RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Lune d'Or ~ Elfe nostalgique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Lune d'Or ~ Elfe nostalgique Jeu 3 Oct - 13:53


Lune d'Or

« Mère Immortelle des elfes»


Nom prénoms : Lune d'Or
Âge : Inconnu
Origines : Mère créatrice des elfes
Groupe : Elfes
Profession: Voyageuse & guerrière
Lieu de résidence: Un campement de fortune, une auberge : un peu partout dans le monde.

feat. "Emilia Clarke"
©️ google

Histoire

Lune ! Viens ! Cours ! C'est un de mes premiers souvenirs : mon père, m'attrapant par le bras pour m'entraîner hors de la maison, me pousser dans la cours arrière et me répéter, encore et encore de fuir. J'avais six ans, et je ne comprenais pas. Mes grands yeux bleus se posèrent sur lui et il me tendit un balluchon. Fuis. Va-t'en. Je t'aime... La porte se referma sur moi. Pourquoi ? Pourquoi ? Etait-ce parce que j'avais fait brûler le pommier des voisins avec mon esprit ? De gros coups retentirent de l'autre coté de la petite maison que nous habitions. Où est-elle ? Où est cette créature que tu as trouvée ? Les voix... elles se mélangent, et mes yeux bleus pleins de larmes voient les ombres projetées par la lampe à huile sur l'herbe. Je fais un pas en arrière, mon balluchon dans les bras. Mes longs cheveux blonds emmêlés pendent le long de mon visage fin. Des bruits sourds retentissent, et j'entends celui que j'appelle père, bien que je ne sois pas tout à fait sûre qu'il soit mon père tenter de se défendre, de me défendre.
C'est à ce moment là que mon esprit d'enfant a compris ce qu'il s'est en train de se passer dans ma maison. Ils sont là pour moi. Parce que, dans cette contrée dont j'ai oublié le nom aujourd'hui, je suis différente. Parce qu'ils ont besoin d'un bouc émissaire pour expliquer les disparitions d'autres enfants. Alors, je prends les jambes à mon cou, et je m'enfuie dans la forêt, à peine vêtue d'une tunique légère, en ce début d'automne.
Mon enfance n'a pas été facile. En cette époque et cette région où tout le monde était petit, trapus et brun, je grandis dans la forêt, me rendant que rarement dans les villes pour mendier. Ma nourriture, je la gagnais en chassant dans la forêt. J'appris seule à faire du feu d'abord avec des morceaux de bois sec, puis avec mon esprit, quand je réalisais quelles étaient mes capacités. Chaque jour, je m'entraînais, chaque jour je découvrais de nouvelles choses.
Le temps a passé pour moi, beaucoup plus lentement que pour les humains. Je les voyais vieillir alors que mon apparence et mon âge ne semblaient pas changer beaucoup. J'avais presque trois cent ans lorsque je devins une jeune femme, et depuis je n'ai visiblement pas changé.
C'est à cette époque que je finis par tomber amoureuse, puis par me marier, espérant de tout mon coeur pouvoir vieillir avec l'homme de ma vie. Il avait ignoré mon aspect fragile, ma haute taille et mes oreilles pointues pour découvrir la personne de l'autre coté de cette apparence si peu conventionnelle. J'eus six enfants avec lui. Six petites merveilles qui ont visiblement hérité de mon apparence et de mes dons. Mon époux, lui, vieillit et nous fumes obligés de prendre la fuite. Je les élevais à nouveau, cachée dans une forêt, mais cette fois nous avons réussi à construire une vie, une maison, à cultiver un jardin. Mon petit voyage chez les humains avait eu ça de bon que de réussir à m'apprendre les bases de l'agriculture.

Le temps continue de passer pour moi. Mes enfants ont eu d'autres enfants et sont morts. Leurs enfants aussi. J'ai changé de nom plusieurs fois, déçue et attristée de la perte des miens. Je leur rend visite, souvent, et je suis toujours accueillie avec des sourires et des fêtes. Mais, je ne peux pas m'attacher à eux, je ne peux pas rester en place. Leur vie si courte et éphémère par rapport à mon immortalité est un fardeau. Je les regarde passer, je reste neutre, et mon coeur saigne de les voir à chaque fois se battre contre les leurs, contre d'autres races, et laisser des marques indélébiles dans le monde.
J'avance sans jamais m'arrêter. Je suis une magicienne émérite, une guerrière plus que convenable, mais chaque jour qui passe, je pleure pour les miens, pour ceux que j'ai du tuer dans les méandres de ma vie, pour rester en vie et continuer à avancer. Jamais plus je ne me suis liée intimement avec un homme, qu'il soit ou non de ma race. La perte de mes enfants est une blessure dont je ne me remettrais jamais.
Je me suis trouvé un autre enfant, il y a cinq cent ans. J'ai été dans les montagnes des nains, j'ai traversé leur territoire telle une ombre, pour aller tout en haut, là où les dragons mettent bas. J'avais besoin d'un lien indicible, d'une créature qui partage mes jours et mes nuits. Alors, j'ai volé un oeuf aux dragons, et je me suis enfuie, épuisant mes forces à maintenir la température de cet oeuf assez chaude pour qu'il ne meurre pas. Je l'ai emmenée dans ma forêt et mise dans un âtre que j'avais spécialement préparé pour l'occasion. J'ai pris le temps de me reposer pendant que le bois remplaçait ma magie, puis j'ai tout donné, comme les mères dragons le font pour mener leurs petits à maturité. Lorsqu'elle est sortie de son oeuf, elle tenait dans ma main. Nos regards se sont croisés, et j'ai senti un esprit toucher le mien. Mère ?
C'était ce que ce contact voulait dire. J'ai hoché la tête lentement.
- Si c'est ce que tu veux que je sois..., ai-je murmuré.
Je ne savais pas. Je ne savais pas que les dragons pouvaient parler. C'était écrit nul part. Environ un siècle plus tard, nous avons croisé un autre dragon. Nyméria lui a posé les questions qui me hantaient. Avec un regard et une attitude dégoutée à mon égard, il a répondu que le lien qui s'était établi entre nous était unique, et qu'il ne savait pas. Peut être que mon immortalité, qui ressemble furieusement à la leur, en est la cause ? Peut être est-ce pour ça qu'aujourd'hui je possède mon propre dragon autant qu'elle me possède, et que notre lien est plus fort et plus beau que tout ce qui peut être imaginé. Peut être est-ce pour ça que je possède le seul et l'unique dragon capable de compassion envers les autres races.
J'ai perdu le compte des années. Mes enfants et petits enfants ont créé un peuple fort et fier, qui se nomme désormais les elfes, et notre apparence autrefois si étrange aux yeux de tous est devenue commune, me permettant de voyager et d'en apprendre toujours plus, sur ma magie, sur les arts du combat, sur les hommes. Cependant, je reste en retrait. Toujours. J'observe et laisse le temps passer sur moi. Une guerre arrive. La paix n'est qu'une illusion permettant d'oublier les dernières horreurs en date. [/i]


Caractère & Physique

Lune d'Or est une jeune femme très grande et menue. Elle possède de longues oreilles pointues, marque naturelle des elfes. Elle a de très longs cheveux blonds et de grands yeux bleus qui reflètent la longueur de sa vie et la profondeur des blessures qu'elle charrie. Elle parle peu, reste souvent en retrait. elle a appris à rester une simple observatrice, car elle possède parfois une rudesse dans ses propos due à une incompréhension totale de comprendre les rouages de la politique et de la diplomatie. Elle n'est pas faite pour régner et préfère sa vie de nomade sans attache à celle d'une ville où elle serait susceptible de s'attacher à ceux qu'elle apprendrait à connaître.
Elle aime s'habiller de couleurs neutres et simples.
Elle maîtrise l'arc et les dagues. Elle n'aime pas les épées, qu'elle trouve beaucoup trop lourdes à par rapport à sa musculature légère. Elle a de nombreuses cicatrices sur le corps, dues soit à des attaques lorsqu'elle voyageait, soit à des bêtes sauvages. Quoi qu'il en soit, elle s'en est toujours sortie, avec plus ou moins de mal.


Derrière l'écran

━  Pseudo: louha
━  Âge: 25
━  Sexe: j'ai bien vérifié je suis une femme
━  Comment as-tu découvert le forum? Je suis l'administratrice et la fondatrice d'un de vos partenaires (La Dernière Chronique) & j'ai un pacte avec votre modo xD
━  Que pense-tu du forum? Le design peut être amélioré, mais le contexte a l'air super Very Happy
━  Présence sur le forum: 2/7 à 3/7
━  Code du règlement: Validé par Leana I love you
code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/



Dernière édition par Lune d'Or le Jeu 3 Oct - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Lune d'Or ~ Elfe nostalgique Jeu 3 Oct - 16:52

alors, plusieurs choses :
- j'a-do-re ta fiche, really, donc pour moi mon avis c'est validation d'office *-*
- ok, tu m'as devancé sur la partie du contrat, va falloir que j'honore la mienne Rolling Eyes
- j'ai dit que j'adorais ton vava? *-*

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Lune d'Or ~ Elfe nostalgique Jeu 3 Oct - 17:02

Ohh merci *o*
Bah écoute, ça fait trois semaines que j'y réfléchis, j'ai eu le temps de bien la peaufiner ma petite fiche. Et puis, j'ai laissé juste ce qu'il faut de mystère où il faut non ? Very Happy

Emiliaaaaa <3 J'ai hésité à la prendre pour eluna au départ ^^
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Lune d'Or ~ Elfe nostalgique Jeu 3 Oct - 17:11

Moi aussi, j'adoore ta fiche *-* Donc, validation illico presto ! Very Happy

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 20


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Lune d'Or ~ Elfe nostalgique Jeu 3 Oct - 17:12




Bienvenue à Denoroï !

Et te voilà validée, félicitations Lune d'Or !
Mais avant de te lancer dans notre aventure, rends toi ici pour te recenser. Une fois que tu l'as fait, tu peux évidemment faire tes demandes de liens, de rps ainsi que tes lettres. Tu pourras, dès cela fait, entrer dans l'aventure et rp !
 
Si tu as une question, n'hésite pas à la poster ici, tout le monde se fera une joie de te répondre. Si tu es absent(e) quelques temps, dis le ici.
 
Voilà, tout est dit. Alors, bonne aventure !

Leana pour le staff des Contrées Oubliées.

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Lune d'Or ~ Elfe nostalgique Jeu 3 Oct - 17:13

Merci madame Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


I see you
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lune d'Or ~ Elfe nostalgique

Revenir en haut Aller en bas

Lune d'Or ~ Elfe nostalgique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'elfe noire Feriel
» Arinos, elfe
» Un soir de pleine lune
» L’elfe de l’étang…
» Les taches de la lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contrées oubliées. :: This is the end :: Corbeille :: Présentations validées-