RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Lun 14 Oct - 22:49



Deux anti-elfes en forêt elfique
A bord du Dark Shadows

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
Le sourire de Leana est particulièrement contagieux aujourd'hui, ou bien est-ce moi qui y suis particulièrement sensible. Peut-être un peu des deux, allez savoir. Le vent marin fouette mon visage tandis que le navire prend de la vitesse, à présent sorti du bord de côte aux trop nombreux écueils sur lesquels j'ai maintes fois manqué le briser au cours de mes traversées, mais je ne vois pour l'heure rien de plus que le regard de la jeune femme croisant le mien. Et c'est tout naturellement que nos lèvres se rencontrent de nouveau, et que je me perds dans ce nouveau contact entre nous, nos doigts enlacés, sa main sur ma joue, mon bras dans son dos... Je pourrais même m'y abimer de nouveau, sans véritablement me soucier de l'équipage à bord du navire, si Leana n'avait pas soudainement reculé, se libérant de mon étreinte sans que je ne comprennes d'abord pourquoi.
Cependant, la voir se réfugier contre moi me fait comprendre sans qu'elle n'ai besoin de mots, et je serre mes bras autour d'elle, prenant gare à mon crochet dans son dos. Je pose ma joue contre ses cheveux en la berçant doucement, éloignant d'un regard l'un des hommes qui, trop curieux ou désireux d'aider, j'en sais rien, s'était approché de nous.
"Tu le retrouveras. Je t'aiderais autant que possible, et le Dark et son équipage également. Tu n'as jamais hésité à me suivre dans ma quête, qu'il s'agisse de ma vengeance ou de Dan'. A mon tour de t'aider dans la tienne."
Je l'embrasse sur la tempe avant de serrer davantage mes bras autour d'elle, mes paroles m'ayant bouleversé plus que je ne le désirais, ni ne l'avouerai. Devrais-je m'avouer vaincu, et abandonner cette quête vaine qui me fait vivre depuis plus de quatre années maintenant? Accepter que je ne peux rien dans cette situation qui me dépasse, et pire, tolérer de ne rien connaitre de ce qu'il a pu advenir de mon fils? Cela me parait inconcevable, malgré que je sache pertinemment que je ne pourrai voir clairement mon avenir tant que je m'accrocherai de la sorte au passé. Mais peut-être, justement, que je souhaiterai plus que tout allier passé et avenir. Même si l'avouer me fend le cœur, il est trop tard pour Milah, mais pas pour Danael. Et j'ai largement pu constater durant les quelques années passées ensemble que mon fils n'était pas plus hostile à Leana que Leana à lui. Une étincelle se rallume en moi, cependant rapidement soufflée par une autre réalité. Je ne sais pas ce qu'il est advenu de lui, et il se pourrait qu'il ne soit plus de ce monde... Mon regard s'embrume tandis que je le porte sur l'horizon devant moi, sur cette terre qui s'éloigne pour ne plus laisser place qu'au bleu insondable de l'océan, comme l'espoir d'une vie nouvelle et la crainte d'une trop dure réalité se heurtent dans mon esprit.





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Mer 16 Oct - 21:51







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



Tu le retrouveras. Je t'aiderais autant que possible, et le Dark et son équipage également. Tu n'as jamais hésité à me suivre dans ma quête, qu'il s'agisse de ma vengeance ou de Dan'. A mon tour de t'aider dans la tienne."
 
Ces paroles réconfortantes me font chaud au cœur, car je les sais sincères. Ses lèvres posées un instant sur ma peau, et ses bras resserrant leur étreinte autour de mon corps me transportent comme dans un autre monde. C’est une sensation agréable, le bonheur. Le bonheur d’être dans ses doux bras. Mais ce n’est pas ce à quoi je m’imaginais. Je pensais que ce serait... Différent. Non pas que ce moment ne me plaise pas, bien au contraire ! En fait, c’était même mieux que dans mes rêves les plus fous. J’avais l’impression de ne faire qu’un avec Dastan. D’être entière. J’avais l’impression que Dastan était la dernière pièce du puzzle que formait ma vie, et qu’elle venait juste de trouver sa place. Je me décidais à enfin répondre à ses paroles, brisant le doux silence. Je relevais ma tête, plongeant mon regard dans le sien. Mes bras passés autour de son cou tenaient sa tête, ses lèvres près des miennes.
 
« Merci... Merci Dastan. Mais je crois que le plus important est de retrouver ton fils. Ma vengeance est futile, et finalement un peu stupide, quand on y pense... »
 
Ca me brisait de le dire, mais n’était ce pas la simple vérité ? La vengeance est elle vraiment nécessaire ? La vengeance n’apporte t’elle pas la vengeance, tel un cercle vicieux ? Et pourtant, j’en avais rêvé longtemps aussi. Tremper ma lame dans le cœur de ce fichu elfe avait alimenté beaucoup de mes rêves. Surement même seront-ils encore longtemps nourris par ce désir furieux. Mais il relève de la vérité que retrouver Danael est bien plus important. Trouver la vie est plus important que de causer la mort, nous en conviendrons. 

Code by Val'

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Jeu 17 Oct - 23:32



Deux anti-elfes en forêt elfique
A bord du Dark Shadows

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
Je lui souris tristement devant ses paroles si nourries de bon sens. Certes, à mes yeux, rechercher Danael est le plus important, cependant, après quatre années de recherches aussi vaines qu'incertaines, peut-être est-il temps pour moi de songer à changer d'objectif...du moins, temporairement, et peut-être parvenir à y revenir avec des yeux neufs, et l'esprit plus ouvert à des pistes qui n'effleurent plus dorénavant mon esprit blasé de ces recherches.
"Je me demande parfois si c'est une bonne idée... Je dis aujourd'hui préférer savoir que rester dans l'ignorance, quoique j’apprenne. Cependant, il n'est pas dit que je dise toujours la même chose si je venais à apprendre qu'il n'est..."
Ma voix se brise tandis que j'évite le regard de Leana avant de changer de conversation du tout au tout, écartant sa chemise de mon crochet pour jeter un oeil à sa blessure.
"Va falloir que je te soigne ça mieux que je l'ai fait jusqu'à présent. J'dois avoir de quoi te faire un pansement propre dans ma cabine."
Je m'éloigne alors, avant de descendre l'escalier menant au pont inférieur, et par la même, à ma cabine, dans laquelle j'entre sans vraiment attendre Leana, me dirigeant d'office vers mon bureau dont j'ouvre un tiroir avant de sortir une pile de papiers dont je me demande souvent comment elle peut tenir dans le-dit tiroir avant de me saisir d'une clef dissimulée au fond. Je place la clef entre mes dents avant de remettre en place les papiers dans le tiroir, m'arrêtant un instant dans mon élan pour observer un portrait de Dan' et Milah avant de me décider à terminer de remettre chaque chose à sa place. Ce n'est pas le moment de flancher, j'ai autre chose à faire pour l'heure.
Reprenant en main la clef coincée entre mes dents - faut savoir se débrouiller quand on ne peut pas compter sur son crochet - je me dirige ensuite vers l'un des nombreux placards que comporte la pièce, l'un des rares nécessitant une clef également, avant de l'ouvrir, en retirant une bouteille d'alcool fort ainsi que du fil et une aiguille. Je ne peux en effet pas dire avoir suffisamment bien inspecté cette plaie pour m'être assuré qu'il n'y ai pas besoin de la refermer. Refermant le placard, toutefois pas à clef, je me dirige vers un autre où je prends de quoi faire un pansement correct avant de revenir à mon bureau, tirant un tabouret à l'aide de mon crochet.
"Installe toi et laisse moi regarder à ça...prend pas garde au bordel, j'ai eu autre chose dans l'esprit que le rangement."
A vrai dire, la pièce doit être à peu près aussi bien rangée que le reste du navire, mais je sens venir la phase de "virons tout pour mieux ranger" qui me prend parfois sans que je ne sache en expliquer la raison, ou plutôt si, un besoin de passer mes nerfs sur quelque chose.





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Ven 18 Oct - 18:21







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



J’entends sa voix se briser alors qu’il songe à un Danael mort. Je ne peux m’empêcher de ressentir sa tristesse, comprenant sa douleur. Il n’a pas à penser cela. Son fils doit toujours être en vie. Ce n’est pas qu’il doit, c’est qu’il l’est. C’est obligé... Il le faut. Il change de sujet du tout au tout, examinant rapidement ma blessure, jugeant bon de soigner mieux ça. Il n’a pas tord. Je le suis comme son ombre jusque dans la cabine, éloignant d’un regard ceux des matelots posés sur moi. Je referme la porte derrière moi, ne voulant aucunement être épiée par une bande de marins trop curieux. Je reste debout à regarder un instant la pièce, avant de reporter mon attention sur Dastan, qui récupère fil, aiguille et alcool dans une armoire, et de quoi panser la blessure dans une autre. Je m’assois sur le tabouret qu’il me présente, et jette un rapide coup d’œil à ma plaie, peu encline à me faire recoudre. Mais je crois bien qu’il va tirer les mêmes conclusions que moi, et que je risque fortement de me retrouver avec quelques fils dans l’épaule... Et euh... Quel bordel au fait ? La cabine est tout aussi bien rangée que le reste du bateau. Et autant dire qu’avec la côté maniaque de notre capitaine, tout était en ordre. Je repose mon regard sur le visage de Dastan en face de moi alors qu’il examine cette blessure. Dire que cette ambiance intime en tête à tête avec l’homme qui peuple mes nuits ne me perturbe pas, serait pur mensonge. Je passe une main distraite sur ses cheveux, souriant à ce contact. Maintenant, il est mien. Je n’ai plus à me cacher, à faire semblant. C’est si bon d’enfin avoir de l’oxygène dans sa vie. J’avais attendu si longtemps pour cela. Et j’aurai pu attendre longtemps encore, sans me lasser, j’en suis sure. Mes doigts parcourent la peau de sa joue, sans que j’y prête vraiment attention, perdue dans mes pensées.

Code by Val'

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Sam 19 Oct - 0:27



Deux anti-elfes en forêt elfique
A bord du Dark Shadows

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
Une fois Leana installée sur le tabouret que j'ai avancé, je ramène à moi la chaise de mon bureau afin de m'y asseoir, m'approchant suffisamment près pour pouvoir observer au mieux la blessure de la jeune femme, quoique je ne sois pas certain que sentir son souffle dans mon cou soit le meilleur moyen de me tenir concentré sur ce que je fais. Je fais glisser sa chemise de son épaule afin d'avoir le meilleur point de vue sur sa plaie avant de me reculer pour me saisir de la bouteille d'alcool que j'ouvre de mes dents avant d'en verser un peu sur un linge propre, hésitant un instant à en proposer à Leana, sachant qu'il me faudra certainement l'anesthésier un peu si je dois la recoudre. Cependant, je n'en suis pas encore là, et repose donc la bouteille avant de revenir à Leana et nettoyer consciencieusement le sang séché restant sur sa peau, ne pouvant m'empêcher de sourire comme je sens sa main dans mes cheveux.
"Tu ne m'aides pas vraiment à me concentrer tu sais."
Sa main glisse sur ma joue, ses doigts passant sur la barbe de plusieurs jours qui y règne presque en maitre, et je ferme les yeux un instant, oubliant mon travail en cours pour ne plus penser qu'à ce contact.
Un retour à la réalité plus tard, je me recule de nouveau vers mon bureau et ce qui y est posé avant de prendre la bouteille d'alcool et la poser dans les mains de Leana.
"A ta place, j'hésiterai pas à en boire une gorgée ou deux, j'vais pas avoir d'autre choix que de jouer les couturières. J'te préviens, c'est du fort, alors, me bois pas la bouteille, tu tiendrais plus debout!"
Je me relève alors pour aller chercher une bougie que j'allume rapidement avant de la poser sur le bureau au milieu du reste - la, ca commence à s'appeler bordel mon affaire. Je me replace sur ma chaise avant de reprendre la bouteille des mains de Leana, lui placer l'aiguille dans la main, passer le fil dans l'aiguille, reprendre le tout et passer cette dernière dans la flamme de la bougie afin de la désinfecter.
J'attire sa main vers moi de mon crochet passé autour de son avant bras tandis que je commence à refermer la plaie, comptant bien la distraire de la douleur comme je ne sais pas si elle a suivi mon conseil de s'alcooliser un minimum.

La plaie refermée, je casse le fil de mes dents, m'attardant cependant sur le contact de la peau de Leana, embrassant son épaule, puis son cou, remontant jusqu'à ses lèvres dont les miennes s'emparèrent avec avidité, se souciant peu de permission offerte. Je devrais songer à panser son épaule avant toute chose, mais d'autres priorités me viennent à l'esprit, et pas toutes des plus catholiques.




fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Sam 19 Oct - 17:29







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



Ces paroles me font sourire un peu plus. Je le regarde fermer les yeux, mes doigts sur sa joue. Il me glisse entre les mains cette bouteille d’alcool, m’incitant à en boire. J’hésite un instant, avant de finalement me décider à en vider quelques gorgées. Effectivement, l’alcool est fort. Il me brule la gorge, et je sens déjà mon corps devenir plus léger, sous les vapeurs enivrantes. Docilement, j’aide Dastan à passer le fil dans le chas de l’aiguille, lui tenant celle-ci de mes doigts. Mes muscles se tendent lorsque je sens le morceau de fer passer dans ma chaire meurtrie. Heureusement, cet alcool joue bien son rôle d’anesthésiant. Ou peut être est ce parce que je me perds une fois de plus dans les yeux de ce pirate ? Peut importe, car la douleur n’est égale qu’à un léger picotement. Enfin, il a finit de recoudre ma peau, et ses lèvres ne tardent pas à explorer de nouveau ma peau, commençant sur mon épaule pour rejoindre mes lèvres, en passant par le cou. Je passe une main dans ses cheveux, l’autre sous son manteau, appréciant finalement le fait qu’il n’est pas remis sa chemise, alors que nos langues se cherchent. Son corps me manquait déjà, alors que je l’avais quitté il n’y a que peu de temps. Ma bouche s’approche de son oreille.
 
« C’est mal, de profiter d’une femme qui a bu... »
 
Je lui susurre ces mots, avant de mordiller gentiment le lobe de l’oreille, passant ensuite mes lèvres sur sa mâchoire, descendant vers son épaule, attardant mes baisés sur son cou. Mes mains parcourent la peau nue de son torse, de son dos, comme il a bien fait de ne pas mettre sa chemise. Je sens déjà mes sens prendre le dessus sur ma raison, qui déjà était embrumée par cette boisson alcoolisé. Mais au final, ce n’est pas bien grave, puisque ma raison était d’accord avec mon cœur. J’embrassais chaque parcelle de peau qui m’était offerte, comme pour y marquer mon appartenance. Oui, maintenant, Dastan est mien. Quelles étaient donc ces pulsions qui me prenaient ? Ca devait être le simple désir de lui, certainement. A chaque rencontre entre mes lèvres et sa peau, je sentais celle ci s’électriser. J’ai trop attendu ces moments intenses pour maintenant les repousser, ou les trouver juste banaux. J’avais du temps à rattraper, et je comptais bien profiter de chaque moment d’intimité qui me sera présenté. Et ce moment précis en faisait parti.

Code by Val'

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Sam 19 Oct - 22:22



Deux anti-elfes en forêt elfique
A bord du Dark Shadows

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
« C’est mal, de profiter d’une femme qui a bu... »
Ca tombe bien, je suis pirate, pas marchand de tapis. Ça fait donc de moi un "méchant", si je suis la logique stupide de ces mégères terrestres ne comprenant rien à la hiérarchie en place sur les océans. Et en tant que tel, je suis parfaitement en droit à faire de mauvaises choses. Mieux, c'est une obligation!
Cependant, par ses baisers et ses caresses, Leana parvient à me priver de toute répartie, ne me laissant capable que d'essayer de l'embrasser à mon tour, ne parvenant cependant qu'à atteindre son front, sa tempe, ses cheveux... Ma main est heureusement plus chanceuse, parvenant sans peine à se glisser sous la chemise remise à la va-vite de la jeune femme, caressant son dos, son épaule, son bras, bien que, gêné par le tissu, je ne tarde pas à inverser la situation, la torturant de mes baisers dans son cou, le col de sa chemise, chaque parcelle de peau qu'il m'est donné d'atteindre, tandis que je me démène pour défaire les boutons de sa chemise. Un coup de crochet mal placé, mon attention occupée à bien autre chose que faire attention à ce qui se trouve à proximité de nous, termine de renverser le tabouret de Leana, dont l'équilibre était déjà rendu bien précaire par l'insistance de mes baisers, comme je n'ai pas non plus pris gare à ne pas mettre Leana par terre...pourquoi pas finir par terre après tout?
Nous voici donc sur le sol de ma cabine, et mes lèvres viennent de nouveau rencontrer celles de Leana tandis que je termine d'ouvrir sa chemise, ma main s'aventurant ensuite entre ses seins avant de descendre sur son ventre, comptant s'attaquer à la ceinture de son pantalon. Prenant un coup de chaud, je me débarrasse cependant avant tout de mon manteau, aussitôt assailli des caresses de Leana, apparemment bien décidée à reprendre le dessus dans cette histoire. Je joue ma dernière carte en bloquant son poignet droit au sol grâce à mon crochet, ma main dans sa main gauche, avant de murmurer à son oreille.
"Puis-je te suggérer de rejoindre le lit ou la moquette te convient-elle?"





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Sam 19 Oct - 23:02







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



Que ces caresses sont douces et ses baisers délicieux ! Nous nous harcelons mutuellement de tant d’affection, et je ne sais comment, je me retrouve au sol, suivie par Dastan. Ses caresses de plus en plus insistantes ont tôt fait de me déboutonner ma chemise, exposant à sa vue ma poitrine. Mes doigts caressaient la peau de ce pirate alors que je l’étouffais sous mes baisers. Me retrouver ainsi par terre ne me dérangeait guère. Le sol était un peu dur, mais qu’importe. Je vois Dastan se débarrasser de son manteau. Il est vrai qu’il commence à faire chaud par ici. Je reprends avidement mes caresses, ne désirant rien d’autre que son corps contre le mien. C’est possible de fusionner avec quelqu’un ? Parce que j’aimerais bien le faire avec cet amant... Surprise de retrouver un poignet bloqué au sol par son crochet, l’autre maintenu par sa main, je relève mon regard vers ces yeux bleus azur qui me contemplent. Ca bouche me murmure quelques mots, et je souris à ces paroles. Je me dégage rapidement de son étreinte après avoir déposé mes lèvres sur les siennes. Je me relève, sa main dan la mienne, l’attirant contre moi.
 
« Je n’ai rien contre ta moquette, mais le lit paraît tout de même plus confortable. »
 
L’attrapant par la main, je l’attire vers le lit. Je pose mes mains sur ses épaules, et l’embrasse devant le matelas à notre disposition, avant de le pousser sans grand ménagement dessus, un sourire planant sur mes lèvres. Je contemple un instant son corps avant de le rejoindre sur la couche, posant ma bouche, mes lèvres, mes doigts et mes mains sur son torse, son ventre, et toute autre région de peau qui m’est accessible. Je m’attarde finalement sur son pantalon qu’il m’est aisé de retiré. Je ne sais pas si c’est les vapeurs d’alcool qui flottent en moi, mais il fait soudainement encore plus chaud.

Code by Val'

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Sam 19 Oct - 23:32



Deux anti-elfes en forêt elfique
A bord du Dark Shadows

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
Plus confortable, cela est certain...quoique si je prend pour référence le bazar sans nom qu'on est parvenu à mettre dans cette clairière il y a quelques heures à peine, on ne devrais pas tarder à retrouver la moquette! Me relevant dans le même temps qu'elle, ma main dans la sienne, je suis Leana jusqu'au matelas, la laissant m'embrasser, et répondant à ce baiser, avant de me sentir basculer, atterrissant sans ménagement sur le lit, observant la jeune femme au dessus de moi avec convoitise avant qu'elle ne se décide à se rapprocher de moi, se jouant cependant de mon désir d'elle comme je ne peux que subir ses caresses et ses baisers. J'en arrive à me demander sérieusement comment j'ai pu laisser ma rage aveugler mon jugement au point de réussir à passer quatre années à observer Leana me tourner autour sans même songer à désirer voir où cela pourrait nous mener.
Je la laisse nous débarrasser du reste de nos vêtements avant de décider de reprendre la main ( et le premier à rire de cette expression souffrira de mon crochet), faisant basculer la pirate sur les draps avant de l'embrasser de nouveau, laissant ma main se promener sans vraiment se préoccuper de pudeur. N'y tenant cependant plus, et trouvant avoir suffisamment joué de ma partenaire, je décide de mettre un terme à nos souffrances mutuelles, laissant nos corps se mêler sans demander plus de permission.





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Ven 25 Oct - 15:34







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



Décidant surement que ce petit jeu avait assez duré, Dastan choisit de reprendre contrôle sur la situation, comme je me retrouve sous lui. Ses caresses, ses baisers, et ses étreintes se font plus insistantes. Nos corps ne font plus qu’un dans la complémentarité qui nous uni, alors que mes mains parcourent son dos. Mon souffle se calme lorsque mon amant s’allonge à mes côtés. Je niche ma tête dans ses bras, rabattant dans un même geste le drap sur mon corps dénudé. Posant une main sur le torse de Dastan, je laisse les sensations parcourant mon corps s’estomper doucement. Je ferme les yeux, allongée contre lui, un sourire radieux sur mon visage.
La pièce n’est éclairée que par une lampe à huile, les rideaux étant tirés sur les fenêtres. Une dame à un âge incertain se tient là, à côté du lit ou repose une jeune femme. Celle-ci, les muscles crispés et la sueur dégoulinant sur son front, est en train de donner la vie. Enfin le corps du nouveau né se retrouva dans les bras d’une jeune mère, ne se doutant pas une seconde que l’elfe qui va entrer dans quelques instants risque de lui faire vivre une douleur jusque lors inconnue... Du sang. De la rage. De la peine. Du sang, toujours et encore. Et dans ses bras, un mort. Non. Une morte. Le sang et roi, la rage sa femme. Comment a-t-il pu faire une chose si abominable ? Un ‘non’ de désespoir resta coincé dans sa gorge. Ou peut être était il sortit ?
Je me réveille en sursaut. Je ne me souviens d’ailleurs pas m’être endormie. Des sueurs froides coulent le long de mon dos, je sens mon cœur battre à tout rompre dans ma poitrine, et mon souffle est plus rapide que jamais. Encore et toujours ce cauchemar. Je me redresse brusquement, et attrape mes affaires.
 
« Besoin d’air... »
 
Trois mots tous justes marmonnés pour moi, comme j’en avais oublié jusqu’à l’existence de Dastan à mes côtés. Je me rhabille en vitesse, ne prenant le temps que d’enfiler pantalon, chemise et botte, je sors en trombe de la cabine, me dirigeant vers le bastingage. Je m’y appui des deux mains, tentant de reprendre contrôle sur mon corps. Encore et toujours ce cauchemar. Récurant. Inoubliable. Il me refait vivre toutes les nuits ou presque la partie de ma vie que j’aurais tant souhaité oublier. Comment oublier quelque chose qui nous revient en plein face à chaque fois que l’on est heureux, à chaque fois que l’on se sent bien, en sécurité ? Je reprends à grandes peines un souffle régulier, pourtant mes mains moites et tremblantes ainsi que mes yeux exorbités trahissent mes sentiments. De la tristesse, de la haine. Et il y a de la peur aussi. Peur que ça recommence, peur que tout ça ne trouve jamais de fin, tel un cercle vicieux. Seule la présence de Dastan que je sens près de moi m’empêche de me réfugier dans la calle avec plusieurs bouteilles de rhum.
 
« Tu sais ce que c’est, n’est ce pas ? »
 
Je tourne mon regard jusque lors rivé sur les flots, pour croiser celui de mon capitaine, avant de le reporter sur les vagues. 
 
« Se sentir impuissant. Croire qu’on aurait pu faire quelque chose pour changer ce qui c’est passé, mais qu’on a rien fait. »
 
Je ne lui avais dévoilé qu’une infime partie de mes tourments, il y a peu de temps. Désormais, j’avais envie qu’il sache. Je savais m’avancer sur un terrain glissant, comme je pouvais fondre en larme sans prévenir, en repensant à ce qui s’était passé ce jour là. Mais mes yeux étaient secs. La tristesse se lisait dans ceux-ci, mais une flamme bien plus brillante les éclairait. La vengeance. J’avais déjà trop pleuré sur mon sort, je n’avais plus envie de recommencer. Le regard dans le vague, je repris mes dires, et je constatais que contrairement à mes mains, ma voix, elle, ne tremblait pas.
 
« J’aurais pu éviter ce qui me fait tant me haïr. Il suffisait que je dise « d’accord » à un homme, d’accord à un elfe, un fichu elfe, et peut être que tout ça ne serait pas arrivé... »
 
Consciente qu’il ne comprenait surement pas ce que je lui raconte, je décidais de commencer par le commencement, me dévoilant, dévoilant mon passé comme je ne l’avais jamais fait au part avant.
 
« Avant de venir te voir pour te demander de faire partie de ton équipage, bien avant même, je volais pour me nourrir, pour vivre. J’étais douée pour ça, mais pas assez pour échapper au regard d’un elfe. Il m’a menacé de me livrer à je ne sais qui pour vol. Il m’a proposé de faire quelque chose en échange de ma liberté. J’ai accepté sans savoir ce qu’il allait me demander... Il m’a violé. »
 
Je marquais une pause, songeant à ma stupidité. Un frisson me parcourut le dos, et je repris.
 
« Ca aurait pu s’arrêter là. Mais je suis tombé enceinte. J’ai fait la manche pendant neuf mois, neuf longs mois, à essayer d’oublier l’humiliation qu’il m’avait fait subir. Moi, la jeune femme libre que j’étais, réduite à mendier. Une vieille femme m’a accueillit chez elle pour l’accouchement. C’était une fille. Une belle petite fille blonde, aux yeux noisette, avec les oreilles aussi pointues que celles des elfes. J’ai enfin aperçu le bout du tunnel. Je croyais que j’allais pouvoir m’en sortir. Mais ce maudit elfe est venu. Je ne sais pas comment il m’a trouvé, ni comment il a su que j’attendais un enfant. Il m’a proposé un marché. La vie de l’enfant contre une nuit avec lui, la même que la fois ou il m’a rencontré. »
 
J’enfonçais mes ongles dans le bois du navire, comme mes souvenirs semblaient plus réels encor.
 
« Pourquoi lui ai-je dit non ? J’aurais du accepter. J’aurais du accepter, et ma fille serait toujours là... Je croyais qu’il n’allait pas la trucider. Il a tué ma fille, sa fille, sa propre fille sous mes yeux ! Comment a-t-il pu ? Comment a-t-il pu... »
 
Ma voix se brisa. Je fermais les yeux, et chassais les images poignantes de mon esprit, refluant par la même occasion les larmes me piquant les yeux.
 
« Je me suis jurée, je lui ai juré, de le lui faire payer... »
 
Je me sentais mieux. Comme si le fait d’énoncer, de dévoiler ma vie, m’avait permis de mettre mes idées au clair. A quoi bon ressasser le passé ? Ce qui est fait est fait.
 
« Grâce à lui, j’ai pu te rencontrer au moins. »
 
Je perdis mon regard dans celui de Dastan. Un faible sourire flottait sur mes lèvres. Les vivants sont plus importants que les morts et la vengeance.

Code by Val'

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Sam 26 Oct - 3:30



Deux anti-elfes en forêt elfique
A bord du Dark Shadows

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
Ma tête heurte violemment l'oreiller tandis que je me retrouve sur le dos, libérant Leana de mon étreinte. Passant mon bras gauche derrière ma tête pour la surélever, je jettes un coup d’œil à la jeune femme étendue près de moi avant de passer mon bras droit dans son dos, ma main caressant doucement son épaule, souriant doucement de la voir endormie contre moi. Je reste un moment à la couver du regard avant de me caler davantage dans l'oreiller, retirant du même coup mon bras de derrière mon crane, désireux de dormir un instant moi aussi.
Cependant, cela était sans compter sur Leana, qui, à peine ai-je fermé l’œil, s'agite subitement dans son sommeil, comme si elle se retrouvait face à face avec un kraken avec un cure-dent comme seule arme. Je me retourne vers elle pour tenter de la calmer, mais ne parvenant qu'à la voir s'agiter davantage, je tente ensuite de la réveiller le plus calmement possible, comptant la libérer du cauchemar dans lequel elle semble s'être perdue. Cependant, un cri plus tard, elle se réveille en sursaut, et je ne dois qu'à la rapidité de mes réflexes de ne pas me prendre une claque dans le nez.
« Besoin d’air... »
Leana se relève, se rhabille et sort de la cabine tellement précipitamment que je pense entendre la porte avant de l'avoir vue sortir du lit, et à dire vrai, elle m'inquiète suffisamment pour que je me lève à sa suite, me contentant de me revêtir de mon pantalon et de mes bottes avant de sortir à sa suite.
Je la retrouve appuyée sur le bastingage, le regard semblant perdu sur les veines du bois sur lequel reposent ses mains, bien que je n'ai aucune difficulté à deviner que ce serait plutôt un point d'ancrage au monde réel que la jeune femme recherche. Je m'approche d'elle jusqu'à m'appuyer de mon bras droit sur le bastingage, ma main à quelques centimètres de la sienne, l'observant en silence comme je suis conscient que ce n'est pas à moi de briser le silence qui s'est installé en ces lieux.
« Tu sais ce que c’est, n’est ce pas ? »
Son regard croise le mien l'espace de quelques secondes avant qu'elle ne le reporte de nouveau sur les flots agités sur lesquels nous naviguons, et je n'ai pas besoin de réfléchir bien longtemps pour comprendre le sens de sa question, impression confirmée quelques instants plus tard par la suite de ses paroles.
« Se sentir impuissant. Croire qu’on aurait pu faire quelque chose pour changer ce qui c’est passé, mais qu’on a rien fait. »
C'est à mon tour de porter le regard sur les flots, laissant libre le cours des pensées qui se perdent dans mon esprit torturé. C'est presque dans un murmure que je réponds, davantage pour moi même que pour elle, d'ailleurs.
"Je l'ai sauvée... et je l'ai ramené. Chaque nuit depuis ce jour maudit, je l'ai sauvée de centaines de façons différentes, et chaque nuit, nous sommes parvenus à protéger Dan'..."
Avec un soupir, je sors de mes pensées, me rappelant la présence de Leana près de moi, et je tourne les yeux vers elle pour croiser son regard, remarquant rapidement un changement notable dans ses yeux. Là où, il y a quelques secondes à peine, je lisais de la peur et de la rage, je vois à présent une sombre détermination, une étincelle farouche comme j'aimerai en croiser dans mon propre regard, de temps en temps.
« J’aurais pu éviter ce qui me fait tant me haïr. Il suffisait que je dise « d’accord » à un homme, d’accord à un elfe, un fichu elfe, et peut être que tout ça ne serait pas arrivé... »
Je lève un sourcil de sincère incompréhension, sachant que je ne possède pas l'entièreté de ce qui a conduit Leana à tant détester les elfes, mais ne désirant pas la pousser à me dire ce que je ne sais pas déjà si tel n'est pas son désir. Voir dans quel état cela la met d'y penser est largement suffisant pour que je ne m'abaisse pas à désirer plus de détails sur cette affaire. Cependant, j'entends bientôt sa voix s'élever de nouveau, et je remercie intérieurement les membres de mon équipage de posséder suffisamment de respect - pour elle ou un autre - pour ne pas tenter d'écouter d'une oreille indiscrète. J'en viendrais même à songer que, incroyable mais vrai, on peut se sentir seul sur un navire de taille moyenne avec une quinzaine d'hommes sur le pont. J'écoute d'une oreille attentive ce que me dit Leana, comprenant bientôt toute l'horreur et la difficulté de la situation dans laquelle elle se trouve, une partie de moi voulant oublier ce que je viens d'entendre, bien qu'une autre soit heureuse que la femme avec laquelle je compte bien passer les prochaines années de ma vie, celle qui a toujours été là pour moi lorsque j'en ai eu besoin, me fasse suffisamment confiance pour se livrer ainsi à moi, aussi dures ses paroles soient-elles à entendre.
« Pourquoi lui ai-je dit non ? J’aurais du accepter. J’aurais du accepter, et ma fille serait toujours là... Je croyais qu’il n’allait pas la trucider. Il a tué ma fille, sa fille, sa propre fille sous mes yeux ! Comment a-t-il pu ? Comment a-t-il pu... »
Sa voix, jusqu'à présent forte, bien que chargée d'émotions, se brise sur ces derniers mots, et je ne peux m'empêcher de porter ma main à sa joue, caressant doucement sa peau de mes doigts, comme je ressens le besoin de la réconforter, me sentant coupable de sa souffrance, comme c'est à cause de moi qu'elle se voit forcée d'évoquer ces souvenirs si douloureux pour elle.
« Je me suis jurée, je lui ai juré, de le lui faire payer... »
« Grâce à lui, j’ai pu te rencontrer au moins. »

Je lui souris faiblement comme nos regards se croisent de nouveau, attristé que la vie ai conduit la jeune fille qu'elle avait été un jour à penser que la piraterie, et le fait d'avoir pour amant un pirate névrosé tel que moi soient une conclusion heureuse à son histoire. Comment un mot aussi court, et pourtant parfois si difficile à dire, que "non", peut-il modifier ainsi le cours d'une vie?
Je l'attire doucement à moi avant de la serrer contre moi, l'enlaçant tendrement de mes bras, avant de répondre à sa question, laissant mon cœur davantage que mon cerveau choisir ses mots.
"Si tu avais accepté, tu ne serais pas cette Leana que je connais. Cette femme forte réussissant à se faire respecter de la bande de marsouins mal dégrossis qui me sert d'équipage. Et en même temps, suffisamment douce pour savoir voir au delà des apparences, et suffisamment convaincante pour que je m'y laisse piéger..."
Mes lèvres viennent se saisir des siennes un instant, cependant, je n'éternise pas notre baiser, reprenant mes paroles.
"La vie ne t'as pas fait de cadeaux, et je te l'ai dit, je t'aiderai à mettre la main sur cet elfe, je te le promet. Mais je crains d'être accord avec toi...sans lui, je ne t'aurai pas rencontrée, ou même si, m'aurais-tu intéressée? Si tu n'avais été qu'une parmi tant d'autres... Tu es unique, et c'est cela qui te rend si spéciale à mes yeux.."
Je ferme les yeux, laissant nos souffles se mêler, tout autant, à vrai dire, que je la laisserai s'éloigner si elle le désire, attendant avec appréhension son verdict quand à mes paroles. J'ose espérer ne pas avoir été capable de répondre l'exact opposé de ce qu'elle souhaitait entendre de moi, ce qui serait parfaitement dans mes aptitudes après tout...





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Sam 26 Oct - 22:02







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



La tempête qui ravageait mon esprit et tourmentais mon âme semble s’être apaiser. Parler peut donc vraiment aider à se libérer de nos tourments ? Apparemment, ce n’était pas totalement faux. Les bras de Dastan m’enlaçant tendrement m’auraient presque fait oublier mes tracas. Je passais mes bras autour de sa taille, ce contact ayant pour effet de calmer cette flamme de vengeance se nourrissant de ma haine. Cependant, je n’étais pas vraiment d’accord avec ses paroles. Si j’avais accepté ce marché, ma fille serait toujours là ! Et peu m’importerai de savoir si je serais forte ou non. Mais il est vrai que je serais différente, il en va de soi. Ses lèvres s’emparant de nouveau des miennes me font espérer un nouveau baiser langoureux. Qui fut vite brisé. Des promesses. Toujours des promesses. J’avais appris à ne plus me fier aux promesses, comme elles peuvent si facilement être brisées. Elles n’engagent que ceux qui y croient, et bien souvent, ce n’est pas celui qui là dit qui y croit vraiment. Moi, je n’y croyais plus, aux promesses. Cela changea aujourd’hui. Car je croyais en Dastan, et j’étais persuadée qu’il la tiendrait, ou du moins qu’il essaierait. Lorsqu’il eut finit de parler, choisissant de laisser nos souffles se mêler, je soupirais en me dégageant de cette étreinte. Je me tournais une fois de plus vers les flots, avant de lui répondre, mon passé s’attachant finalement à me ronger de l’intérieur.
 
« Si j’avais accepté, ma fille serait toujours auprès de moi, Dastan. Et je pense que tu es mieux placé que quiconque pour savoir le chagrin qui me ronge de m’être montrée aussi stupide ce jour là. »
 
Mes doigts suivant les veines du bois du bastingage, je décide de passer une jambe au dessus de celui-ci, puis un autre, ne valant qu’au fait de m’accrocher au garde corps de ne pas basculer à la mer. Je m’assois là, à contempler les flots, comme je me plais si souvent à le faire.
 
« Ne t’inquiète pas, je suis peut être spéciale, mais pas au point de me laisser tomber à la flotte. Seul un fou pourrait le faire, après avoir enfin trouvé ce qu’il cherchait. »
 
J’entendais par là, un moment de bonheur et d’amour, dans une vie à la con. A-t-il songé un instant au fait que je puisse me laisser glisser ? Je n’en sais strictement rien.
 
« De toute façon, tu es là pour me rattraper si jamais je tombe, pas vrai ? »
 
J’ai confiance en lui. Je sais que si un vent trop fort menace mon équilibre, il sera là pour me rattraper. Et pas que sur ce morceau de bois, mais tout le temps. Durant tout le temps qu’on passera ensemble, j’ai l’intime conviction que jamais il ne m’abandonnera. Peut être suis-je naïve de croire en la bonté des hommes. Peut être que je me leurs. Peut être que l’avenir n’est pas comme je l’espère. Trop de peut être à mon gout. Ce dont ce que je suis sure, c’est que j’ai une confiance aveugle en lui. Le vent fouette mon visage. Je ferme les yeux. Et, faiblement, je souris.

Code by Val'

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Dim 27 Oct - 1:08



Deux anti-elfes en forêt elfique
A bord du Dark Shadows

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
Je laisse Leana s'éloigner de moi comme elle me tourne bientôt le dos, repartie à sa contemplation des flots. Et ses mots me blessent plus que d'autres, comme leur véracité me transperce le cœur. En effet, je suis trop bien placé pour comprendre la souffrance que cause la perte d'un enfant, et mon expression s'assombrit d'un coup tandis que mon passé me revient dans la face sans que je ne lui demande quoi que ce soit. La souffrance, la panique, la rage, le besoin de me convaincre que tout ceci n'était qu'un mauvais cauchemar, toutes ces émotions, et d'autres, par lesquelles je suis passé au court de ces dernières années, qui ont rendu si sombre et froid l'homme qui parvenait auparavant à désespérer son épouse par son comportement, pire que celui d'un gosse à certains moments.
"Au début, on survit en se convaincant qu'il ne s'agit que d'un mauvais rêve, et tout le monde nous regarde comme un être sans cœur pour notre manque d'empathie. Puis on réalise, et le monde s'écroule, pour ne jamais plus se relever complètement, et on paye chaque instant de bonheur par un retour à la réalité chaque fois plus dur, jusqu'à nous mener à rejeter ce bonheur, pour ne plus souffrir...Je sais ce que c'est, en effet, mais malgré tous nos efforts, revenir en arrière est une chose impossible, on ne peux que se nourrir de la culpabilité causée par ce que notre faiblesse nous a conduit à décider, et ce que cette décision nous a fait perdre..."
Lorsque je relève le regard vers elle, c'est pour la trouver assise sur le bastingage du navire, et le frisson de stress me prenant la nuque a bien du mal à se laisser vaincre par le fait que je sache qu'il n'est de loin pas la première fois qu'elle s'installe ainsi.
« Ne t’inquiète pas, je suis peut être spéciale, mais pas au point de me laisser tomber à la flotte. Seul un fou pourrait le faire, après avoir enfin trouvé ce qu’il cherchait. »
Je me rapproche d'elle, mon visage juste derrière son épaule, levant le regard vers ses yeux comme je tente de les croiser.
« De toute façon, tu es là pour me rattraper si jamais je tombe, pas vrai ? »
Un sourire nait sur mes lèvres comme j'aime le ton certain de cette déclaration. Il y a bien longtemps que personne ne m'a fait confiance de la sorte, et, à dire vrai, le nombre de fois où j'ai aidé l'un de mes marins à rejoindre les flots - qu'il se soit agi d'un jeu, lorsque j'étais encore capable de m'amuser, ou parce qu'ils me tapaient véritablement sur le système - devrait plutôt la faire réfléchir à cette éventualité. Cependant, je suis bien trop satisfait d'entendre ces mots pour lui causer tel tort, aussi me contenterais-je de poser mes lèvres derrière son épaule - comme elle se retrouve, dans cette position, plus haute que moi -, posant ma main sur la sienne.
"Je ne compte pas te rattraper... comme je ne compte pas te laisser tomber.  Pourquoi désirer la solution si on empêche le problème de se produire?"
Je lève le regard de l'autre coté de sa tête avant de m'écarter, attrapant de ma main le cordage passant au dessus de nous et m'en aider pour monter sur le bois sur lequel elle se trouve assise, laissant les mouvements du navire devenir partie de moi tandis que je porte mon regard sur l'horizon.
"La mer est une terre promise pour les désespérés et ceux que la vie oublie. Maintes fois j'ai désiré plonger dans ses flots, et simplement abandonner, mais, à chaque fois, c'est comme si l'océan épargnait mon cœur d'une partie du poids qu'il a à supporter, pour me permettre d'avancer de nouveau."
Une secousse ébranlant le navire me fait me retenir au point d'ancrage que représente pour moi la corde que je tiens entre mes doigts pour ne pas plonger, et je choisis prudemment de m'asseoir à mon tour sur le bastingage, une botte dans le vide, l'autre posée sur le bois comme je laisse reposer mon menton sur mon genou, observant Leana du coin de l’œil. Après un instant de silence, je reprends, passant du coq à l’âne.
"Tu comptais faire quoi dans ta vie quand t'étais gosse? Je doute que la piraterie, ou même la marine, te soit venues à l'esprit lorsque tu n'avais pas le poids de ton passé sur les épaules..."
Dastan tentant d'entamer une conversation que l'on pourrait presque qualifier de "normale"? Possible.





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Dim 27 Oct - 16:53







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



Je souris un peu plus, à entendre les paroles de Dastan, et à sentir de nouveau le contact de nos deux peaux l’une sur l’autre. Je le regarde s’accrocher au cordage alors qu’il est maintenant debout près de moi. Mes yeux ne peuvent s’empêcher de parcourir son torse qu’il n’a pas prit la peine de recouvrir. Je porte mon regard sur les flots alors qu’il décrit l’océan et la petite part de sérénité qu’il nous apporte. Je ne m’imagine pas vivre loin de celui-ci, ses remous font parti de moi désormais, et il me serait impossible de vivre une vie normale sans voguer sur cette étendue. Suie à une secousse un peu plus importante que les autres, Dastan s’assois à mes côtés. Le silence s’installe, tout juste perturbé par le bruit des vagues s’écrasant sur la coque du navire. Je prends le temps de réfléchir à la question, comme je n’y pensais pas moi-même à ce que serait ma vie sans ce tragique incident.
 
« J’ai jamais vraiment su ce que je voulais faire de ma vie. J’ai toujours voulue être libre, sans point d’attache, sans personne pour me commander. Je voulais explorer le monde, découvrir ses richesses. J’crois que j’aurais aimé voyager, et aller ou bon me semble, quand je le voulais, sans souffrir d’aucune restriction. Et puis, l’appel de la mer est venu. J’sais pas vraiment pourquoi j’ai voulu naviguer. Surement les grands espaces, et le besoin d’air. Peut être que ça coule dans mes veines, j’en sais rien... » Je tournais la tête vers Dastan, toujours aussi souriante. J’avais envie d’en savoir plus sur son passé, et je me demandais comment j’avais pu, durant tant d’années passées à ses côtés, ignorer sa vie d’avant. « Et toi, tu as toujours été pirate ? Ou dans la marine du moins ? Tu as vécu à Reniar, n’est ce pas ? Tu l’as laissé entendre lorsqu’on a discuté tous les deux la fois dernière... »
 
J’étais curieuse sur sa vie, peut être un peu trop. Je ne lui en voudrais aucunement s’il préférait ne pas répondre à mes questions, et qu’il préférait ne pas parler de son passé. En équilibre précaire, je m’allongeais sur le bastingage, posant ma tête sur les genoux du capitaine. Je souriais comme je croisais son regard, heureuse d’être simplement à ses côtés.

Code by Val'

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Dim 27 Oct - 23:52



Deux anti-elfes en forêt elfique
A bord du Dark Shadows

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
Je souris aux paroles de Leana, comprenant ce qu'elle tente de m'expliquer. Je n'ai moi-même jamais su tenir en place, ni tenir ma langue lorsqu'on me demandais de me taire, bien évidemment, pas plus que j'ai un jour supporté la vie que me faisait endurer mon père lorsque je vivais encore sur la terre ferme.
Tandis que j'écoute les paroles de Leana, je relève la tête vers elle, laissant ma seconde jambe rejoindre la première dans le vide au dessus des flots, me tenant toujours solidement accroché au cordage au dessus de nous, tournant le regard vers elle tandis qu'elle termine ses paroles par questions.
« Et toi, tu as toujours été pirate ? Ou dans la marine du moins ? Tu as vécu à Reniar, n’est ce pas ? Tu l’as laissé entendre lorsqu’on a discuté tous les deux la fois dernière... »
Avec un soupir, je reporte mon regard sur l'horizon, réfléchissant un instant avant de commencer à répondre, songeant que je n'ai pas fait le compte des années écoulées depuis la première fois que j'ai posé le pied sur un navire depuis bien longtemps.
"J'ai été élevé à Reniar, en effet. Mon père était l'un de ces notables pour qui tout doit marcher à la baguette, et qui aime plus que tout au monde contrôler chaque seconde de sa vie. Mon total opposé. Et bien entendu, il comptais contrôler chaque seconde de la vie de son fils unique... j'pense qu'il m'avait marié à la naissance tu sais!"
Il y a bien longtemps que je n'ai pas songé à cette époque de ma vie, et, à dire vrai, les souvenirs s'estompent. Si je retournais dans cette cité, serais-je capable de tiquer sur des choses se rappelant à moi, ou des visages familiers? J'en doute fort.
"C'est à peine si j'ai attendu ma seizième année pour m'en aller. La mer m'avait toujours fasciné, sans l'avoir jamais vue, et je ressentais le besoin de quitter définitivement cette prison dorée dans laquelle je vivais depuis trop longtemps. Et oui, cela fait près de dix-huit années que j'ai vu la mer pour la première fois, c'est pas vraiment pour me rajeunir!
Leana change de position, s'allongeant sur la rambarde de bois, sa tête reposant sur mes genoux, le regard dans ma direction, et je lâche la corde pour lui caresser les cheveux, un sourire aux lèvres, bien que mon incapacité à savoir quoi faire de mon bras amputé m'énerve au plus haut point.
"Les deux premières années, j'ai du changer, euh, trois fois de navire, il me semble. La mer me plaisait, mais les équipages marchands, c'était vraiment pas mon truc, pas suffisamment différent de chez mon père, pour tout dire... Jusqu'à ce que je croise la piraterie, et que j'en sorte pas... Fin, sauf les quatre années que j'ai passé à Voronwë avant de mettre la main sur le Dark."
Chose que je ne recommencerais certainement pas, d'ailleurs. La mer est mon élément, et je compte bien que, quoi qu'il arrive, les flots m'emportent. Car ne dit-on pas que l'âme d'un homme qui n'est pas rendu à sa mer patrie ne trouve jamais le repos? Et je dors suffisamment peu, trop souvent réveillé par de sombres pensées pour attendre l'épuisement pour prendre quelque repos, pour désirer profiter du repos éternel comme il se devra, le jour où il viendra à moi.
"Pour te répondre, on dit qu'on nait pirate, on ne le devient pas. Et désolé de te l'apprendre, mais tu en a développé tous les symptômes très chère!"




fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Mer 30 Oct - 13:32







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



J’écoute avec attention le tableau que dresse Dastan de son ancienne vie. Je comprends parfaitement le fait qu’il est voulu quitter son père au plus vite. Moi-même je n’aurais pas aimé, ni même supporté que quiconque me dicte une conduite à tenir, et m’empêche de vivre ma vie comme je l’entends. Sa main dans mes cheveux, je me sens en sécurité entre ses bras et ceux de la mer. J’ai l’impression d’être une enfant doucement bercée, légère comme je me sens de savoir qu’au moins une personne tienne à moi.
 
"Pour te répondre, on dit qu'on nait pirate, on ne le devient pas. Et désolé de te l'apprendre, mais tu en as développé tous les symptômes très chère!"
 
Mes dents blanches –oui, les pirates connaissent l’hygiène et n’ont pas tous de vieux chicots marron à la place de celles-ci - se dévoilèrent lorsque je ris doucement à ses paroles.
« Eh bien, si la piraterie est une maladie, je suis très heureuse de l’avoir ! Chacun pourra dire ce qu’il veut, mais être pirate, c’est formidable. Personne pour nous dicter de la conduite à tenir, pas de lois, et surtout être libre... Enfin, j’sais pas vraiment si ça serait aussi bien avec un autre capitaine que toi. »
 
Il est vrai que sans Dastan, la vie n’aurait aucun intérêt pour moi. Vivre sans raison ne sert strictement à rien, et je pense que j’aurais choisi depuis longtemps d’en finir, et de me laisser m’endormir pour ne plus me réveiller. Je ferme les yeux, profitant de se moment aux côtés de mon capitaine, alors que l’air iodé rentre dans mes poumons. J’ai l’impression d’être ailleurs, comme planant dans le ciel ou je ne sais où encore. Rêver éveillée... Je n’osais plus y croire durant toutes ces années. Et pourtant...
 
« Où va-t-on maintenant capitaine ? Explorer les océans inexplorés ? Les Pics du Diable peut être ? Ou juste vogué où le vent nous porte ? »

Code by Val'

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Ven 1 Nov - 1:58



Deux anti-elfes en forêt elfique
A bord du Dark Shadows

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
Je note que Leana a tôt fait de choisir le sujet de conversation qu'elle préfère, et, entre mon épouvantable vie à Reniar - quoique ne soyons pas totalement injustes, j'avais le mérite de manger à ma faim tous les jours là-bas, ce qui ne fut pas le cas en mer - et mon humour concernant la piraterie, elle n'a pas été longue à choisir. Peut-être aurai-je voulu qu'elle se montre plus curieuse, mais à dire vrai, il me convient parfaitement de ne pas m'engager davantage dans cette conversation.
J'avoue avoir un petit rire moqueur lorsqu'elle évoque la liberté qu'offre la piraterie, manquant lui envoyer qu'elle pourrait aussi bien être pirate et récurer le plancher de quelque navire, à l'équipage suffisamment peu appréciable pour savoir se faire plaisir d'une présence féminine à bord. Mais je n'ai pas le cœur à briser son enthousiasme, et me contente donc de lui caresser les cheveux, reportant mon regard sur l'horizon, tiquant sur quelque chose attirant mon attention sur l'eau sans que je ne trouve encore pourquoi cela m'interpelle.

« Où va-t-on maintenant capitaine ? Explorer les océans inexplorés ? Les Pics du Diable peut être ? Ou juste vogué où le vent nous porte ? »

Je réfléchis un instant à ses paroles, songeant aux mauvaises raisons pour lesquelles j'ai plus d'une fois voulu aventurer le Dark dans la régions des Pics du Diable, au risque de l'échouer sur l'un des nombreux écueils composant cette région de l'océan.

"Nombreux sont ceux à bord qui te jetteraient par dessus bord à évoquer les Pics du Diable en ma présence. Il a été suffisamment difficile de me convaincre de ne pas y précipiter le Dark toutes les fois où l'envie m'en a pris. J'pense qu'il leur faudra plus de deux jours de bonne humeur de ma part pour les convaincre de cette bonne idée... Hum, tu permet?"

Je la bouscule légèrement pour qu'elle se relève avant de passer les jambes par dessus le garde-corps et me relever, avant d'emprunter la longue-vue du premier marin passant à ma portée, me servant de mes dents pour l'ouvrir avant de revenir près de Leana, observant l'océan, restant intrigué par ce que je ne parvient pas à identifier au ras de l'eau. A travers la lunette, ceci devient cependant bien plus clair. Je tend la lunette à la jeune femme, n'ayant que peu de mal à la deviner curieuse, avant de rejondre le pont supérieur et le gouvernail.
"Emmene le navire à tribord, là-bas tu vois? Y a un type dans l'eau ou je suis un homme respectable."

Un changement de cap, une encablure et demi à peine et une ancre à la mer plus tard, je me penche au dessus de l'eau - comme la quasi majorité de l'équipage d'ailleurs - pour n'avoir aucun mal à reconnaitre le filou barbotant dans l'eau, commençant tout de même à peiner pour garder la tête hors de l'eau.
"Et bien, Offryn, dans quel pétrin t'es-tu encore fourré pour avoir ainsi prévu de nourrir les sirènes? ... Bon, y a quelqu'un pour y balancer une corde ou j'vais devoir le faire moi-même?"




fiche par Dark-elf


bon, comme le rp suivant commence par "on a repéché offryn qu'a donné une bonne piste" j'le sors ^^
hésite pas a le faire parler ou agir si l'envie t'en dit, c'est vraiment l'invité, est pas a moi ^^

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Dim 3 Nov - 18:42







Deux anti-elfe en forêt elfique
 


♪ My heart will go on ♪

Dastan Dunskan & Leana Fienley



C’est vrai qu’on a plusieurs fois déjà évité de justesse de s’écraser sur les pics... Mais on s’en est toujours sortit, n’est ce pas ce qui compte ? Je me relève quand il me pousse légèrement, me retrouvant assise sur le garde corps. Je regarde Dastan prendre une longue vu et scruter l’océan. Qu’est ce qu’il a bien pu voir ? Comme s’il répondait à cette question informulée, il me tendit la lunette que je portais à mon œil. Un homme à la mer... Qu’est ce qu’il peut bien faire aussi loin de la côte ? Je rejoins le capitaine sur le pont supérieur, rendant au passage la longue vue à son propriétaire.
 
"Emmene le navire à tribord, là-bas tu vois? Y a un type dans l'eau ou je suis un homme respectable."
 
Je pose mes mains sur le gouvernail, dirigeant le bâtiment dans la direction demandée. Le bois craque comme il subit ce changement de cap soudain. Une fois l’ancre à l’eau, je regarde par-dessus bord... Pour voir Offryn bataillant de ses bras pour garder la tête hors de l’eau. Il n’aurait pas pu se faire manger avant qu’on arrive ? Nous sommes loin d’être les meilleurs amis du monde lui et moi, et le voir à chaque escale revenir au navire me désolait, je l’avoue sans peine.
 
« On peut pas plutôt le laisser là ? Quelqu’un finira bien par le retrouver... Et j’pense pas que se soit vraiment grave s’il en manque un morceau ou deux... »
 
A en voir le regard de Dastan, non, on ne le laissera pas là. Malgré mes paroles, je ne l’aurais de toute façon pas fait, j’avais assez d’honneur et de principes pour ne pas assassiner un de mes compagnons de routes, aussi pénible soit-il. Je soupire comme un matelot me tend une corde. Je la déroule jusqu’à ce qu’elle touche l’eau et que Offryn s’en empare. Quelqu’un tire avec moi, et bientôt c’est un Offryn trempé qui se retrouve sur le pont, à cracher l’eau de ses poumons. Qu’est ce qu’il a bien pu faire pour se retrouvé aussi loin de la côte, sans aucun doute amené ici par un navire ? Je le regarde s'adosser au bastingage, comme il reprend haleine de sa petite baignade.

« Alors Offryn, dans quelle galère t'es tu encore fourré ? »





Code by Val'
HRP : Désolé, j'ai pas avancé autant que j'aurais voulu :/ Et je mettrai mon code quand je pourrai Rolling Eyes 

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Ven 8 Nov - 0:39



Deux anti-elfes en forêt elfique
A bord du Dark Shadows

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
« On peut pas plutôt le laisser là ? Quelqu’un finira bien par le retrouver... Et j’pense pas que se soit vraiment grave s’il en manque un morceau ou deux... »
Malgré moi, je jettes un regard sec en direction de Leana. Bien sur, l'homme est un emmerdeur fini qui n'a pas fini de semer la zizanie sur le pont de mon navire, et plumer la moitié de mon équipage qui tentera de se montrer plus malin que lui à quelque jeu de cartes. Mais c'est avant tout quelqu'un que j'apprécie grandement, un ami de longue date, aussi fidèle que précieux à mes yeux, et également camarade de plus d'une beuverie ; et ce même si je suis incapable de le supporter à bord plus de quelques semaines, tellement la folie de cet énergumène dépasse l'entendement, même pour le pirate que je suis, qui en a pourtant vu des belles et des pas mures au cours de sa vie.

Après une escalade aidée par ceux ayant pris sur eux de l'aider à monter à bord, Offryn, trempé mais entier, finit par tomber sur le bois du pont avant de s'asseoir appuyé contre le garde corps. Quelle étrange coïncidence que plusieurs d'entre nous pose en même temps la question de la galère dans laquelle il a du se fourrer... Il n'y a pas à dire, l'homme est bien trop connu à bord. Tandis qu'un regroupement commence à se former autour de lui, je m'infiltre au milieu de mes hommes, en renvoyant plusieurs s'occuper de faire avancer le navire de nouveau, m'attardant un instant auprès de Leana avant de m'avancer jusqu'à notre naufragé, le remettant debout sans m'occuper de son avis.
"Donc, t'as comploté quoi cette fois?"
Le semi-elfe se dégage de ma prise avant de s'appuyer sur le bastingage, son regard semblant regarder derrière moi comme si je n'étais pas là, avant de répondre, le plus naturellement du monde.
" L'histoire habituelle, mon cher Dastan. Ya toujours des types pour revenir sur les termes d'un marché une fois que j'ai fait ma part..."
"Habituel, en effet. J'en viens quand même à me demander quelle partie décide de changer les règles à la dernière minute. Je commence à te con..."
"Mais j'en connais un autre qui s'est jeté à l'eau en matière de galère. Je doute fort que ce soit la brune...la jolie blonde qui peut pas me sacquer ou t'as ramené autre chose à bord?"
Bien, si ma prochaine réponse doit être "Je commence à comprendre pourquoi, elle ne peut pas te sacquer", ca sera cela. Non pas que je commence à me braquer, n'ayant en aucun cas prévu de garder secrète la relation qui commence entre Leana et moi, mais bon sang de bon soir, comment ce mec a-t-il bien pu faire pour remarquer quelque chose alors qu'il est à bord depuis trois minutes, dont deux passées à arroser mon plancher de la flotte qu'il a craché de ses poumons, et que Leana se trouve presque un mètre derrière moi, à ma dernière estimation?
"J'peux encore te balancer par dessus bord, l'ami. Bon, vous comptez passer la journée à le regarder ou on se remet au boulot?"





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Dim 17 Nov - 17:28







Deux anti-elfe en forêt elfique
 




Dastan Dunskan & Leana Fienley



Je ne peux m’empêcher de laisser ma main effleurer celle de Dastan lorsqu’en fendant le petit attroupement se formant sur le pont, il s’attarde un instant près de moi. Je le regarde mettre debout le naufragé –et j’aurais sincèrement préféré qu’il le reste-, alors que je me tiens derrière lui, m’étant rapproché en renvoyant un ou deux matelot au cirage du pont. Et ce n’est pas son capitaine que le membre du Dark fixe de ses yeux, mais bel et bien moi. Ce regard dans le mien aurait pu me foutre des frissons, s’il ne s’était pas mit à parler. Revenir sur les termes d’un marché... Je suis presque certaine que c’est lui qui est revenu sur les termes oui ! Et apparemment, Dastan est d’accord avec moi. Ce semi-elfe ne vaut même pas la peine que je gaspille du temps à l’écouter, j’ai d’autres chats à fouetter. J’allais tourner les talons, mais je me ravisais bien vite.
 
"Mais j'en connais un autre qui s'est jeté à l'eau en matière de galère. Je doute fort que ce soit la brune...la jolie blonde qui peut pas me sacquer ou t'as ramené autre chose à bord ?" 
 
Pardon ? J’ai bien entendu ? Ce gars n’est à bord que depuis quelques minutes, et il a déjà deviné ? Comment peut-il faire ? Surprise, moi ? Bien sur que je le suis. Je ne me suis pas même approché de mon capitaine qu’il sait ce qui se trame sur le navire en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire ! Je reprends dessus sur ma stupeur aux paroles de Dastan avec lesquelles je suis parfaitement d’accord. Je me tourne vers les hommes qui ont sans doute possible entendu l’échange comme ils ne se trouvent qu’à quelques mètres de ce marin d’eau douce. Je les renvois à leur poste d’une voix qui se veut ferme, et c’est sans embrouille qu’ils le rejoignent, et éloignent donc leurs oreilles un peu trop indiscrètes d’ici. J’allais expliquer à ce demi-elfe que c’était valable pour lui aussi, mais il me devança, s’adressant cette fois au capitaine.
 
« J’ai des informations importantes qui, j’en suis certain, vont t’intéresser grandement mon cher Dastan. On peut discuter... Tous les deux ? » Ajouta t-il en me jetant un regard pas des plus amicaux.
 
Si je me fais des idées en devinant la fin caché de sa phrase, du genre « sans l’autre blonde qui peut pas me piffrer », je suis une femme tout ce qu’il y a de plus respectable. Je m’approche cette fois de Dastan et me place à ces côtés, comme j’étais toujours en retrait.
 
« Si cela concerne ce que je pense, j’ai tout aussi le droit d’être mise au courant. Au bout de temps d’années, ça devient mes affaires aussi, tu ne crois pas ? »
 
Qu’on me jette par-dessus bord si Offryn n’a pas d’information concernant Danael. Quel autre sujet qualifié d’important, peut il demander un tête à tête avec le capitaine de ce navire ?


Code by Val'

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Dim 17 Nov - 19:34



Deux anti-elfes en forêt elfique
A bord du Dark Shadows

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
« J’ai des informations importantes qui, j’en suis certain, vont t’intéresser grandement mon cher Dastan. On peut discuter... Tous les deux ? »
Le regard que Offryn balance en direction de Leana est des plus équivoques, et j'ai tendance à penser que ce mec va vraiment finir par dessus bord si il parvient à me souler comme il le fait si bien.
Tandis que Leana répond à sa provocation sans que je ne juge utile de lui apporter mon aide - après neuf ans sur ce navire, elle sait parfaitement se débrouiller toute seule pour claquer son caquet à quelqu'un, même moi - je soupire de lassitude à l'encontre de mon ami de longue date, comme je lui ai cent fois répété de rester en dehors de mes affaires. Non pas que je doute que son aide puisse être précieuse, cependant, il n'est pas toujours malin de suivre les dernières pistes et informations trouvées par ce semi-elfe, et j'ai eu l'occasion d'expérimenter pas mal de ses fausses pistes au cours des dernières années.
Je me dirige vers la proue du navire, imaginant sans avoir à les observer les regards noirs qui doivent fuser entre les deux protagonistes dans mon dos, avant de me retourner vers notre nageur du dimanche, m'énervant légèrement, sans cependant savoir pourquoi est-ce lui qui reçoit les reproches.
"Je me contrefiche des ressentiments que chacun de vous a à l'égard de l'autre. Je suis le capitaine de ce navire, et en plus, tu me dois -une fois encore - de t'avoir récupéré d'une de tes galères. Donc, si je dis que Leana reste, elle reste. Ne doute pas que de toute façon, elle aurait été la première au courant de tes dires."
Je laisse un blanc, le temps de faire digérer l'information, avant de poursuivre, levant la main pour stopper toute réponse avant que je n'ai tout dit.
"Maintenant, j'espère ta piste plus sérieuse que les quatre dernières, sinon c'est vraiment pas la peine de m'en faire part." Mon regard se fait moins dur, tandis que je pose la main sur l'épaule de l'arnaqueur professionnel - ou quelque dénomination de métier qu'il se donne. "Comprends moi. Avec tes infos, c'est de l'espoir que tu me donne à chaque fois, et plus intense est le vide quand ces espoirs sont déçus une fois de plus..."
Un sourire confiant se dessine sur les lèvres de l'homme, qui passe une fois de plus - son dernier toc en date - la main à son oreille ; d'après lui, c'est surtout pour vérifier qu'elles ne soient jamais plus pointues que doivent l'être des oreilles humaines, un de plus qui aime ses origines...
"Sincèrement Dastan? J'ai rarement eu certitude aussi grande sur une information que j'ai pu communiquer - hormis pour le Dark, peut-être, et je m'étais pas planté ce jour là! - et soit en content, tu es le seul à qui je ne marchande pas mes informations."
"Encore heureux."
" Et donc, j'trainais à Reniar, et pas la peine de me faire cette tête là, je sais combien tu déteste cette cité, seulement, j'crois que tu vas être bon à y remettre les pieds, parce que ce coup ci, j'te met mes deux mains à couper que c'est là-bas qu'il se trouve, ton morveux."
Un regard noir plus tard, je ne lui laisse pas le temps d'en placer une que je reponds.
"Tu étais convaincu de ton coup pour Cirth également. Tu m'as envoyé chez tes foutus elfes pour que-da-lle. Alors il va me falloir un peu plus que ta conviction comme preuve pour me faire retourner là-bas."
"On parle de Danael, ok? Et il se trouve qu'aux dernières nouvelles, c'est ton fils. Tu crois pas possible qu'il tienne de toi pour pas savoir rester quinze jours dans la même cité?"
Pourquoi j'ai laissé mon crochet dans ma cabine moi?






fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Lun 23 Déc - 19:40







Deux anti-elfe en forêt elfique
 




Dastan Dunskan & Leana Fienley



Je jette un regard noir à Offryn qui ne juge pas utile de répondre à mes mots, et ce n’est pas plus mal. Lorsque Dastan porte ses pas à la proue du navire, je lui suis tout comme le fait Offryn, et je ne peux m’empêcher de le détailler avec exaspération. Pourquoi est ce qu’il finit toujours par revenir à bord ? Notre capitaine se retourne vers nous –et plus particulièrement vers Offryn- haussant le ton en disant ses reproches.
 
"Je me contrefiche des ressentiments que chacun de vous a à l'égard de l'autre. Je suis le capitaine de ce navire, et en plus, tu me dois -une fois encore - de t'avoir récupéré d'une de tes galères. Donc, si je dis que Leana reste, elle reste. Ne doute pas que de toute façon, elle aurait été la première au courant de tes dires."
 
Bon, eh bien voilà qui est dit. Je l’écoute continuer de parler à Offryn, posant une main sur son épaule, le marin d’eau douce dessinant un sourire sur son visage aux mesures des paroles de Dastan. J’écoute silencieusement leur dialogue, préférant ne rien dire. Comment ce voleur de petits chemins peut être aussi sur de lui concernant la piste de Reniar pour retrouver le morveux ? Par contre concernant le « Tu crois pas possible qu'il tienne de toi pour pas savoir rester quinze jours dans la même cité? » je suis –pour une rare fois- d’accord avec Offryn... Sans pour autant être convaincue que Dan’ était forcément à Cirth avant d’atterrir à Reniar, parce que Monsieur le nageur du Dimanche l’a dit.
 
« Et qu’est ce qui te fait penser qu’il est forcément à Reniar ? Qui donc te l’a dit ? »
 
Il lève un sourcil qui doit signifier... nan, en fait, je sais pas ce que ça signifie.
 
« Tu sais, les gens ne changent pas énormément en quatre pauvres années. Et il me reste un semblant de mémoire tout de même. J’l’ai croisé dans la rue... Il a bien grandit d’ailleurs.»
 
Son sourire en coin et sa manie de passer sa main à son oreille m’avait mis les nerfs à fleur de peau, mais ce n’était pas le pire. Il lui manque un cerveau à ce mec pour dire si ingénument qu’il a vu –non mieux, croisé- Dan’ ! Rester calme. Ok, je sais, ça va être dur.
 
« Tu veux dire que t’as vu Danael ? Tu te fous de moi là, j’espère ? Tu l’as croisé dans la rue, et tu l’as laissé partir ?! T’as vu le mioche qu’on cherche depuis pas moins de quatre ans et tu l’as laissé filer entre tes doigts ! Tu crois pas que t’aurais pu le ramener, non ?! A chaque fois que tu nous envois quelque part, on le trouve jamais, et là, tu le croise, et tu juge même pas utile de le ramener à son père ?! »
 
Moi, hausser le ton ? Juste un peu... Bon ok, j’me suis un peu défoulée sur ce mec. J’crois même que j’ai couper la chique a Dastan... M’enfin, pour l’instant, tout ce qui m’importe, c’est cet imbécile.
 
« Eh oh, calme toi ma belle, je pensais que... »
 
SBAF. C’était plus fort que moi. Ma main est parti plus vite que je ne l’en pensais capable pour aller achever sa course sur le visage d’Offryn dans un claquement sonore. Là, c’était la goute d’eau qui faisait déborder le vase... Et le sourire niais qui flottait depuis tout à l’heure sur sa face n’arrangeait pas les choses.
 
« Je ne suis pas ta belle ! Et quoi que tu aies pensé, tu l’as mal fait espèce de marin d’eau douce ! »
 
Aller, aller, on va se calmer Leana... J’essaye de calmer une respiration rendue trop rapide dû à l’exaspération provoquée par la vue et les dires de ce passager dont j’aurais préféré qu’il retourne à l’eau... 

Code by Val'

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 34


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Jeu 23 Jan - 22:31

Dastan ne se rend vraiment pas compte que mêler vie privée et gestion d'un équipage de pirates n'est pas du tout aussi bon qu'il le pense. Oh, c'est certain qu'avoir sa petite chérie à son bord pour avoir des câlins, c'est forcément une bonne chose pour un homme. Mais, il ne faut pas qu'il oublie sa place : c'est un pirate, et c'est à moi qu'il doit ce navire. Il devrait être un peu plus reconnaissant, d'autant que je me tue l'échine à lui retrouver son gamin depuis des années. De la reconnaissance, c'est trop en demander ? Visiblement, oui, vu qu'il ne bronche même pas lorsque son second me gifle.
- Jeune fille, ça suffit.
Je hausse le ton, moi aussi, ne portant même pas la main à ma joue cuisante et où une marque de doigts doit certainement être en train de rougir.
- Que Dastan semble prêt à tout te raconter sur l'oreiller ne t'autorise pas à prendre ce genre de libertés avec moi. Quant à toi, Das, j'espérais un peu plus de soutien de ta part. Je me met dans des galères pas possible pour retrouver ton gamin, et c'est comme ça que tu me remercie ? En me foutant limite dehors ?
Pour le coup, j'ai vraiment envie de prendre mes clics et mes clacs et de me casser de cet endroit, d'aller m'installer dans un coin, tranquillement, loin de toute cette merde, loin de toutes ces emmerdes. Une petite maison, dans une jolie prairie, avec des chiens, à élever des chevaux… Ouais, ça s'rait bien.
- Tu veux quoi, au juste ? Que je laisse tomber ? Que je te laisse dans la merde, avec ton fils on ne sait où sur ces Terres ? Parce que, franchement, c'est tout ce que tu as gagné. J'abandonne. Je me casse. Tu retrouveras Danael quand tu le pourras, quand t'auras le temps de chercher pendant que ton navire sera à quai.
Merde. J'en ai ras le bol.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan] Dim 2 Fév - 18:28



Deux anti-elfes en forêt elfique
A bord du Dark Shadows

Quand l'amour transcende la raison, deux cœurs battent à l'unisson.

Don't get too close, it's dark inside

Dastan & Leana
Pourquoi est-ce qu'à chaque fois que ces deux là se trouvent sur mon navire, les choses dégénèrent en moins de dix minutes? Et je me retrouve une fois de plus au milieu, à devoir jouer les médiateurs sans pour autant vouloir me mettre contre l'un ou l'autre. Le premier, aussi insupportable soit-il, est mon meilleur ami depuis des années, et la seconde est à présent ma compagne, et avant tout une excellente alliée et ma confidente, je ne peux décemment pas me placer plus du coté de l'un que de l'autre, même si les pistes sans issues de Offryn commencent doucement à me pomper l'air. Les laisser se battre et observer de loin? J'y songe.
"Je t'ai déjà dit et répété que je voulais absolument pas t'embêter avec mes affaires. Je suis plus qu'heureux que tu te sente assez concerné pour faire tes recherches de ton coté, mais je te le répète, les fausses pistes, ça finit par m'épuiser."
Quand à se barrer, si il veut. On est au milieu de l'océan, dans une zone dont chacun de nous connait la population de squales...espèce d'idiot.
"Tu n'as pas souhaité monter à bord, je t'ai évité de finir en repas pour requin. Note la nuance avant de hausser le ton face à moi. Et que ce soit clair pour l'un comme pour l'autre, ou pour n'importe qui à bord de ce navire. Je suis le capitaine, vous suivez mes ordres. Que ceux qui ne sont pas contents désertent ou se mutinent, j'm'en branle!"
Je fais demi-tour sur moi-même avant de descendre du pont supérieur et claquer la porte de ma cabine derrière moi. Une fois à l'intérieur, je replace mon crochet au bout de mon poignet avant de prendre une bouteille de rhum, et en arracher le bouchon avec les dents avant de la siphonner. Si on peut dire une chose, c'est que la bonne humeur n'aura pas duré, mais évoquer deux sujets qui fâchent, à savoir Danael et Reniar, dans la même conversation a tendance à me mettre en boule. Rajoutez Offryn à bord de mon navire, parvenant déjà à provoquer du tumulte à peine arrivé, et je vais péter un cable.





fiche par Dark-elf

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas


I see you
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan]

Revenir en haut Aller en bas

Deux anti-elfe en forêt elfique [Dastan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Gwendal LeGrand, Fils du guerrier elfe Otomaî Dûltan .
» Sigvald Lingwë Finwëth, l'elfe déchu.
» Decado Salyrann - Assassin / Spadassin
» Selon la bête, la clochette
» Troubles en Mer Nordique (libre. info sur le rp dans la foire au rp)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contrées oubliées. :: This is the end :: Corbeille :: Archives RP-