RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

I need a sword, Miss. - Eliana K. Naïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Noble

avatar
I see you
Messages : 146


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: I need a sword, Miss. - Eliana K. Naïa Ven 27 Sep - 22:48



I need a sword, miss.
Cirth

Parce qu'un guerrier sans épée n'est pas un guerrier...

Elladan & Eliana
Plusieurs semaines que j'ai de nouveau quitté la cité d'Isildur, ma cité natale, pour le plus grand plaisir de cette catin de Elenor, certaine de ne pas m'avoir dans les pieds durant plusieurs semaines, quelques mois? Cependant, mon cheval m'est aussi loyal qu'endurant, et le plaisir qu'il prend à ces galopades est certain. Il y a des jours que j'ai quitté toute forme de civilisation, chevauchant sur les plaines de cette partie du continent appartenant aux hommes, cette moitié de moi que j'ai appris à accepter, et dont j'apprends à saisir les avantages qu'elle peut m'apporter. Car je le sais, la race humaine n'est pas aussi faible que les miens le disent, et leurs qualités peuvent compenser les défauts de la race elfique, j'en suis certain.

La nuit dernière, pourtant, l'attaque d'un troll des cavernes en plein "désert" de plaine, aussi plat que vide de tout abri contre le soleil - autant dire que je ne sais pas comment cette créature a pu arriver en ces lieux en une seule nuit depuis les contreforts rocheux des territoires du peuple nain, à moins qu'elle ne soit issue de ce passage par lequel les elfes noirs se permettent de faire irruption sur nos terres - a bien failli mettre un terme à ces chevauchées interminables rythmant ma vie. Pourtant, il est loin d'être le premier troll que j'abime de mon épée, mais celui-là manqua être le dernier. Mais un résumé s'impose. J'avais trouvé un endroit tranquille pour passer la fin de nuit à sommeiller après que ma monture m'ait montré des signes évidents de fatigue, et dormais depuis près d'une heure lorsque la terre se mit soudain à trembler sous le bruit de pas parfaitement reconnaissable pour l'elfe que je suis de ces créatures que sont les trolls. Me relevant, je me saisis de mon arc, commençant aussitôt à planter flèche sur flèche dans la tête de cette créature, privilégiant de lui crever d'abord les yeux avant toute chose. Mon carquois vidé et le monstre à présent bien trop proche pour qu'une arme de distance puisse être utile contre lui, j'avais abandonné mon arc au profit de mon épée, me jetant dans le combat sans éprouver ni peur ni méfiance. Seulement, après un combat éprouvant, je m'étais retrouvé à terre d'un revers trop précis de la créature, malgré les flèches sortant de ses orbites ensanglantées. Il avait suffit qu'il brise mon épée à terre d'un pas violent dessus pour que le combat tourne définitivement à son avantage, la douleur à mon coté me signalant sans ennui qu'au moins l'une de mes cotes était brisée. Mettant de coté ma douleur, j'avais cependant réussi à me servir de la moitié brisée de mon épée pour trancher la gorge du troll avant de remonter sur mon cheval et repartir au galop sans demander mon reste. Mettant ma fierté de coté, je peux avouer sincèrement avoir eu peur pour ma vie à ce moment la.

Plusieurs jours de cheval n'ont certainement pas arrangé l'état de ma cote. Cependant, je vivrai très bien avec le temps qu'il me faudra pour m'en préoccuper, et ce n'est aucunement la route de ma cité - où ma tante serait en mesure de me soigner comme il se doit - que je prends, mais la route de Cirth. La raison en est simple, mon carquois est vide, et mon épée brisée, et je suis conscient de ne pouvoir aller très loin avec mon unique dague. Or, je sais qu'à Cirth se trouve l'une des meilleures forgeronnes de notre peuple, à qui je dois la dague que je porte à ma botte, et qui, je l'espère, saura remplacer mon épée, à défaut de la réparer, plus de la moitié de sa lame étant restée sur place après ma fuite.

J'arrive en trombe dans la cité de Cirth, ne calmant le galop effréné de ma monture qu'après avoir passé les portes de la cité, et, descendant de ma selle en prenant gare à ne pas m'abimer davantage, je confie mon cheval aux écuries avant de me diriger vers la forge de cette elfe, n'ayant aucune difficulté à savoir me diriger dans cette cité que j'ai souvent traversée au gré de mes voyages. La boiterie qui me prend va en s'accentuant au fur et à mesure de mes pas, mais je parviens finalement à atteindre mon objectif, m'appuyant sur le chambranle de la porte avant d'y frapper, espérant que la jeune elfe soit présente.




fiche par Dark-elf

___________________________________________





Elladan Peredhel
And the story can begin

code by Dark-elf
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 227
Age : 21
Localisation : Elfes > Reniar > Voronwë > Cirth


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: I need a sword, Miss. - Eliana K. Naïa Dim 27 Oct - 20:47







I need a sword, miss.
 

Elladan Peredhel & Eliana K. Naïa



Travailler. Travailler, encore et encore. Mon travail me prenait tout mon temps. Mes journées et parfois une bonne partie de la nuit se passait dans la forge, n’en sortant que pour avaler avec un lance pierre un petit casse-croute. Je pourrais trouver que ce travail est envahissant, qu’il me tuera un jour, mais en aucun cas je ne songe à arrêter de forger. Je tenais à reprendre le flambeau que m’avait légué mon père. Et je tenais plus que tout à me surpasser, pour essayer un jour de faire un aussi beau travail que lui. Et comme c’est en forgeant qu’on devient forgeron, je n’ai d’autre choix que de m’entrainer, de recommencer, jusqu’à ne plus avoir une seule once d’énergie pour continuer. Mais aujourd’hui, j’avais décidé de faire une petite pause. Enfin, presque.
 
Plusieurs personnes m’avaient passé commande plusieurs jours voir semaines auparavant de quelques armes diverses et variées. Le temps était stable, il faisait plutôt beau, c’est pourquoi j’avais décidé de livrer mes clients. Mon sac sur une épaule, je marchais à grand pas dans les rues de Cirth, allant de maison en maison à la force de mes jambes, échanger contre un peu d’or mes armes. Rien de bien intéressant, j’en conviens. Mais ça me permettait de prendre l’air, en plus de remplir ma bourse. Je rentrais enfin chez moi, mon sac vide de toute lame, une bourse remplie d’or pendant à ma ceinture. Quelqu’un se tenait sur le seuil de la porte, s’appuyant sur le chambrant. Il faut croire que j’ai encore du travail. Je m’approche de l’homme, et lui adresse la parole.
 
« Bonjour, vous me cherchiez peut être ? »
 
Je le vois se retourner vers moi. J’ai beau avoir vu beaucoup d’hommes au court de ma vie –le commerce aidant-, je reconnais ce visage. Je lui ai déjà vendu une arme, et, si je ne me trompe pas, il vient d’Isildur. Je remarque sur ses vêtements des traces de sang. Cette vision me fait froncer les sourcils. Le sien, ou celui de quelqu’un d’autre ? J’ouvre la porte, et l’invite à entrer dans ma petite demeure.
 
« Vous êtes blessés ? » A remarquer comment il boite, oui, surement. « Asseyez vous, je dois avoir quelque chose contre la douleur dans un des placards... »
 
Peu m’importait de comment il s’était retrouvé dans cet état, je voulais juste l’aider. Et à voir son allure, je devinais qu’il devait s’être fêlé une côte si pas pire. Fouillant dans un ou deux placards, je trouvais enfin quelques plantes médicinales contre la douleur. Une infusion plus tard, je lui mis une tasse chaude dans les mains, insistant pour qu’il la boive.

Code by Val'

___________________________________________

Si je pouvais oublier,
j'oublierais
Où sont le cheval et le cavalier ? Où est le cor qui sonnait ? Ils sont passé comme la pluie sur les montagnes, comme un vent dans les prairies. Les jours sont descendus à l’ouest derrière les collines, dans l’ombre. Comment en est-on arrivé là ?







By Oli', merci I love you
Revenir en haut Aller en bas

Noble

avatar
I see you
Messages : 146


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: I need a sword, Miss. - Eliana K. Naïa Sam 16 Nov - 2:55



I need a sword, miss.
Cirth

Parce qu'un guerrier sans épée n'est pas un guerrier...

Elladan & Eliana
Alors que je n'espérais plus de voir l'elfe, qui devait sans doute être partie ailleurs, la voix dans mon dos me fait me retourner, pour me retrouver face à elle. C'est avec un sourire que j'incline la tête, autant pour répondre à sa question que comme un signe de salut, avant de la suivre à l'intérieur de la demeure, m'arrêtant cependant comme elle me demande si je suis blessé, pour baisser le regard vers mon armure, et la partie de ma cape passant devant mes épaules, cherchant ce qui a pu l'alerter de cela, avant de discerner les traces évidentes de sang séché sur mes atours. Il me faudra une fois de plus briquer mon armure, et ce n'est pas une perspective qui me réjouit.
"Ce n'est pas mon sang. J'ai croisé, entre autres, un troll, sur ma route, mais seules mes armes ont souffert de ce comb..."
Un sifflement sort de mes lèvres tandis que je sers les dents, mon pied ayant butté au sol, provoquant des vagues de douleur dans ma cote malmenée. Relevant le regard, je croise celui de l'elfe, m'enjoignant de m'asseoir tandis qu'elle ira me chercher quelque chose pour calmer la douleur.
"Ce n'est rien, une côte probablement. Je soignerai cela quand je serais de retour chez moi."
Cependant, ma condescendance envers mon état ne parviens pas à la convaincre, comme je me retrouve bientôt avec une tasse fumante entre les mains, et, après les journées de chevauchées sous un ciel pas toujours clément, c'est avec contentement que j'accueille la chaleur de l'infusion, laissant mes mains se réchauffer avant d'y porter les lèvres avant de laisser la chaleur me pénétrer de l'intérieur, ne pouvant malgré tout pas échapper à un frisson face au changement de température. La tasse finie, je relève le regard vers elle pour parler affaire.
"Merci. Mais la raison de ma venue est plus ceci qu'une blessure de plus."
Disant ceci, je tire de mon fourreau la moitié brisée de mon épée, encore recouverte du sang du troll, avant de la poser sur la table devant moi.
"Je suppose qu'il n'y a pas grand chose à faire de ceci. Mais je ne peux rejoindre Isildur sans autre arme qu'une dague. Pouvez-vous me procurer quelque arme? Je n'ai pas besoin de votre meilleure œuvre, quoique je puisse y mettre le prix. Seul m'importe d'avoir un tranchant à offrir à mes ennemis."





fiche par Dark-elf

___________________________________________





Elladan Peredhel
And the story can begin

code by Dark-elf
Revenir en haut Aller en bas


I see you
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I need a sword, Miss. - Eliana K. Naïa

Revenir en haut Aller en bas

I need a sword, Miss. - Eliana K. Naïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» L'anniversaire de Miss Gwenny !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contrées oubliées. :: This is the end :: Corbeille :: Archives RP-