RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

Return at Home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Return at Home Mer 30 Oct - 0:59


Return at home
Dastan & Leana (again :p)

Reniar, now
Le Dark Shadows n'est et ne sera jamais un navire fluvial, raison pour laquelle j'ai du jeter l'ancre dans une crique bien connue des "navigateurs" - plutôt des pirates, pour tout avouer - située à plus de deux jours de cheval de Narda. Crique ne connaissant pas la marée, protégée par cette pointe de roche dont on dit que, par temps clair, on aperçoit à l’œil nu la Corne de Rhino depuis ses hauteurs. Et heureusement, vu les rochers et autres hauts fonds qui la composent. Je n'ai nulle envie de perdre mon navire aussi bêtement, alors qu'il a affronté maintes tempêtes au cours de la dernière décennie.
La raison de ce nouvel arrêt à terre? (Il est vrai que, pour un allergique de la terre ferme, je n'y ai jamais autant posé le pied que depuis ces derniers mois...) L'arrivée impromptue à bord de Offryn - qui a du s'attirer des ennuis une fois encore vu qu'on l'a repêché à deux miles des cotes... - avec une piste "sérieuse" concernant Dan'. Je lui ai pourtant dit et répété de s'occuper un peu plus de ses affaires et un peu moins des miennes, cependant je sais pertinemment que pour qu'il m'en fasse part, l'homme est plutôt certain de ses sources. Et pourtant, ce n'est pas l'envie qui me taraude de suivre cette piste. Cette piste, ou Reniar, cité dans laquelle je n'ai pas mis le pied depuis que je l'ai quittée, il y a plus de dix huit ans de cela. Et pour une raison simple... reviendriez-vous volontairement à l'endroit où vous vous plaisiez tellement bien que vous vous en êtes enfui sans un regard en arrière, sans jamais songer à ceux que j'ai laissé autrement que par crainte? J'en doute.
Cependant, s'il me faut aujourd'hui affronter mon père pour retrouver mon fils, il m'est impossible de songer à laisser mon passé me faire faire demi-tour. Après tout, est-il seulement toujours de ce monde? Les hommes ne sont pas éternels, et dix huit années est une période suffisamment longue pour me convaincre qu'il est fortement probable que cela ne soit plus le cas.
Enfin, ce n'est pas à réfléchir que nous allons avancer, d'autant plus qu'il nous faudra compter une semaine de voyage pour nous rendre à la capitale...pouvaient pas ouvrir un canal quelconque pour permettre aux navires de s'y rendre?

A peine descendu du navire, je jettes un regard derrière moi, attendant Leana, qui a absolument tenu à m'accompagner. Est-ce pour s'éviter la trop longue compagnie de l'homme qui doit tenir le titre de "plus grand emmerdeur de la planète" à ses yeux, ou pour m'éviter de commettre une bêtise si il me vient la possibilité d'en commettre une? Allez savoir, et après tout, je m'en fiche pas mal, qu'elle vienne avec moi est le principal pour moi, même si je sais être égoïste de penser ainsi quand je ne sais pas moi-même ce qui nous attend dans la capitale. D'ailleurs, dans le genre prudent, deux pirates, dont l'un plutôt recherché - ça doit être pour le Dark d'ailleurs, à moins que je n'ai offensé quelque noble... - s’apprêtant à se rendre dans la capitale, où se situe la majorité du pouvoir du continent, c'est pas franchement réussi...
Après avoir passé la sangle de ma sacoche par dessus mon épaule, mon bras gauche appuyé sur le pommeau de mon épée, et quelques dernières instructions inutiles au vu de la loyauté sans faille de mon équipage, nous nous mettions en chemin...
Cette cité a-t-elle été un jour une maison pour moi? J'en doute.


fiche par Dark-elf



bon, vu que je me couche, j'me disait presque qu'on aurai pu perdre une réponse sur le chemin avant l'arrivée dans la cité... après, a toi de voir, au pire, si tu veux que j'avance plus, j'edite demain Smile

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Return at Home Mar 12 Nov - 12:50







Retourn at home
 


J'aime j'aime j'aime...

Dastan Dunskan & Leana Fienley



Finalement, peut être qu’Offryn va finir par servir à autre chose qu’appât à requins et sirènes ? Si sa piste concernant Danael est solide et qu’elle nous amène à quelque chose, je serai presque capable de trinquer un verre de rhum avec lui... Je préfère cependant ne pas trop m’emballer concernant les retrouvailles avec le fils de Dastan. Quatre ans, c’est long, et Denoroï est vaste. Mais ça vaut le coup de tenter l’expédition sur la terre ferme. Et je viens avec Dastan, hors de question de rester à bord à me ronger les sangs, alors que lui sera bien loin de moi. L’idée d’abandonner le navire pendant plusieurs jours –et par la même occasion l’océan- ne m’enthousiasme guère, mais s’il faut ça pour retrouver le petit, ce n’est qu’un bien maigre sacrifice à faire. Peut être même que par la même occasion, je pourrai mettre la main sur ce fichu elfe et en finir avec lui. Mais ce n’est en aucun cas le but de la mission, et je ne voudrais pas mettre en péril cette dernière, pour ma vengeance égoïste.
 
Je ramasse mon sac que je porte à mon épaule. Je vérifie que mes dagues soient bien accrochées à ma ceinture tout comme mon sabre, avant de descendre du navire, rejoignant Dastan sur la terre ferme. J’espère que ce voyage ne sera pas inutile, et que personne ne voudra notre peau... C’est pas comme si mon cher pirate avait emprunté le Dark, mais si. Un dernier regard en arrière, et nous nous mettions en route, côte à côte. Le prochain village n’est pas loin, et il faudra y faire halte pour voler deux chevaux. Le voyage serait bien trop long si nous ne comptions que sur nos jambes pour nous mener à destination. Nous arrivions sans encombre à ce village -d'une taille déjà respectueuse-, et il ne nous fallu pas longtemps pour trouver une écurie, et par la même occasion nous emparer de deux chevaux. Ce ne fut pas fort compliqué, il suffisait d'un peu de ruse et de discrétion. 
 
Après maintes galopades, éclats de rire et nuits à la belle étoile aux côtés de Dastan, nous arrivions enfin en vue de Reniar, sans encombre. Il nous avait fallu parfois éviter quelques troupes de soldats ou autres gentilshommes, mais nous y voilà finalement. La cité s’étendait sous nous yeux, et je la contemplais pour la première fois depuis un peu plus de neuf ans. Après un regard entendu avec le pirate à mes côtés, je talonne ma monture qui s’avance au trot vers la porte principale de la cité. En même temps que je franchis la majestueuse porte, l’appréhension m’assaille. Et si finalement on faisait mauvaise route ? Et si rien ne se passait comme prévu ? Ce n’était plus le moment de douter, il est bien trop tard pour cela. Je descends de mon cheval, se balader à dos de canasson étant impossible dans les rues bondées de la capitale. Je le confie par les rênes à un garçon d’écurie se trouvant juste là, et me retourne vers Dastan.
 
« Et maintenant ? La ville est grande, si t’as une idée de par où commencer, se serait mieux. »

Code by Val'

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 


Dernière édition par Leana Fienley le Mer 13 Nov - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Return at Home Mar 12 Nov - 23:56


Return at home
Dastan & Leana (again :p)

Reniar, now
Si Leana voulait rire, je pense que l'idée de me voir à cheval a du être épique. Si je croise l'idiot ayant osé dire que cela ne s'oubliait pas, je pense qu'il va tâter de mon crochet, comme j'ai bien cru ne pas survivre à la première journée de chevauchée, cet imbécile de cheval ne cessant, de plus, de repasser du galop au trot...un régal... Sincèrement, essayez quand vous le voulez, je le conseille volontiers à quiconque se moque éperdument de sa descendance.
Enfin, passée la difficulté première de diriger ce canasson à l'aide de ma seule main - uniquement résolue par le fait d'être parvenu à lui faire suivre la monture de Leana -, c'est la difficulté de descendre de selle qui s'est imposée à moi, comme je me suis lamentablement étalé aux pieds de ma monture, usé de cette maudite journée, loin de signer la fin de notre trajet. Franchement, mettre deux fois plus de temps à pied m'allait très bien aussi.

Ce fut plusieurs jours de torture avant de parvenir à me faire aux aléas du voyage, malgré que je ne soit pas mécontent des pauses offertes par les nuits passées à la belle étoile, et quelle meilleure compagnie que Leana à mes cotés? La suite du voyage fut toutefois plus agréable et moins mouvementée, comme après plus d'une semaine de chevauchée, on est plus à deux jours près, et j'en vint presque à apprécier l'animal qui me porta durant ce temps. Cependant, l'approche imminente de cette cité que je me suis tant évertué à éviter au cours des dix-huit dernières années de ma vie n'est guère pour me tranquilliser. Je gardais cependant mon trouble pour moi, persuadé néanmoins que Leana l'a remarqué, et la remerciant intérieurement de ne pas insister dessus, comme la route se fit tout de même joyeusement, au gré des éclats de rire et autres trouvailles afin de passer le temps.

Un matin, l'ombre de la cité capitale finit par se détacher du paysage, et je remarque que la cité n'a que peu changer au cours de ces années, pour mon plus grand déplaisir. J'avais espéré que rien ne rappellerait mes souvenirs en ces lieux, seulement, il est difficile de faire autrement lorsque tout est identique. Après avoir franchi les portes de la cité, nous descendons de cheval, confiant nos montures à quelque garçon d'écurie.
« Et maintenant ? La ville est grande, si t’as une idée de par où commencer, se serait mieux. »
J'observe Leana un instant avant de porter le regard vers la partie haute de la cité, où se trouvent la plupart des demeures cossues de la cité, la partie de la cité où j'ai vécu durant près de seize années. Pour finir, je reporte le regard devant nous, vers la partie la plus modeste de la cité, avant d'avancer, prenant la main de Leana dans la mienne.
"Tant que je peux éviter les hauteurs de la cité, ca me va."
L'avantage certain que j'ai est que j'ai passé une plus grande aprtie de ma vie en mer que dans cette cité, et il y a peu de chances que quelqu'un m'ayant connu à l'époque soit capable de me reconnaitre à présent. Cependant, ne désirant pas attirer l'attention sur moi plus que nécessaire, je garde mon crochet dissimulé sous mon manteau, et le regard relativement bas - disons que des yeux si bleus sont pas franchement monnaie courante dans les environs, il ne manquerait plus que je tombe sur LA personne pour les remarquer...
Cette cité a-t-elle été un jour une maison pour moi? J'en doute.


fiche par Dark-elf


___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Return at Home Mer 15 Jan - 20:36







Retourn at home
 


Dastan Dunskan & Leana Fienley




Je ne pensais pas revenir un jour dans cette cité. Et peut être aurais je préféré ne jamais y refoutre les pieds ! Si loin  de la mer, comment espérer se sentir à son aise alors que l’eau est son élément ? Enfin. La route aux côtés d’un homme n’ayant pas monté de canasson depuis... un temps relativement long en valait bien la peine ! J’éviterai de lui dire que je ne suis pas prête d’oublier la vision de lui à cheval... Enfin, du moins jusqu’à ce que je ne tienne plus à ma vie. Epique ! Voilà ce que c’était. Sortant de mes pensées, je sens la main de Dastan prendre la mienne à mon plus grand plaisir. Et c’est tout droit d’abord que nous avançons, espérant surement tomber par hasard sur Danael.

 
"Tant que je peux éviter les hauteurs de la cité, ca me va."
 
J’hoche la tête, me doutant sans effort que Dastan n’avait déjà pas beaucoup l’envie de revenir à Reniar, et encore moins de trainer dans les quartiers où il a sans aucun doute habité. Le regard aux aguets, j’essaye de repérer l’ombre du gamin quelque part dans la foule... Mais qui dit foule, dit beaucoup d’enfants. Et ça ne va surement pas être facile d’en repérer un parmi tant d’autres. Trop de monde, vraiment trop de monde. Comment espérer retrouver quelqu’un dans tout ce merdier ambulant ? C’était quasiment mission impossible, car franchement, je ne m’attendais pas à le croiser par pur hasard au coin d’une rue.
 
« Ou est ce qu’un gamin sans parent voudrait aller ? »
Je posais la question à voix haute bien qu’elle était plus pour moi-même. Réfléchissons. Ou est ce que j’allais quand je pouvais sortir de l’orphelinat, et que j’étais seule ? Des souvenirs qui remontent à tellement loin... Et dont la trace n’est que faible, c’est pas la période de ma vie la plus marquante ou intéressante. Quelques secondes de réflexion suffisent cependant à me faire souvenir de mes escapades à travers le marché, en choppant à gauche à droite un truc ou deux, jouant de discrétion pour ne pas me faire voir. Et j’avoue que pour un fils de pirate, ça ne m’étonnerait en aucun cas que Danael ait lui aussi prit ce vis !
 
« Je trainais souvent sur le marché ou pas loin des marchands ambulants quand j’étais gosse... Peut être qu’on pourrait aller voir par là ? »

Code by Val'

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Return at Home Mar 6 Mai - 10:39


Return at home
Dastan & Leana (again :p)

Reniar, now

"Gosse sans parents?"
Je me retiens cependant de poursuivre mes paroles comme je comprend à peu près ce que Leana veut dire par là. Je lève un sourcil étonné lorsqu'elle m'indique la direction qu'elle suivrait avant de croiser son regard.
"Je ne te savais pas de Reniar.
Peut-être m'en a t'elle déjà parlé, pourtant j'avoue sincèrement que cela ne revient pas à ma mémoire. Je suis trop sobre, voila l'explication. Ajoutez à cela que je me sens aussi à l'aise dans cette cité qu'une poule dans le terrier d'un renard un jour de disette, ce qui ne doit absolument pas m'aider à faire des efforts de réflexion. Puis là j'ai des courbatures, vous pouvez même pas vous les imaginer... le cuir pour monter à cheval, j'suis pas certain de la refaire celle là. Ouais, bon, on s'en fout en vrai, j'suis pas venu là pour me plaindre, ou pour un quelconque plaisir personnel, mais pour essayer de retrouver mon gamin... et, accessoirement, prévoir de livrer mon meilleur ami aux requins s'il s'est encore foutu de ma gueule.
"Va pour le marché alors. Je t'avoue que ce n'est pas vraiment le quartier où je me rendais le plus étant gamin."
Cette cité a-t-elle été un jour une maison pour moi? J'en doute.


fiche par Dark-elf



(dsl pour ce gigantesque retard, j'etais persuadé que c'était a toi de repondre x) )

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 200
Age : 21


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Return at Home Mar 6 Mai - 17:46

"Je ne suis pas de Reniar." Je lance cette phrase peut être plus sèchement que je ne l'aurais voulu. "Je n'ai jamais eu de place sur la terre ferme."
J'ai toujours voyagé de ville en ville, ne restant pas plus d'une semaine en chaque lieu, me sentant plus mal à l'aise à chacun des lieux que je visitais.
Je lui propose le marché où on pourrait faire un tour. Il faut bien commencer par quelque part, non ?
Arpenter de nouveau les rues bondées de la capitale n'était pas pour me satisfaire. Au contraire, ça me déplaisais au plus haut point. Je détestais cette ville et ces gens trop nombreux. Je détestais devoir m'écarter si je ne voulais pas finir écraser sous les sabots d'un cheval. Et surtout, je détestais tous ces oreilles pointus traînant dans les parages.
Au moins, cette expédition aura le mérite de faire d'une pierre deux coups. Retrouver le gamin étant le premier objectif -qu'on espère bien mettre à bien-, et j'espérais aussi trouver une trace de ce maudit elfe. Il a forcément dû passer par ici. Et si tel est le cas, il aura forcément laisser sa trace.
Les chemins de Dastan et moi-même finir par se séparer, pour multiplier nos chances de retrouver son gosse. J'arpentais maintenant les rues, scrutant la foule et épiant les conversations.

___________________________________________

Cruelty is a question of perspective
Garons nous chers amis, d’oublier nos chers amis les calamars. Sublime petite saucisse volante. Mettez les ensembles, ils se dévoreront aussitôt les uns les autres. C’est la nature humaine... ou poissonnière. ∞

 
Revenir en haut Aller en bas


I see you
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Return at Home

Revenir en haut Aller en bas

Return at Home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Aristide Peaceful Return: The ball is Now in South Africa’s Court!
» 05. return to me
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» FANARTS d'Ekoï! the Return!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contrées oubliées. :: This is the end :: Corbeille :: Archives RP-