
Je reprends mon chemin en direction de l'endroit où je sais avoir débarqué sur la plage, n'ayant guère besoin de boussole quand le lit du fleuve me guide vers ma destination, l'esprit occupé par cette question demeurant sans réponse. A mi-chemin de la plage, du bruit dans les fourrés proches attire mon attention, et je quitte le sentier pour passer entre deux arbres, observant les environs en souhaitant surtout qu'il ne s'agisse pas d'un de ces foutus elfes...quoique vu l'endroit où je suis, ça serait Will tentant de me suivre discrètement de nouveau que cela ne m'étonnerait pas...raison pour laquelle je finis par sortir du couvert des arbres pour marcher sur le sable fin de la plage, plissant les yeux devant la soudaine luminosité du soleil.

« Dastan ? Que fais-tu ici ? »


J'avoue tomber des nues, ne m'attendant absolument pas à tomber sur Elle. Que dire à présent que nous sommes face à face, situation qui n'est pas arrivée depuis ce qui me semble être des siècles? J'évite tout d'abord son regard, ne pouvant empêcher l'un de mes sourires trop charmeurs de naitre sur mes lèvres alors que je passe ma main derrière ma nuque, limite gêné, avant de me reprendre. Après tout, c'est moi le capitaine du navire sur lequel nous voguons - quand il est en état, j'en suis conscient -, et moi qui vient de perdre deux jours à la rechercher. C'est donc à moi de poser les questions, et à elle d'y répondre! Dastan Dunskan, l'art et la manière de trouver des excuses à son entêtement maladif...

"Je te croyais loin, à l'heure actuelle... Mais je te vois ici, je doit donc en conclure que tes recherches ont été infructueuses? Pour ma part, je ne fais que me dégourdir les jambes suffisamment près de mon navire pour m'éviter de croiser ces foutus elfes. Inintéressant, j'en convient."

En plus de ne pas être convaincue, l'expression de la jeune femme me signale que je risque d'avoir des comptes à rendre. Les deux hommes envoyés à sa suite? Notre face-à-face certainement indésiré de sa part? Le fait d'avoir mis les points sur les i à notre sujet, du moins, avant qu'il ne me tienne tant à coeur? Ou que sais-je encore. Une chose est certaine, le temps vire à l'orage.





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Sam 21 Sep - 16:07







Deux anti-elfe en forêt elfique



 


♪ My heart will go on ♪


Dastan Dunskan & Leana Fienley

 

Dire que le fait de me retrouver ainsi face à face avec Dastan en forêt me mettait mal à l’aise était un euphémisme. J’avais pris grand soin de l’éviter, et voilà qu’on se retrouvait seul, au moment le plus impromptu. Je ne savais pas que faire ni quoi dire, c’est pourquoi je lui demandais juste ce qu’il faisait là, en plein territoire de ces saletés d’elfes. Lui aussi semble gêné, mais se ressaisit bien vite. A quoi peut il penser en ce moment précis ? Son sourire charmeur naquit sur ses lèvres si attirantes, et je ne pus m’empêcher de repenser au gout qu’elles avaient.
 
"Je te croyais loin, à l'heure actuelle... Mais je te vois ici, je doit donc en conclure que tes recherches ont été infructueuses? Pour ma part, je ne fais que me dégourdir les jambes suffisamment près de mon navire pour m'éviter de croiser ces foutus elfes. Inintéressant, j'en convient."
 
Ses paroles me font sortir de mes rêveries, et je reprends doucement pieds à la réalité. Mes sourcils se froncent. Croit-il vraiment me faire croire qu’il ne fait que se dégourdir les jambes ? Mais cette question est dérisoire, et finalement, je me fiche de la réponse. Une part de colère à son égard vint troubler mes pensées, alors que je sais qu’il n’a pas respecté mon souhait de partir seule.
 
« Je n’avais vraiment pas besoin que tu envois deux de tes hommes à ma suite. Surtout vu leur niveau de discrétion ! Crois tu vraiment que j’ai besoin d’être suivie comme une petite fille ? »
 
Je passais une main agacée dans mes cheveux. J’étais en colère, oui, et ma voix trahissait largement ce sentiment. Mais contre qui ? Contre quoi ? Etait ce vraiment contre Dastan qui avait voulu me protéger ? Ou contre ce maudit elfe ? Ou simplement, contre moi ? Surement les deux dernières solutions. Il fallait que je passe mes nerfs contre quelqu’un, et Dastan étais juste là. Mais je regrettais un peu de lui avoir parlé avec tant de colère dans la voix. Je détournais mon regard de ces yeux bleus qui me fixaient, jetant un coup d’œil alentour, pour finalement le replacer sur le visage de mon capitaine. Rien que la vue de celui si avait un effet apaisant sur moi-même. Pourtant, malgré le fait que je m’en voulais de lui avoir parlé avec agressivité, je savais mes paroles justifiées, et je ne voulais en aucun cas revenir dessus.
 
J’étais là, à moitié en colère, à moitié mal à l’aise et éperdument amoureuse, à me tenir devant l’être à qui je tenais le plus au monde. Que pensait-il de moi à l’heure qu’il est ? Me considère t-il comme un membre de son équipage comme les autres ? Ou croit-il qu’une simple amitié fraternelle nous uni ? J’étais tellement incertaine, tellement perdue. Et tout ça à cause d’un homme ! Si on m’avait dit cela lorsque j’étais plus jeune... 
Code by Val'




___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Jeu 26 Sep - 8:13



Deux anti-elfes en forêt elfique
Sur la côte ouest de ce monde

Parce que l'amour fait parfois faire des choses vraiment stupides...

Dastan & Leana
« Je n’avais vraiment pas besoin que tu envois deux de tes hommes à ma suite. Surtout vu leur niveau de discrétion ! Crois tu vraiment que j’ai besoin d’être suivie comme une petite fille ? »
N'avais-je pas dit que le temps virait à l'orage? Mais que répondre à cette accusation tout en faisant de mon mieux pour rester calme, et ne pas répondre à la colère que je sens bouillonner en elle? A vrai dire, je connais ma réponse, et elle m'effraie autant qu'elle me plait. Nous sommes du même bois, elle et moi, et il ne m'était que peu difficile de savoir que seule en territoire elfique, elle prendrait sans nul doute des risques inconsidérés afin d'obtenir sa vengeance. Je ferais sans hésiter la même chose face à quelques sorciers, malgré les conséquences inévitables de mes actes.
"Non pas une petite fille. Une femme suffisamment obnubilée par son désir de vengeance pour en oublier de se préoccuper des risques qu'elle s'apprête à prendre, et de tout ce qu'elle risque de perdre."
Prête à répliquer, et son expression offusquée ne prévoyant rien de bon comme réponse, je ne lui laisse cependant pas le temps de placer un mot que je poursuis, une pointe de désarroi dans le regard.
"Ne le nies pas. Nous avons plus en commun que chacun de nous veut bien l'avouer, et je sais comment je réagirais en pareille situation. Pourquoi crois-tu qu'à cette heure je ne sois pas accoudé au comptoir de quelque taverne avec la moitié de l'équipage? Je doute fort de retenir ma lame si je croise ces oreilles pointues... Ouais, d'accord, leur alcool vaut rien non plus."
Je m'autorise un léger rire suite à mes paroles malgré que je ne parvienne pas à discerner à son expression si je vais passer un bon ou un mauvais quart d'heure. En temps normal, sans doute n'aurais-je pas hésité à rajouter que la "surveillance" était davantage pour protéger les autres de sa lame qu'elle-même, mais prudent, je décide de fermer ma grande gueule et attendre son verdict.
Le capitaine pendu aux lèvres de son matelot, attendant son avis...fallait l'inventer... Je remettrait de l'ordre dans cet équipage un jour... ou pas d'ailleurs. Je préfère de loin la grande famille que nous sommes à ces navires ou le capitaine ordonne et les matelots obéissent comme de fidèles moutons...ce que j'aurai déserté rapidement de tel équipage! Ou plutôt non, je les aurait jeté par dessus bord, et j'aurai gardé le navire. Bon sang de bois, c'qui le capitaine ici?





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Ven 27 Sep - 22:02







Deux anti-elfe en forêt elfique



 


♪ My heart will go on ♪


Dastan Dunskan & Leana Fienley

 

Non pas une petite fille. Une femme suffisamment obnubilée par son désir de vengeance pour en oublier de se préoccuper des risques qu'elle s'apprête à prendre, et de tout ce qu'elle risque de perdre."
 
Ce que je risque de perdre ? Croit il vraiment que j’ignore le fait que si quelque chose tourne mal, je ne reverrai jamais ce qui m’est cher ? Ce qui se résume à la seule personne qu’est Dastan. Je m’apprêtais à répondre, mais il fut plus rapide, et je le regarde donc, soupirant intérieurement.
 
"Ne le nies pas. Nous avons plus en commun que chacun de nous veut bien l'avouer, et je sais comment je réagirais en pareille situation. Pourquoi crois-tu qu'à cette heure je ne sois pas accoudé au comptoir de quelque taverne avec la moitié de l'équipage? Je doute fort de retenir ma lame si je croise ces oreilles pointues... Ouais, d'accord, leur alcool vaut rien non plus."
 
Regardant son visage rire légèrement, j’en oublie presque la faible flamme de colère encore éveillée en moi. J’esquisse même un faible sourire. Alors que tout semblait paisible dans la forêt elfique, deux elfes sortirent des fourrées, armes à la main. Je me tournais vivement vers l’un deux, sortant du même mouvement mes lames mortelles. Se tenant face à nous, épée au poing, ils parlent dans leur langue natale, et je ne cherche pas à comprendre se qu’ils disent. La vue de ses oreilles pointues m’avait hérissé le poil, et je n’attendis pas longtemps pour charger l’un des elfes. Je vis du coin de l’œil Dastan sortir son sabre et s’attaquer à l’autre intrus. J’esquivais les attaques rapides, voyant parfois passer la lame de l’épée trop près de ma peau pour lui épargner une légère égratignure. La rapidité et la fluidité des mouvements elfiques avaient un avantage sur mon corps parfois moins vif à la réaction. Mes deux dagues courtes arrivèrent à percer les enchainements aux quels je devais faire face, et j’enfonçais sans ménagement ni pitié, une lame dans l’estomac de mon ennemi, laissant tomber un corps ensanglanté et gémissant au sol. Je me retourne vers Dastan. Il en avait presque fini avec son adversaire. Quelques coups de plus, et il serait mort au sol. Quelqu’un d’autre avait tiré les mêmes conclusions que moi. Un mouvement dans les taillis me fit tourner la tête derrière mon capitaine. Un autre elfe venait d’arriver, arc en main, flèche encochée et corde tendue. Visant Dastan. Une vision de son corps mort et plein de sang passa dans mon esprit.
« Non ! »
 
J’hurlais en me jetant entre l’archer et le pirate. Le trait siffla. Je reculais d’un pas ou deux, peut être plus. Une douleur aigüe me tirailla, mais pourtant un léger sourire flottait sur mes lèvres. Au moins, Dastan était en vie. Je portais ma main à mon épaule, sentant un liquide chaud et poisseux s’en écouler. La flèche avait traversé mon corps de part en part, passant entre les os, n’en touchant aucun à mon grand soulagement. Quelque chose, ou quelqu’un, me retenait de ne pas tomber. J’avais connu d’autres blessures, et certaines plus importantes, certes, mais je n’avais pas l’habitude de la douleur d’une flèche. A choisir, je préférais avoir une profonde estafilade sur le flanc, qu’un trait me traversant. Au moins, il n’y avait rien à enlever. Je me rendis compte que les bras de Dastan me tenait à moitié debout. Je relevais mon regard vers lui, et tentais un sourire rassurant. Mais ma douleur à l’épaule transforma ce signe joyeux en un rictus souffrant.
Code by Val'




___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 


Dernière édition par Leana Fienley le Sam 28 Sep - 12:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Sam 28 Sep - 0:04



Deux anti-elfes en forêt elfique
Sur la côte ouest de ce monde

Parce que l'amour fait parfois faire des choses vraiment stupides...

Dastan & Leana
C'est avec plaisir que je vois Leana sourire à son tour. Peut-être qu'au final, je n'ai pas totalement tout perdu la concernant. Quelque chose au fond de moi l'espère profondément, même si je suis incapable de me l'expliquer de façon concrète - je dirais plutôt que je m'y refuse encore.
Cependant, alors que les choses s'étaient à présent calmées, nous nous retrouvons nez à nez avec deux de ces saloperies d'elfes, aux intentions tout sauf bienveillantes à voir leurs lames tirées de leurs fourreaux, et leurs airs froids et catégoriques. Bien, si la discussion doit se faire par les armes, c'est par les armes qu'elle se fera. Mon réflexe initial serait de placer Leana derrière moi afin de la protéger, cependant, c'est elle qui attaque la première, et par conséquent, je ne peux que la suivre, dégainant mon sabre pour répondre à l'attaque du second elfe, dont le style de combat, si éloigné de celui des marins que je combats habituellement, me prend en défaut, ne devant à plusieurs reprises qu'à la maîtrise que j'ai de mon crochet - arme suffisamment inhabituelle pour me donner un avantage sur l'elfe que je combats - de ne pas finir embroché sur l'une de ses épées. Observer du coin de l’œil - lorsque cela m'est possible au vu de la vitesse d'attaque de mon adversaire - Leana parfois en bien mauvaise posture a cependant tendance à me redonner du poil de la bête, désirant rien de moins que me débarrasser au plus vite de mon adversaire afin d'aller m'occuper du sien.
Je harponne l'épaule de mon adversaire, me moquant de la proximité immédiate de sa lame, bloquant le mouvement de l'autre de mon sabre, prêt à plonger dans sa poitrine et y cueillir son cœur. Cependant, le cri de Leana près de moi me fait tourner le regard vers elle, l'autre en profitant pour me balancer la garde de son épée dans la mâchoire. Je tombe d'abord sur un genou, lâchant mon arme, avant de me relever aussi sec, me moquant de la douleur de ma mâchoire, pour rattraper Leana dans sa chute. Les larmes s'échappant de mes yeux sans que je puisse les retenir brouillent ma vue, mais j'oublie totalement les elfes nous ayant attaqués, ne me préoccupant que de la femme dans mes bras, tandis que je l'aide à s'asseoir au sol, soutenant son dos pour l'empêcher de s'allonger, comme dix bons centimètres de bois ressortent de son épaule.
"Leana? Tu restes avec moi, ok? Je...j'vais t'enlever ca."
Nul besoin de préciser que cela risque fort d'être douloureux. De toute façon, je n'ai pas le cœur à le préciser, veillant surtout à rester assez lucide pour me montrer utile à quelque chose, bien que les sentiments que je sais nourrir pour elle soient largement suffisants à troubler mon jugement.
Calant mon bras gauche derrière son dos de façon à ce qu'elle ne risque pas de s’empaler sur mon crochet, n'ayant pas l'idée de le retirer, je brise de la main la penne de la flèche avant d'en saisir la pointe, serrant la jeune femme contre moi, ma joue contre sa tempe.
"Je vais te tirer de là, je te le promet..."
J'arrache la flèche d'un mouvement brusque, arrachant par la même un cri de souffrance à Leana, tandis que son sang se met à couler fortement de sa plaie à présent ouverte. Paniqué, je la dépose au sol avant de m'y asseoir, m'appuyant contre la souche d'un arbre avant de me débrouiller pour tenir Leana dans mes bras, contre moi. Sortant de sous mon manteau ma flasque remplie de rhum, je la débouche de mes dents, crachant le bouchon plus loin, avant de verser l'alcool sur sa plaie pour la désinfecter. Je vide le contenu complet de la flasque avant d'appuyer la paume de ma main contre sa plaie pour être certain d'arrêter l'effusion de sang.
La joue posée dans ses cheveux, je la berce doucement, ne sachant que faire d'autre, trop éloignés que nous sommes de la côte pour appeler du secours ou l'y ramener, et ne possédant sur moi strictement rien pouvant l'aider hormis ce que j'ai déjà fait pour elle.




fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Sam 28 Sep - 12:28







Deux anti-elfe en forêt elfique



 


♪ My heart will go on ♪


Dastan Dunskan & Leana Fienley

 

J’ai sommeil. Une terrible envie de sommeil me prend, malgré la douleur. D’ailleurs, j’ai l’impression de ne plus la sentir, cette souffrance à l’épaule. Les bras de Dastan m’empêchaient de toucher le sol, me tenant près de lui. Je me sentais en sécurité, mon corps ainsi blottit contre le sien. Mes paupières se ferment d’elles même, et je me sens sombrer dans un profond sommeil. Tout est calme, tout est noir. C’est paisible et reposant. Je me sens légère et débarrasser de mes soucis, de mes peurs, de mes peines. Non ! Non, il ne faut pas que je m’abandonne ainsi aux abisses dont j’aurais du mal à me sortir. Je me fais violence pour ouvrir mes yeux. Les paroles de Dastan m’avaient ramenées à la réalité. La douleur repris sa place de force dans mon corps. Il casse la flèche avant de dire quelques mots. Je m’attendais à une douleur fulgurante, et serrais les dents. Mais je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit si violente. Je ne pus retenir un cri de douleur quand le trait quitta mon corps. Je me haïssais à paraître ainsi faible. Mon corps ankylosé se laissa faire par le pirate qui me tenait toujours contre lui. Il versa une flasque de rhum sur la plaie qui saignait, piquant ma chaire à vif. Sa main contre ma peau ralentit l’hémorragie. Je respire profondément, calmant mon cœur qui bâtait à tout rompre. Trop de sentiments s’étaient insinués en moi en peu de temps, et mon rythme cardiaque avait décidé d’accélérer. Je me débrouillais pour blottir mon corps dans les bras de Dastan, posant ma tête tournée vers lui.
 
« Merci... »
 
Je soufflais ce mot, puisant dans ce qui me restait d’énergie. Ces elfes étaient répugnants. Nous n’avions rien fait, alors pourquoi avaient ils décidés de nous attaquer ? Mais au final, la réponse importait elle vraiment ? D’ailleurs, ou étaient ils ? J’en avais tué un, peut être même l’archer si ma dague avait atteint sa cible. Mais le troisième ? Dastan avait il eu raison de lui ? Tant qu’il ne revenait pas avec d’autres oreilles pointues, ça me va. Je n’aurais pas la force de me battre. Mais ce qui compte pour moi pour l’instant, c’est de rester avec mon capitaine. J’ai eu tellement peur de le perdre tout à l’heure. Tellement peur qu’il crève d’une fichue flèche elfe. Tellement peur de ne jamais revoir son sourire qui me faisait craquer. Tellement peur de ne plus voir l’étincelle farouche présente dans ses yeux. Mais heureusement, il était toujours là, bien vivant, se tenant près de moi. J’espérais qu’il n’était pas blesser, ou du moins pas gravement. J’ouvris les yeux, et levais mon regard vers celui du pirate. Je n’avais nullement envie de bouger, de quitter son corps. Je me sentais bien, ou du moins fort mieux que lorsque je l’épiais de loin. Tout s’était accéléré ses derniers temps. Je m’étais livrée –en partie du moins-, et nous nous étions embrassés. Tendrement. Passionnément. Mais il avait confirmé mes craintes, me disant que son cœur ne battrait pas pour une autre femme. Ce baisé, j’en gardais le goût sur mes lèvres. Je le garderai jusqu’à la mort. Il m’avait donné un avant goût de béatitude, de liberté et de bonheur total. J’étais toujours suspendu au regard de l’être qui faisait battre mon cœur un peu plus fort chaque jour. Et encore une fois, il me semblait m’y noyer.
Code by Val'




___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 


Dernière édition par Leana Fienley le Sam 28 Sep - 22:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Sam 28 Sep - 17:16



Deux anti-elfes en forêt elfique
Sur la côte ouest de ce monde

Parce que l'amour fait parfois faire des choses vraiment stupides...

Dastan & Leana
Je garde la jeune femme contre moi, incapable d'autre chose que m'inquiéter pour elle à l'heure actuelle. Si je savais que Leana comptait pour moi, depuis les années que nous nous connaissons, que nous naviguons ensemble contre vents et marées, que je sais pouvoir compter sur le soutien sans faille de ma matelote, et qu'il m'est aisé de deviner l'intérêt qu'elle me porte, je ne concevais pas tenir à elle à ce point. Et pourtant... je ne peux plus nier l'importance que cette jeune femme a à mes yeux. Je ne peux davantage ignorer les élans de mon cœur malmené par sa si proche présence contre moi que je n'ai pu ignorer ses soubresauts lorsque la flèche traversa son corps, aussi, je la serre davantage contre moi, souriant lorsqu'elle me parle enfin, même si ce n'est que pour un mot, tout juste chuchoté.
Je tourne le regard vers elle pour croiser le sien alors que je sens au changement de position de sa tête qu'elle cherche à croiser mon regard. Je retire ma main ensanglantée de son épaule pour retirer une mèche de cheveux de sa joue, lui caressant doucement le visage.
"Économises tes forces, tu veux?"
Je ne peux empêcher mon regard de se perdre dans le sien, content, malgré la situation dans laquelle nous nous trouvons actuellement, que ce soit près d'elle que je me trouve, même si la savoir blessée me fait souffrir.
"Tu m'as fait tellement peur, tu sais...la prochaine fois que tu me fais un coup pareil, je te laisse t'expliquer avec mon crochet, ça te va?"
Malgré le sourire bienveillant dessiné sur mes lèvres, mon regard est quant à lui parfaitement sérieux, même si je suis pas prêt de seulement imaginer la blesser de mon crochet. Seulement, imaginer qu'elle puisse se retrouver une fois de plus dans cet état ne sera pas non plus pour me plaire... Décidément, je suis parfaitement incapable de me décider vis à vis de cette femme, faudrait que je me mette d'accord avec moi même un de ces quatre matins.
Je lui caresse de nouveau la joue de mes doigts, ne pouvant détacher mon attention de son visage bien que cela ne soit pas réellement une brillante idée pour moi au vu des souvenirs que cela fait remonter à ma conscience. Pas que ces souvenirs soient désagréables non, bien au contraire - et s'il n'y tenait qu'à moi, si j'avais la capacité de mêler présent et passé sans me sentir coupable de l'un vis à vis de l'autre, je n'hésiterai aucunement à répéter ces souvenirs encore et encore -, seulement, y repenser ne m'aide en rien à me mettre en accord avec moi même, dans ces temps de trouble que connaissent mon esprit et mon cœur...
La plus grande faiblesse d'un homme est une femme à laquelle il tient, cela est bien connu...




fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Sam 28 Sep - 22:24







Deux anti-elfe en forêt elfique



 


♪ My heart will go on ♪


Dastan Dunskan & Leana Fienley

 

Sa main quitte mon épaule qui s’est arrêté de saigner, se dirigeant contre ma joue, repoussant au passage quelques mèches de cheveux. Je ne peux qu’apprécier le contact de sa peau contre la mienne. Je bois ses paroles, un sourire se dessinant sur mes lèvres. Le siens bien veillant me fait chaud au cœur, mais je remarque que son regard est très sérieux. Tiendrait-il à moi au point de ne pas vouloir me voir blesser ? Tu te fais des idées ma petite. Cette voie intérieure avait parfaitement raison. Mais pourtant, une partie de moi osait encore espérer. J’avais fait peur à ce grand capitaine. Comme si je n’avais pas eu peur pour lui. Au point ou j’en étais, je crois que je peux bien le lui dire... Sa main toujours sur ma joue me donnait de la force.
 
« J’ai eu très peur aussi, crois moi. Quand j’ai vu ce... fichu elfe, j’ai cru... j’ai cru que je ne te reverrai pas vivant... » Je marque une courte pause, avant de continuer avec bien plus de conviction. « Oh, Dastan, j’ai cru que j’allais te perdre ! »
 
Je fermais les yeux, tout en cachant mon visage dans ses bras, ignorant la douleur, pour ne pas qu’il remarque une ou deux larmes couler. Des larmes de soulagements en partie. Soulagement qu’il soit toujours de ce monde. Mais aussi un peu de peine. Savoir que jamais il ne pourrait m’aimer comme je l’aime me faisait terriblement souffrir. Et pourtant, c’était la vérité ; pire, la fatalité. Je respirais son odeur, m’en imprégnant, sachant que peu importe le temps que durera ce moment ou je resterais dans ses bras, je ne le trouverais que trop court. Je dégageais mon visage d’où je l’avais enfui, reportant mon regard amoureux sur le visage de Dastan. Je lui souris faiblement. C’était des moments comme ceux là que je ne voulais en aucun cas gâcher. Ils étaient bien assez rares et précieux. Je les savais gravés en moi à jamais, quoi qu’il advienne par la suite. 
Code by Val'




___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Dim 29 Sep - 0:48



Deux anti-elfes en forêt elfique
Sur la côte ouest de ce monde

Parce que l'amour fait parfois faire des choses vraiment stupides...

Trying not to love you

Dastan & Leana
« J’ai eu très peur aussi, crois moi. Quand j’ai vu ce... fichu elfe, j’ai cru... j’ai cru que je ne te reverrai pas vivant... »
Mon regard, baissé un instant vers son épaule, comme je tenais à m'assurer que l'hémorragie avait cessé, se releve à ses paroles, croisant de nouveau le sien avec un éclat nouveau. Elle s'était placée entre la flèche et la cible, parfaitement consciente de ses actes. Je ne peux ignorer le fait que je lui doive la vie, et ce, de façon certaine.
« Oh, Dastan, j’ai cru que j’allais te perdre ! »
Alors qu'elle enfouit son visage dans le col de mon manteau, je passe ma main dans ses cheveux, la laissant faire couler ses larmes - car je suis conscient des larmes s'écoulant doucement de ses yeux, malgré que sa fierté l'empêche de me les montrer. Je lève les yeux vers la cime des arbres, la maudissant en silence de m'être si loyale, si attachée, d'une folie furieuse qui la conduira un jour suffisamment loin pour que je ne puisse pas l'en récupérer. J'escompte bien cependant que ce jour n'arrive jamais, comme je tiens bien trop à elle pour la perdre par ma faute. J'ai déjà trop perdu par mon unique faute, mon incapacité à prendre mes responsabilités lorsqu'il le faut qui se montre clairement dans ma manière illusoire de gérer ma vie ; ou la mauvaise habitude de faire preuve de mauvaise foi, contourner les questions et mentir par omission lorsque réponse m'est demandée, sans parler des litres d'alcool que je bois lorsque je ressent le besoin d'oublier ma journée. Avec un soupir, je reporte mon attention sur la jeune femme, me regardant comme elle ne m'a jamais regardé en face. Peut-être qu'il est venu pour moi le temps de me poser, dans ma fuite continue. Accepter les douleurs de mon passé comme parties de moi-même, pour pouvoir songer à l'avenir...Seulement, l'avenir est-il une chose qui me sera un jour permise? J'ose en douter.
Néanmoins, le sourire franc que m'offre Leana est capable de chasser les doutes qui me prennent, et je finit d'ailleurs par le lui rendre, ce sourire, rapprochant mon visage du sien jusqu'à sentir son souffle contre ma peau, tandis que ma main glisse le long de son bras jusqu'à chercher à entremêler mes doigts aux siens. Peut-être suis-je égoïste, peut-être que je ne lui donne que de faux espoirs avant de m'éloigner de nouveau, je ne saurais le dire, de même que je ne saurais jurer le contraire. Cependant, passé si près de la perdre, j'ai besoin de mettre de coté ma conscience, ne laissant parler que mon cœur.





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Dim 29 Sep - 20:35







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



Son bras descend le long du miens, et sa main s’approche de la mienne. Je lui saisis doucement ses doigts, tout comme il le fait avec les miens. Je sens son souffle contre mon visage, comme il s’est rapproché de moi. Sa bouche est là, à porté de mes lèvres. Je n’avais qu’à avancer de quelques centimètres, peut être moins, et nous pourrions peut être revivre ce baisé volé, ce moment magique qui m’avait donné des ailes. Mais pourtant, je ne fais rien. Mon cœur me cri d’aller de l’avant, mais ma raison m’hurle de ne rien faire. Mon organe qui bat pour lui chaque jour un peu plus, ne serait qu’encore plus malmené, lorsque Dastan me repousserait, plus ou moins gentiment. Car j’étais sure il le ferait, tout comme j’étais persuadée qu’il ne ressentira jamais rien de plus envers moi qu’un simple attachement fraternel. Pourtant, sa main dans la mienne ne me prouve t’elle pas le contraire ? Ne me prouve t’elle pas qu’il tient plus à moi qu’il ne l’ose m’avouer, et peut être se l’avouer à lui même ? Franchement, je n’en sais rien. J’aimerais le croire, mais lorsqu’il recule son visage, j’entends ma raison se moquer de mon cœur. A quoi devais-je m’attendre ? A rien de plus que ce qu’il vient de se passer. Mon sourire s’efface légèrement, mais mon regard reste le même. J’avais envie de parler. De me livrer. Et les mots, instinctivement, sortirent de ma bouche. Je ne savais pas encore ce que j’allais dire, mais il était déjà trop tard pour reculer.
 
« Dastan, je crois... j’crois qu’il faut que je te dise quelque chose... Ne m’interrompt pas, je t’en pris... Laisse moi finir jusqu’au bout, quoi que tu penses... » Je m’arrêtais un instant, puisant un peu de courage grâce à sa main toujours dans la mienne. Cette fois, se sera mon cœur que j’écoute. « Tu sais, c’est grâce à toi si j’ai compris qu’il y avait quelque chose de plus important que la vengeance. C’est grâce à toi si j’ai gardé espoir. Espoir en la vie et au meilleur, espoir en quelque chose de grand et d’indomptable. Espoir en l’amour. Croire qu’il y a de l’amour dans ce monde. C’est à toi que je pense dès que je me réveille. C’est à toi que je pense lorsque je m’endors. Tu rythme ma vie, jours après jours. Tes peines, tes chagrins, ton désespoir, je crois qu’ils font partis de moi désormais. Et tu sais ce que j’ai découvert de plus important que la haine et la vengeance ? Il y a toi. Toi et ta vie, toi et tout ce qui va avec. Tu le sais déjà, mais c’est pas grave, j’m’en fous, j’ai envie de te le dire en face. Alors voilà, je t’aime Dastan. Je t’aime comme c’est pas permis. Je t’aime de tout mon être. Quand tu souffres, quand tu ries, quand tu rages, tout mon être, tout mon corps, toute mon âme est avec toi. Si tu savais comme je souffre de te voir chaque jour ruminer ton passé, fuir ton présent... Demande-moi ce que tu veux maintenant. Demande-moi de partir, je le ferais. Demande moi de te suivre, même si tu ne veux pas de tout l’amour que je te porte, je le ferais, et je tairais mes sentiments. Mais ne me demande pas de t’oublier, parce que ça, j’en serais incapable. Tu auras toujours une place en moi, et ça je ne pourrais jamais m’en défaire. J’ai déjà essayé, crois moi, mais j’ai jamais réussis... Fais ce que tu veux de moi, demande-moi ce qu’il te plait, je le ferais. Parce que mon amour pour toi est infini, et je crèverais pour toi. Que tu le veuilles ou non, ma mort sera pour toi, et toi seul, quoi que tu décides, ça se finira comme ça... »
 
Quelle idée de laisser mon avenir entre les mains d’un homme ! Ne m’a-t-il pas était prouvé par le passé qu’ils pouvaient se montrer cruels et sans pitié ? Bien sur que si. Mais Dastan n’était pas comme ça. Et aucunement, je ne regrettais mes paroles. J’avais joué mes cartes, il restait celles du capitaine à poser sur la table.
Code by Val'



___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Dim 29 Sep - 22:03



Deux anti-elfes en forêt elfique
Sur la côte ouest de ce monde

Parce que l'amour fait parfois faire des choses vraiment stupides...

Trying not to love you

Dastan & Leana
Le temps me parait ne plus avancer, comme, mon visage si près du sien à ce moment donné, je me bat contre ma conscience, tentant de rappeler à mon esprit les serments que j'ai un jour prononcé envers cette femme que j'ai tant aimée, et pour laquelle mon cœur ne cessera jamais de battre. Indécis, je garde un moment intacte la proximité entre nous, espérant de tout cœur que Leana fasse le dernier pas, la dernière marche que je n'arrive pas à escalader. Cependant, elle ne semble pas se décider à m'aider, et je peut le comprendre, n'étant même pas certain moi-même de ne pas la repousser plus tard, comment elle pourrait en être sûre? Avec une pointe de tristesse, je finis par me reculer, m'apprêtant à m'excuser, remarquant cependant seulement à ce moment là - trop occupé que j'étais à l'observer - que sa main tient la mienne, nos doigts solidement entremêlés. Perplexe, je lève le regard pour croiser de nouveau ses yeux trop brillants, trop attirants, cependant, elle ne me laisse le temps de ne rien dire qu'elle prend la parole.
« Dastan, je crois... j’crois qu’il faut que je te dise quelque chose... Ne m’interrompt pas, je t’en pris... Laisse moi finir jusqu’au bout, quoi que tu penses... »
Et quelles paroles! En temps normal, je me serais gentiment moqué, me demandant à quel moment de sa tirade elle compte reprendre son souffle au milieu de ses paroles, cependant, la beauté des mots me laisse sans voix, incapable d'imaginer la couper dans ses phrases malgré la douleur qui me prend. Comment un homme tel que moi peut-il inspirer tant de beauté chez une femme telle qu'elle? Comment peut-on éprouver de tels sentiments à l'égard de l'être ravagé par son passé, ne sachant penser à rien d'autre qu'à sa propre personne, que je suis devenu depuis ces quatre dernières années? Et pourtant, les faits sont là. La sincérité de Leana me cause à la fois souffrance et espoir. Souffrance de penser que mon égoïsme et mon entêtement sans limites auraient pu me faire définitivement perdre ce que j'ai tout fait pour ne pas voir depuis toutes ces années, avant même la mort de Milah, ces regards, ces gestes, ces paroles que j'ai fait mine de ne pas remarquer, car à quoi bon? Mais, quelque part, je sens renaître l'espoir. Espoir que quelque part, quelque chose m'est encore offert. Que malgré mon passé, mes souffrances, mes actes rarement bienveillants à l'encontre de quiconque tente de m'approcher, ami ou ennemi, une étoile brille encore dans ce ciel trop sombre.
Il me faut y croire, pour qu'alors, et alors seulement, cette voie me soit ouverte. Est-ce que je lui ai laissé le temps de finir ce qu'elle avait à me dire? J'avoue ne pas véritablement le savoir. Ma main quitte subitement la prison dorée de la sienne pour rejoindre sa nuque, tandis que je l'embrasse comme je ne l'ai jamais embrassée, et ne l'embrasserais sans doute plus jamais.





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Lun 30 Sep - 20:53







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



J’ai à peine le temps de sentir sa main quitter la mienne à grands regrets, que déjà elle se pose sur ma nuque. Les lèvres de Dastan s’emparent des miennes à la vitesse de l’éclair. Je m’attendais à peu près à tout, sauf à ça. D’abord surprise pendant quelques secondes, je réponds à son baisé avec passion. Mes mains se dirigent vers sa joue et ses cheveux, mes doigts fins jouant avec ses cheveux, rapprochant le capitaine de moi. Je savoure ce moment où nos lèvres se cherchent, et nos langues se lient. Mais pourtant, le doute s’empare de moi. Ne m’a-t-il pas embrassé de lui-même la fois dernière, avant de me repousser ? J’aimerais croire que cette fois c’est différent, mais pourtant, j’ai besoin qu’il me le dise de lui-même. Je décolle mes lèvres des siennes, restant tout de même pour sentir son souffle sur ma peau, tout en ouvrant mes yeux, levant mon regard vers le siens.
 
« Dis-moi que c’est pas un jeu Dastan... Dis-moi que je ne suis pas qu’une simple marionnette pour toi... »
 
Mes paroles étaient juste murmurées, mais je savais que dans le silence qui régnait sur la forêt, il les entendait parfaitement. Malgré le doute qui s’insinuait en moi, je ne pouvais résister à ses lèvres si attirantes et y poser les miennes, entre mes mots prononcés. Je n’aimais pas ainsi subir mes sentiments, mais c’était vraiment plus fort que moi.
 
« Si tu ne veux pas de moi, dis le moi maintenant, que je me fasse une raison... Mais ne me fais pas espérer quelque chose que tu ne veux pas... »
 
Mes mains n’avaient pas quittées leur place, l’une toujours posée sur sa joue, l’autre les doigts toujours emmêlés dans ses doux cheveux. Je le regardais dans les yeux, espérant plus que tout au monde qu’il m’avoue un amour pour moi. Ah, que la chute serait dure si j’apprenais que ce n’était pas le cas !
Code by Val'



___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 


Dernière édition par Leana Fienley le Mar 1 Oct - 19:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Lun 30 Sep - 22:04



Deux anti-elfes en forêt elfique
Sur la côte ouest de ce monde

Parce que l'amour fait parfois faire des choses vraiment stupides...

Trying not to love you

Dastan & Leana
Mon coeur manque un battement lorsque Leana répond à mon baiser, persuadé que j'étais qu'elle me repousserait, après l'avoir moi-même repoussée la dernière fois. Cela n'aurait été que justice, mais je suis bien content que cela ne soit pas arrivé. Je sens sa main sur ma joue, l'autre dans mes cheveux, le gout de ses lèvres sur les miennes, sa langue contre la mienne, et jamais je n'aurai voulu que tel moment ne trouve de fin. Ma main sur sa nuque tente un instant de faire de la résistance lorsqu'elle se recule, s'éloignant de moi, et je tente de lui voler un nouveau baiser, sans grand succès hélas. Sentir son souffle sur mon visage ne m'aide en rien à rester concentré sur ses paroles, mais mes yeux se refusent à quitter l'attraction de ses lèvres, tandis que je lutte pour porter mon regard jusqu'au sien.
"Je ne joue pas, cela je peux te le jur..."
Ses lèvres viennent de nouveau rencontrer les miennes, et ce n'est que pris de vitesse que je ne m'en empare pas de nouveau, désireux, plus que tout au monde, de l'embrasser, ne voulant pas trouver de fin à ce moment où je me laisse pour une fois aller sans me soucier des conséquences.
« Si tu ne veux pas de moi, dis le moi maintenant, que je me fasse une raison... Mais ne me fais pas espérer quelque chose que tu ne veux pas... »
Je me fais violence pour ne pas l'embrasser de nouveau, retirant ma main de sa nuque pour lui caresser la joue, ayant tout à coup des difficultés à croiser son regard, pour la raison simple de ne pas en être capable tandis que je tente de lui donner ma réponse la plus sincère.
"Ce que je ressens pour toi...je... J'ai souffert de ne plus croiser tes regards, de te voir me fuir comme tu l'as fait chaque jour depuis la dernière fois que l'on s'est parlé. Mon cœur a souffert tout à l'heure, comme s'il avait lui même reçu cette flèche. Je...j'crois que dire que je suis nul pour me livrer n'est pas nécessaire. Je veux songer qu'un futur m'est encore possible, et si cela peut être avec toi, je ne le refuserai pas...bien au contraire. Mais j'ai peur. Peur de ne pas en être capable, de me réveiller un matin et me dire que j'ai gâché ta vie. Peur que mon passé me rattrape, ou pire encore, qu'il t'arrive ce qu'il est arrivé à Milah..."
Je baisse davantage encore le regard, reniflant comme les larmes me montent aux yeux. Je m'attend déjà à la voir s'éloigner, et j'avoue ignorer si je serais capable de lui en vouloir, connaissant les risques qu'il y a à me côtoyer de trop près.
" Toi et moi, j'en ai envie, vraiment, mais qu'est-ce que je serais capable de t'apporter de bon?" Disant cela, je me débrouille pour dégager mon bras gauche d'en dessous de nous, plaçant mon crochet entre nous. " Qu'est-ce que tu veux faire de ça, toi? Je serais égoïste de t'entrainer dans ma spirale auto-destructrice..."
Et pourtant je t'aime. Mais serais-je capable de te l'avouer un jour, de prononcer ces quelques mots sans changer de sujet à la dernière seconde? La lacheté me caractérise, et preuve en est une fois encore.
"J'ai envie d'être égoïste, avec toi."







fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Mar 1 Oct - 19:41







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



Sa voix me rassure, ses paroles plus encore. Je le sens sincère dans sa voix, dans son ton, et je sais qu’il ne me ment pas. Tous ses mots me vont droit au cœur, ce pauvre organe malmené depuis trop longtemps. Elles me touchent vraiment. Alors comme ça, il ressent quelque chose pour moi ? De l’amour pour moi ? C’est trop beau pour être vrai. Et pourtant, je ne rêvais pas. Mais malgré le fait qu’il m’avoue avoir souffert de ne plus voir mes regards, quelque chose de plus sombre et surement plus lourd se cache là. Et en effet, sans se préoccuper de sa fierté, il m’avoue ses craintes. Ses paroles me prennent aux tripes, et je ressens se qu’il veut dire, comme je comprends parfaitement ses inquiétudes. J’essaye de croiser son regard, mais il le baisse encore, et je vois ses yeux s’humidifier. Je voulais l’embrasser, mais il me prit de vitesse, reprenant ses paroles. Je porte mon regard à son crochet lorsqu’il le place entre nous deux. Cependant, je relève le regard vers lui à ses derniers mots. Ai-je bien compris le sens de sa phrase ? Veut-il dire par là qu’il en a envie, de nous deux réunis ? Envie, vraiment ? Oui, je le crois.
 
« Tu ne me gâcheras jamais la vie Dastan. Tout ce que je veux, c’est être avec toi, et peu importe si tu trouves qu’il y a des risques. Moi, le seul risque que j’y vois, c’est t’aimer plus que c’est permis. Je sais que jamais tu ne me feras de mal, et si quelque chose doit m’arriver, et bien, ça arrivera. Mais cesse donc de te ronger les sangs à penser à un avenir foireux, alors qu’il peut être très appréciable... » Je portais mes mains à son crochet, le lui enlevant.  « Quand à ça, je crois que tout de suite, il ne nous sera pas utile pour le moment... »
 
Je jette l’appendice de métal dans le lit de feuille morte et de mousse, avant de reposer mes mains sur ce beau pirate. J’approche mon visage du sien, le regardant dans les yeux.
 
« Je ne veux pas de perdre... »
 
A peine un murmure soufflé. Mais je sais qu’il a entendu. Je l’embrasse de nouveau, oubliant le temps qui passait, oubliant mes soucis.
Code by Val'



___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Mar 1 Oct - 22:07



Deux anti-elfes en forêt elfique
Sur la côte ouest de ce monde

Parce que l'amour fait parfois faire des choses vraiment stupides...

Trying not to love you

Dastan & Leana
Leana sait trouver les bons mots, les bonnes réponses à mes questions, mes inquiétudes, bien qu'il m'en faudra bien plus pour me débarrasser de mes craintes à son sujet. A notre sujet. Je suis conscient qu'il me faudra surement du temps pour lui montrer le meilleur de moi-même, si cela est possible, et qu'il est impossible de concevoir qu'elle n'aura pas à supporter le pire. Aucun doute n'est possible sur l'identité de celui de nous deux qui risque fort de nous causer du tord, bien que cela me chagrine d'avoir suffisamment peu confiance en moi pour prononcer de telles paroles
Je hausse un sourcil interrogateur lorsque ses mains s'emparent de mon crochet, le détachant de mon bras avant de le jeter à l'écart. Son visage s'approchant de nouveau du mien me fait cependant oublier toute interrogation alors que je repose au sol mon bras gauche désormais plus vraiment utile en tant que preuve de dangerosité de ma part.
« Je ne veux pas te perdre... »
Juste un murmure, mais largement suffisant. Nul besoin n'est de hausser le ton plus que de rigueur dans cette intimité qui nous lie, alors que nos lèvres se rencontrent de nouveau, toujours aussi déterminées à ne plus se libérer de cette étreinte.
Passant ma main dans le dos de Leana, je la fais basculer sur le dos, ne devant qu'au fait de m'appuyer sur mon bras amputé de ne pas l'écraser de mon poids, tandis que je brise notre baiser pour lui répondre, mes lèvres près de son oreille.
"Je gâcherai ta vie, il ne peux en être autrement. L'unique question est de savoir combien de temps cela me prendra pour le faire..."
Je n'attends aucune réponse à ces paroles. Y-a-t-il seulement réponse à y apporter? J'en doute fort.
J'embrasse rapidement Leana sur la mâchoire avant de l'embrasser dans le cou, un désir plus profond, et plus ancien que l'amour montant en moi. Un désir d'elle, tout simplement. Ma main cherche une faille dans le fin rempart de sa chemise, désireux de sentir sa peau chaude contre la mienne. Je vais surement trop vite, trop loin, cependant, me demander de résister aux élans de mon cœur et de mon corps torturés par plus de quatre années de privations est bien trop me demandé. Car il se trouve que oui, malgré mon rang de pirate, je sais ce qu'est la fidélité, et contrairement à une grande moitié de mon équipage, les bordels ne sont pas des endroits où il faut me chercher.





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Mer 2 Oct - 21:20







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



Je me sens basculer en arrière, maintenue par sa main ayant glissé dans mon dos. Il me murmure quelques mots à l’oreille, arrêtant par la même occasion ce moment magnifique qu’est notre baisé. S’il est si persuadé de me gâcher la vie, eh bien, tant pis. La seule façon qu’il aurait pour moi de la gâcher, serait surement qu’il m’abandonne -selon mon point de vu. Ses lèvres dérivent vers mon cou, alors que sa main cherche à passer la barrière de ma chemise. Si on m’avait dit que Dastan prendrait les devants un jour, j’aurais rit de bon cœur. Et pourtant, c’est le cas, et ce n’est pas un rêve. Mes mains cherchaient elles aussi la peau du torse de mon amant, lui faisant glisser au sol son habituel manteau, et déboutonnant sa chemise alors que mes lèvres tentaient d’atteindre les siennes. Mais occupés à d’autres parties de mon corps qu’il doit surement juger plus intéressantes, ma bouche trouve contentement à embrasser chaque centimètre carré de peau qu’elle trouve. Dastan se retrouve bientôt torse nu, et je dévore des yeux ce corps si longtemps convoité. Je le vois peiner à m’enlever ma propre chemise, sa seule main ne l’aidant guère. Enlevant pour lui mon vêtement, mes mains retournent aussi vite que possible à caresser sa peau, alors que mes lèvres embrassent son torse, descendant lentement vers des régions plus intimes. Ne brulait on pas les étapes ? N’allions nous pas un peu trop vite ? Peut être que si. Mais même si je l’avais voulu, je n’aurais pu m’arrêter dans mes gestes, le besoin de le sentir près de moi s’intensifiant un peu plus à chaque seconde. De toute façon, je ne le voulais pas, alors ça m’arrangeait grandement. Décidant de lui enlever son pantalon après avoir fait de même avec le miens à le voir aussi en difficulté. C’est dans ces cas là que je regrette vraiment sa deuxième main. Enfin, tant qu’il lui reste la deuxième, ça me suffit. Je la sens d’ailleurs parcourir mon corps mis à nu tout comme je le fais avec le sien. Les mots ne servent à rien dans cette situation, les gestes et le corps parlant largement pour l’esprit. Nous nous aimons.
Code by Val'



___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 


Dernière édition par Leana Fienley le Jeu 3 Oct - 18:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Mer 2 Oct - 23:46



Deux anti-elfes en forêt elfique
Sur la côte ouest de ce monde

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
A deux mains, c'était quand même plus facile! Mon bras gauche m'est totalement inutile, à part pour stabiliser ma position et ne pas m'effondrer sur Leana, même si mon inexpérience totale de l'éventuelle utilité de mon bras mutilé dans telle situation n'est surement pas pour m'aider. N'ai-je pas en effet déjà dit n'avoir jamais été si proche d'une femme depuis ce jour funeste où je perdit tout ce qui importait dans ma vie?
Je peux heureusement compter sur Leana pour m'aider, comme, le visage dans le col de sa chemise, occupé à embrasser chaque centimètre de peau auquel il m'est possible d'accéder, je sens disparaitre de mon dos le poids de mon manteau. Quelques débattements plus tard, ma chemise le rejoint au sol, comme l'air frais se joue de ma peau, me faisant frissonner contre mon gré. Le pendentif ne quittant jamais mon cou, désormais plus retenu par ma chemise, repose sur elle comme je plante mon regard dans le sien, la laissant se débarrasser de sa propre chemise tout en détestant ma propre inutilité à le faire.
Je brule d'envie de l'embrasser de nouveau, seulement, plus rapide que moi, c'est elle qui me torture de ses baisers, de ses caresses, comme je ne suis plus certain d'être encore maître de la totalité de mon corps. L'affaire se complique d'ailleurs davantage lorsque la jeune femme décide de s'attaquer à ce qu'il nous reste de vêtements. Cette fois-ci, je ne lui laisse pas le temps de songer à me précéder que je l'embrasse de nouveau, mes lèvres s'emparant brutalement des siennes comme ma main vient se mêler à la sienne avant de remonter le long de son bras, puis redescendre le long de son buste, de sa poitrine, de son ventre, puis davantage encore, incapable de me contrôler davantage et d'empêcher nos corps de se mêler dans la plus belle des étreintes.
La vue de son épaule encore rouge de son sang, blessée qu'elle l'a été de cette flèche, arriverait presque à réveiller le peu de raison qu'il me reste, mais Leana s'empare suffisamment rapidement de mes lèvres pour que je n'y songe pas davantage, me trouvant bien d'autres priorités à la seconde actuelle...





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Jeu 3 Oct - 18:19







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



Ses caresses parcourant mon corps, ses baisés qu’il applique sur chaque centimètre de ma peau, me font frissonner de plaisir. Sa main saisit fugacement la mienne, alors que sa bouche rejoint la mienne. Ses doigts remontent le long de mon bras, avant de redescendre en passant par ma poitrine, mes reins et mon ventre, s’aventurant vers d’autres horizons. Mes fins doigts font de même, redessinant les formes de Dastan, explorant son anatomie dans les moindres détails. Je vois un instant son regard se poser sur mon épaule rouge d’un sang séché. Je l’embrasse alors, chassant de ses pensées quelque chose qui n’est finalement pas si grave. Durant ces neuf dernières années passées à bord du Dark Shadow, je me suis parfois autorisé à passant un moment en la compagnie d’un homme, et parfois même d’une femme. Mais la plaisir n’était en aucun cas le même que celui éprouvé en ce moment même. Etait-ce les sentiments qui venaient rendre ce moment plus agréable encore ? Sans aucun doute. Je le regarde dans les yeux, alors que je viens juste de lâcher ses lèvres. Mais je les reprends bien vite entre les miennes. Mes mains se posent au creux de ses reins, le pressant légèrement pour l’attirer tout contre moi. Il ne lui en faut pas plus pour comprendre ce que j’aimerais de lui. Et nous voilà partit dans un moment sublime, pour ce que l’on pourrait appeler l’acte suprême. Quelques gémissements de plaisir plus tard, ce beau pirate s’allongea à mes côtés. Je me tourne vers lui, l’enlaçant de mes bras. Je couvrais sa bouche de baisés passionnés, une main dans ses cheveux, l’autre sur sa peau. Mon sourire traduisait pour moi mes pensées. J’étais bien plus qu’heureuse de me trouver en ce moment avec Dastan. Frissonnant alors que le faible vent vient effleurer ma peau, je cherche à tâtons un vêtement pour couvrir ma peau mis à nue. La chemise que j’attrape n’est pas la mienne, et c’est donc celle de mon amant que j’enfile. Mon regard se repose sur ses yeux d’un bleu qui m’envoute. J’ai encore dû mal à croire ce qui c’est passé.
Code by Val'



___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 


Dernière édition par Leana Fienley le Jeu 3 Oct - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Jeu 3 Oct - 19:53



Deux anti-elfes en forêt elfique
Sur la côte ouest de ce monde

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
Le meilleur moment de ma vie depuis les quatre dernières années. Résumé simple, mais résumant bien la situation dans laquelle je me trouve lorsque je me retourne sur le dos, couché sur le lit de feuilles mortes. Le regard vers la cime des arbres, observant l'éclat du soleil se jouer des branches à demi dénudées par l'automne bien avancé, je sens Leana se rapprocher de moi, m'enlaçant de ses bras. Je passe mon bras autour de ses épaules, ma main posée sur son bras tandis qu'elle m'embrasse de nouveau, et je réponds tendrement à ses baisers, ne désirant pour rien au monde que ce moment ne trouve de fin. Leana se dégage de mon étreinte le temps d'enfiler ma chemise avant de se rapprocher de nouveau de moi, et, amusé de la voir ainsi vêtue, j'ajuste comme je le peux le col de la chemise autour de son cou.
"Un peu grand...mais ca te va bien. C'est pas le tout, mais t'as pas vu mon pantalon par hasard?"
Devant le rire de Leana, je fais une moue vexée avant de me relever sur un coude, jetant un œil autour de nous, observant dans le même temps le champ de bataille autour de nous avec un sourire. Je l'embrasse sur la tempe avant de me dégager de ses bras pour me relever, allant récupérer mon pantalon et mes bottes avant de les enfiler.
Je rejoins ensuite Leana, ayant fait de même, et je saisis doucement son bras de ma main avant de l'embrasser, sentant la chaleur de ses mains sur mon torse, de son souffle mêlé au mien...Bon, on se calme! Avec un sourire, je pose un instant mon front contre celui de la jeune femme avant de la regarder dans les yeux, murmurant presque.

"J'en connais qui ne vont pas tarder à lancer les recherches. Vaudrait peut-être mieux récupérer nos affaires et se remettre en route avant qu'ils comprennent dans quel sens fonctionne la boussole?"
Je m'éloigne alors, récupérant tour à tour mon manteau, mon épée, et surtout, mon crochet, replacant chaque chose à la place qui est la sienne. Mon manteau sur mes épaules, malgré le contact direct du cuir sur ma peau ; mon épée au fourreau, à la gauche de ma ceinture ; et pour finir, le claquement métallique caractérisant l'installation de mon crochet à la place qui est la sienne. Ajustant le col de mon manteau, je rejoins Leana, passant ma main dans son dos avant de l'embrasser rapidement.
"Saurais-tu par hasard dans quelle direction se trouve la côte? Je suis quelque peu... perdu, quand j'ai pas d'eau pour guider ma route."





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Ven 4 Oct - 19:59







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



Je rigole de bon cœur à ses paroles. Je me sens légère, comme débarrassée de tous soucis. Je n’ai rien d’autre en tête que ce moment d’intimité privilégié. Je le regarde chercher des yeux son pantalon qu’il m’a demandé. Il se dégage de mes bras, m’embrassant sur la tempe. Je me lève à mon tour, ramassant mon pantalon posé –ou plutôt jeté- un peu plus loin, l’enfilant ainsi que mes bottes. Je me retourne, et vois Dastan s’approcher de moi, me saisissant la main puis mes lèvres. Je pose mes mains sur son torse, l’embrassant tendrement sur le coin de ses lèvres. Un sourire sur les siennes, il pose son front sur le mien, et je me noie dans son regard. Je sais désormais que je pourrais dorénavant le faire quand je le souhaite, sans avoir à cacher mes sentiments pour lui. Parce qu’il m’aime... Ces mots raisonnent dans ma tête, inlassablement. Cependant, il me tire de mes pensées, me proposant de récupérer nos affaires. Il est vrai que cela doit faire un moment déjà que le capitaine à quitter son navire. Je ne saurais dire combien précisément, ce moment ayant arrêté pour moi le temps. Je ramasse mon sabre, mes dagues et ce qu’il me restait de vêtements, remettant soigneusement en place tout cet attirail. Et encore une fois, il m’embrasse, même si ce n’est qu’un court instant. Le savoir près de moi me rassure tellement. J’ai l’impression de me sentir complète, comme un puzzle à qui on vient de mettre la dernière pièce.
 
« La côte ? Oui, oui... C’est par là. »
 
Un peu déçue qu’il choisisse de retourner si tôt à son navire, je ne peux cependant pas lui en vouloir. Il est vrai qu’en s’attardant ici, non seulement les matelots restés à flot risquent de venir nous chercher, mais en plus, ces saletés d’elfes risquent de revenir, et plus nombreux cette fois ci. Je me dirige donc vers l’endroit indiqué d’un signe de tête à pas rapides. Je me souviens par où je suis arrivée, oui, malgré ce moment m’ayant embrumé un peu l’esprit. Je vois Dastan revenir à mes côtés, et sa simple vue me fit sourire. Nous arrivons au bord du fleuve traversant les territoires elfiques assez rapidement. Nos barques sont là, nous attendant bien sagement. Je pose un regard derrière moi, me maudissant quelque peu de n’avoir pas trouvé trace de l’elfe recherché. Puis, je pose mes lèvres sur celles de mon capitaine, ne résistant pas à l’appel de mes sens. Lui saisissant la main, je recule d’un pas ou deux, et me dirige vers la barque où je m’assois. Je me rends compte que j'ai toujours sa chemise sur mes épaules à la vue de son torse nu. Ce n'est pas que je veux que notre relation reste inconnue des marins, mais pas mal quand même. Je n'ai pas envie que tout le navire soit au courant en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Pour le moment, du moins. Enfin, bref, revenons en à notre chemise. Je regarde le pirate, un sourire sur les lèvres, alors que je déboutonne le premier bouton, après avoir placé à mes côtés ma propre chemise.
« On regarde pas ! »

Et j'enlève la chemise un peu trop grande pour moi de Dastan. Il ferme les yeux, mais je les vois de temps à autre se rouvrir un instant. Comment croire que ce qu'il s'est passé est réel ? Je n'en reviens toujours pas.

Code by Val'



___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Dim 6 Oct - 23:14



Deux anti-elfes en forêt elfique
Sur la côte ouest de ce monde

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
Heureusement pour nous, Leana se souvient bien mieux du chemin pris que moi. Pour mon excuse, j'ai un peu tourné en rond au cours des deux derniers jours, cherchant trace de la jeune femme à présent près de moi, et ai perdu de vue le large, de même que le fleuve. Non pas que je ne sache pas utiliser un compas - ce serait vraiment un comble, pour un pirate (quoique un bon ami à moi n'a jamais compris qu'un compas indiquant réellement le nord est plus efficace qu'un compas déboussolé...) - mais je n'en emmène jamais sur la terre ferme, ne sachant de toute façon pas m'y repérer dès lors que la mer ou l'un de ses affluents directs ne sont pas à portée de ma vue.
Je suis donc ma matelote dans la direction qu'elle prend, revenant cependant rapidement à ses cotés dès lors que la largeur du chemin nous le permet, n'hésitant aucunement, durant le trajet, à tenir sa main dans la mienne ou passer un bras autour de ses épaules. Je me sens libéré d'une certaine souffrance, d'un poids immense sur ma conscience, même s'il est hors de question pour moi d'entendre avoir renié mon passé, ma vie, ma famille. Je suis cependant parvenu à accepter qu'il me faille aller de l'avant, quoique cela ne me sera jamais totalement permis tant que je n'aurais pas retrouvé trace de mon fils. Danael, l'unique raison qui m'a permis de rester sur les flots durant toutes ces années, et de ne pas y plonger ; raison que je ne saurais pas renier, même si l'horizon s'ouvre plus lumineux devant moi.

Il m'est tout de suite plus aisé de me repérer dès lors que nous atteignons la rive du fleuve, que nous n'avons donc plus qu'à suivre pour rejoindre la berge de l'océan, et le navire. D'ailleurs, il se trouve que nous ne nous trouvions pas si loin, et j'avais donc parfaitement raison de me méfier de la capacité de mes hommes à se servir d'une boussole...je crois que même sans cela, ils auraient fini par atteindre leur but.
Alors que nous arrivons finalement à la cote, et aux barques que nous y avons laissé - je suis d'ailleurs surpris que Will n'ait pas regagné le bord, depuis le temps qu'elle m'a débarqué à terre -, Leana s'arrête un instant pour regarder une dernière fois en direction de la forêt, et, avant que je n'ai le temps de lui parler, elle se retourne vers moi pour m'embrasser avant de m'emmener jusqu'à la barque la plus proche où elle s’asseoir et commence à enlever ma chemise, du moins, avant de m'interdire de garder le regard vers elle. Sérieusement? Je manque objecter que tout à l'heure, elle était au contraire plus que satisfaite que je l'observe à loisir, mais, prudent, je me contente d'un semblant de désaccord avant de croiser les bras, la pointe de mon crochet posée sur mon bras droit, et fermer les yeux, du moins, le temps que je suis persuadé qu'elle vérifie que je le fais bien. En effet, je dois avouer avoir rouvert les yeux suffisamment souvent pour ne pas avoir perdu grand chose.

Tandis que je m'installe à mon tour dans la barque, Leana me tend la chemise que je repose aussi sec dans la barque. Jamais dit que je comptais la remettre! En revanche, je lui tends la rame sans hésitation, incapable que je le suis, de toute façon, de manœuvrer la rame à gauche.
"T'aurais pu la garder sur le dos, tu sais."

Après quelques minutes à ramer pour rejoindre le Dark, nous finissons par embarquer à bord, accueillis d'une simple corde m'obligeant à m'agripper au bois de la coque pour grimper, ce qui n'est pas pour me rendre de bonne humeur comme je compte bien retrouver le crétin ayant mis de coté le fait que mon crochet ne soit pas la chose la plus pratique pour grimper à la corde. Manquerait plus que j'en perce la coque, alors que le navire vient d'être réparé de sa dernière tempête!
Une main salutaire attrape mon bras droit alors que j'atteins enfin le bastingage, et, passant par dessus la barrière de bois sauvant nombre de mes hommes ayant un peu insisté sur la bouteille - et dont je ne nierai pas avoir bien des fois fait partie -, je me retrouve nez à nez avec mon second, qui me regarda de bas en haut avant d'éclater d'un rire sincère.

" Et bien. D'abord on te vois crapahuter en haut du mat une bonne partie de la journée, et ensuite la p'tite. Ce pourrait-il qu'on retrouve ce vieux Dastan ou c'est qu'une éclaircie dans la tempête qui te ravage, mon ami?"
"Vous aviez besoin d'aide, la-haut. Et pour le reste, j'vois pas de quoi tu parles. Commences pas à faire courir des bruits dont t'es pas certain, tu veux?"
Je reprend ma marche jusqu'au pont supérieur, le bruit d'une seconde barque en cours d'arrimage sur le coté du navire m'indiquant le retour de Will.
"Douze ans Dastan, j'commence à connaitre le pinson. Et j'peux dire que ca fait bien longtemps que jt'ai pas vu aussi guilleret. Laisse-moi arriver à mes propres conclusions sans avoir besoin d'aucune confirmation de ta part."
Aucune réponse n'est nécessaire devant la véracité de ces paroles, cependant, je me contente d'un regard à demi derrière moi avant de monter les dernières marches menant au pont et, avec un sourire, passer mes doigts autour du bois du gouvernail.
"Eh bien, qu'est-ce qu'on attend pour lever l'ancre?"
"Et où allons-nous, capitaine?"
"Qu'importe. Là où le vent nous portera."
Ce sont plus de deux tours que je fais parcourir au gouvernail comme le vent gonfle la voilure, faisant tourner le Dark Shadows presque sur place tandis que le bois craque sous la force de l'eau tentant de résister à son mouvement. Je confie cependant rapidement le gouvernail au premier marin se trouvant là - la brillante idée d'avoir fait en sorte que chacun sache parfaitement diriger ce navire, malgré le risque augmenté de mutinerie que cela engendre - avant d'aller appuyer mon dos et mes coudes sur le bastingage de la poupe du navire, regardant le visage de Leana près du mien.
"Et maintenant?"





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Mar 8 Oct - 11:57







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



JJe suis plutôt surprise de voir Dastan reposer sa chemise. Veut-il donc que notre début de relation –qui durera éternellement je l’espère- soit de notoriété publique ? Je n’ai pas honte d’aimer un homme tel que lui, bien au contraire, mais je n’avais pas envie que les matelots change de regard vis-à-vis de moi. Certains pourraient simplement se moquer gentiment, mais pas forcément tous. J’empoignais la rame qu’il me tendait, dirigeant notre embarcation vers le Dark Shadow amarré non loin. Les quelques minutes de traversée se passèrent en silence. Mais pas un de ses silences pesant, non. Un silence ou chacun de nous était perdu dans ses pensées, essayant surement d’y remettre de l’ordre. Tout s’était passé si rapidement. Si brusquement. Et pourtant, tout s’était passé le plus naturellement du monde. C’est dingue de savoir qu’en une après midi, votre vie pouvait changer du tout au tout. Désormais, je sais que Dastan m’aime. Ma vie ne serait plus jamais la même. J’avais trouvé un endroit de réconfort et de pur bonheur. Et cet endroit n’est autre que les bras de ce cher pirate. Je ne le quitterai jamais, oh non ça jamais, quoi qu’il m’en coute, quoi qu’il arrive... Nous atteignons finalement assez rapidement le bâtiment. Je regardais d’en bas Dastan monter sur le pont à l’aide de la corde, appréciant la vue que j’avais d’ici. Je souris ; plus besoin de cacher ses regards indiscrets. Je montais à mon tour sur le navire, ignorant le bras qui se tendait vers moi pour m’aider à passer le garde corps. Voyant des regards insistants sur ma chemise alors que je dirige mes pas vers l’autre bout du navire, je porte mon regard vers mon épaule. J’en avais oublié cette fichue blessure. Ma chemise blanche était tachée de cette substance vermeille s’étant écoulé de mon corps un peu plus tôt. Tant pis, elle resterait comme ça. J’appuyais mes mains sur le bastingage, regardant l’horizon où se mêlait ciel et mer. Je regarde Dastan manier avec un sourire le gouvernail, avant de donner sa garde à un des marins passant là. Il me rejoignit, s’adossant sur le bois, son visage proche du mien.
 
"Et maintenant ?"
 
Ces simples mots me font sourire. Le capitaine demandant conseil à sa matelote ? J’avais une terrible envie de fondre mes lèvres sur les siennes, mais je ne fis rien, réprimant mes ardeurs, trouvant que trop de monde était présent sur le pont. Je choisis donc de répondre à sa question.
 
« Maintenant... Maintenant, je ta lâcherai jamais. Fin, je ne t’aurais jamais lâché avant, mais je crois bien que maintenant, c’est encore pire. Si on m’avait dit quand j’étais jeune que je pourrais m’attacher autant à quelqu’un, j’en aurais rigolé. Et puis, finalement, je me dis que c’est peut être pas si idiot en fait. » Je lui souris, comblée qu’il soit à mes côtés. Je décidais de m’aventurer sur un terrain peut être un peu plus glissant. « Tu sais, j’ai pas envie que tout le monde tire des conclusions un peu hâtives –vraies, certes, mais bon. J’ai pas envie qu’on dise que je profite de mon statut de femme... Enfin... Tu comprends ce que je veux te dire ? »
 
Je le regardais dans ces yeux parfait. Je n’appréhendais pas vraiment sa réponse. Car son choix me conviendra, quoi qu’il préfère faire ou dire. Mes yeux se baladaient sur son visage, admirant une fois de plus ce qui me semblait être le plus beau visage du monde. Franchement, je ne sais pas comment je fais pour résister à l’attrait que ses lèvres ont pour moi...

Code by Val'



___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Mar 8 Oct - 22:35



Deux anti-elfes en forêt elfique
Sur la côte ouest de ce monde

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
"Maintenant tu me lacheras plus jamais? Et si j'en décide autrement, mademoiselle?"
Un rire léger suit mes paroles, tandis que je laisse mes doigts trainer doucement derrière le bras de Leana. Je laisse mon regard se perdre dans les voiles du navire, les rayons de soleil tentant de se faufiler entre les cordages me faisant cligner de l’œil lorsqu'ils se montrent par trop insistants. En effet, pour moi c'est un bon jour, et je suis d'humeur à en profiter, ce qui est à marquer d'une pierre blanche si on prend en compte mon caractère habituel.  
« Tu sais, j’ai pas envie que tout le monde tire des conclusions un peu hâtives –vraies, certes, mais bon. J’ai pas envie qu’on dise que je profite de mon statut de femme... Enfin... Tu comprends ce que je veux te dire ? »
Je baisse de nouveau le regard vers elle, haussant un sourcil d'incompréhension sincère. Je vois bien où elle veut en venir, ce n'est pas là le problème, mais j'ai du mal à penser que certains hommes de notre équipage puissent penser, depuis les neuf années que Leana est à bord, et que certains la connaissent - d'autres depuis moins longtemps, ce n'est pas vraiment la dernière arrivée à bord - qu'elle pourrait chercher profit à se que nous nous soyons rapprochés de la sorte. Puis, après tout, je suis le capitaine, c'est pas aux autres de critiquer ce que je fais!
"Bah, si j'suis bien ta logique, j'aurais peut-être du me diriger vers Will. C'est la dernière arrivée après tout, et question ambition...fin, t'es pas la dernière à avoir assister à certaines de nos prises de têtes. Elle confond matelot et capitaine je crois.
Je sais jouer de mes regards, et à en croire le coup d’œil désapprobateur que je reçois, je regarde le pont, où se trouve encore Will, pile poil de la bonne façon pour faire réagir la damoiselle à mes cotés. Un sourire aux lèvres, je prends la main de Leana dans la mienne.
"Bah, le jour où tu pourra te sentir jalouse de Will est pas arrivé. On est bien trop à couteaux tirés pour ça! Qu'est-ce qui m'a convaincu de la prendre à bord déjà?"





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Dim 13 Oct - 16:31







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



Sa main se perdant sur la mienne et ses doigts se mêlant aux miens me font doucement perdre pieds. Le contact de sa peau sur la mienne me coupe imperceptiblement de la réalité, et bientôt, je ne vois plus que son beau visage, oubliant tout ce qui nous entoure. Pourquoi déjà, résistais-je à la tentation de l’embrasser ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. Pourtant, je ne le faisais toujours pas, écoutant le cœur léger ce que me disaient ses lèvres qui remuaient doucement, au rythme de ses paroles. Moi, jalouse ? Non... Enfin, un peu tout de même. Comment ne pas être jalouse, alors qu’on vient tout juste de gagner ce que l’on attend depuis tellement longtemps ? Je hausse simplement les épaules pour répondre à sa question, ne me souvenant pas non plus des conditions de son arrivée à bord. Le sourire présent sur mon visage traduisait mon bonheur total d’être là, aux côtés de se pirate. Il n’y avait pas besoin de mots dans ces moments là. Les regards, les gestes, traduisaient pour nous nos pensées. J’approchais mon visage de ses lèvres tant convoitées. Je ne sais pas si un jour je m’habituerai à nos souffles se mêlant, à nos peaux si proches, à nos corps soudés, à nos doigts emmêlés, tant ses contact étaient agréables. Mes lèvres rejoignirent les siennes, pour un autre baisé passionné. Mes yeux se ferment comme je ne peux qu’apprécier ce moment. Pourtant la première image venant si figer sur mes paupières closent est encore et toujours, cette scène me hantant depuis de nombreuses années déjà. Ce petit corps tout baigné de sang ne me quitterait il donc jamais ? Je brise l’étreinte qui lie mes lèvres à celles de Dastan. Je cherche le réconfort de ses bras protecteurs, laissant mon front se poser sur son épaule. Je soupire d’abord de tristesse, puis de lassitude. Tout ça ne trouvera t-il donc pas de fin avant que j’achève moi-même cet elfe ? Je m’en veux de penser à ce moment terrible, ressassant le passé, alors que je suis dans les bras de celui que j’aime. Je ne me comprends même pas moi-même.

Code by Val'

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas


I see you
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan]

Revenir en haut Aller en bas

Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Gwendal LeGrand, Fils du guerrier elfe Otomaî Dûltan .
» Sigvald Lingwë Finwëth, l'elfe déchu.
» Decado Salyrann - Assassin / Spadassin
» Selon la bête, la clochette
» Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contrées oubliées. :: This is the end :: Corbeille :: Archives RP-