RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Réunion nocturne - Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Réunion nocturne - Lune Ven 15 Nov - 22:48



Réunion nocturne
Lune et Hralien
 





Isiltir est ce que l'on peut appeler un elfe têtu, et je ne ressent aucun irrespect envers lui à en parler de la sorte, car telle est la vérité. Et quand il refuse de me laisser m'approcher des geôles sous prétexte que je serais fort capable de tuer son dernier prisonnier avant qu'il n'ai pu délivrer la moindre information, je ne me cache pas de ma mauvaise humeur, et rares sont ceux à rester en travers de ma route. A ceux là je jette un regard des plus coutumiers, de ceux qui promettent de servir de souffre douleur à la tempête qui bouillonne en moi, et c'est à grands pas, la cape battant l'air derrière moi, mes bottes claquant sur le sol, que je traverse les couloirs quasi déserts à cette heure du palais du roi, me dirigeant sans cérémonie vers la salle du trône, déserte à cette heure comme notre bon souverain et son insupportable fille profitent du sommeil des justes.
J'ouvre la porte d'un mouvement, laissant le courant d'air créé par la magie se jouer du bois épais qui s'ouvre avec une facilité pouvant surprendre, vu le poids conséquent pesant sur les charnières dorées retenant la porte, avant de pénétrer dans la pièce obscure et allumer quelques bougies de mes doigts. C'est alors que je la vis, près de l'une de ces immenses fenêtres offrant en journée une luminosité telle à la pièce qu'il est impossible de regarder ailleurs qu'en direction du trône de son altesse. Une attention de sa part, certainement.
J'ai eu le loisir d’apercevoir cette nouvelle arrivée au sein de la cité quelques fois ces derniers jours, et même si je n'ai que peu à faire des gens, suffisamment peu pour m'attarder sur leur physique, une telle blondeur n'avait pu que tiquer à mon regard, malgré que les elfes blonds soient légions dans cette cité. J'ai de nouveau pu la croiser en ces lieux même, plus tôt dans la journée, comme elle souhaitait s'entretenir avec Isiltir seul, et comme ce dernier n'avait émis aucune objection à cela, nous plaçant, pour une rare fois, Alustriel et moi, sur un terrain commun. Laisser Isiltir seul avec une parfaite inconnue n'avait été pour plaire ni à l'un ni à l'autre, cependant, nous étions impuissants à nous confronter aux ordres de notre roi.

A présent qu'elle se trouve devant moi, je ne prends pas la peine de faire remarquer ma présence d'un bruit quelconque, m'approchant d'elle avant d'allumer de même façon que précédemment les bougies placées entre les deux fenêtres les plus proches de nous.
"Ne savez-vous pas que ces lieux ne sont guère ouverts à tous lorsque sa majesté ne s'y trouve pas? Et si vous n'avez pas eu droit à suffisamment d'éducation pour comprendre cela, je vais me montrer plus clair encore. Vous n'avez rien à faire ici, femme."


.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Réunion nocturne - Lune Jeu 21 Nov - 0:39

☽ Réunion nocturne ☾
Lune d'Or & Hralien







Il est assez rare que je me mêle aux Elfes de ma contrée, mais il est des fois où je ne peux m'en empêcher, comme poussée par une force obscure qui m'oblige à me rendre à un endroit où un autre. Voilà peut être deux cent ans que je n'ai pas rendu visite au dirigeant actuel de mon peuple, et je dois avouer une chose : il me manque grandement. Son esprit vif et acéré m'a toujours permis d'avoir de grandes et longues conversations dans les jardins de la cité, et j'aime à dire que je le considère comme un ami proche. Il faut avouer que, comme ses prédécesseurs avant lui, il est l'une des très rares personnes au courant de mon identité réelle, et du nom que je me suis donné il y a si longtemps. Je n'ai pas été jusqu'à lui parler de ma dragonne apprivoisée, ça aurait été mal venu.
Quoi qu'il en soit, une fois arrivée à Cirth, je pris quelques jours pour me reposer et reprendre des forces avant de me rendre au palais, vêtue d'une simple robe de voyage. Je donnais aux garde à l'entrée un mot de passe secret, qui les obligea à me laisser entrer sans même me fouiller, puis je me rendis directement dans la grande salle du trône. J'avais pris soin de camoufler mon aura magique dès mon arrivée en territoire habité, ne souhaitant pas avoir d'ennuis avec les milices qui passaient, et encore moins avec un enfant qui souhaiterait mesurer sa faible magie à celle qui vit en moi depuis des milliers d'années.
Je découvris bien vite que j'avais eu raison de ne rien laisser voir, vu l'aura malsaine qui se dégageait de l'un des conseillers de mon ami de longue date. J'essayais de lui en parler lors de notre entretien, mais Isiltir a la tête vraiment dure quand il le veut. Néanmoins, après m'avoir laissé plein accès à son palais, il finit par se retirer pour la nuit.
Cela fait très longtemps que je ne dors plus que quelques heures par nuit, tenue éveillée par les souvenirs et les rêves de Nyméria. C'est pour ça que je me trouvais ici, observant l'astre dont je tire mon nom à la lueur des étoiles. Je ne pensais pas être dérangée, et pourtant, l'homme dont je m'étais méfiée tout de suite en arrivant fit irruption dans la pièce.
"Ne savez-vous pas que ces lieux ne sont guère ouverts à tous lorsque sa majesté ne s'y trouve pas? Et si vous n'avez pas eu droit à suffisamment d'éducation pour comprendre cela, je vais me montrer plus clair encore. Vous n'avez rien à faire ici, femme."
Simple haussement de sourcil de ma part, et petit geste de la main. Ma magie révélée inonda la pièce et projeta Hralien sur le mur de l'autre coté de la salle du trône, sans que je n'ai besoin d'ouvrir la bouche. Moins d'un quart de seconde plus tard, un bouclier aux reflets d'argent entourait ma petite personne, et je traversais la pièce d'un pas tranquille avant d'aller m'installer sur le trône.
Oui, bon, j'en ai toujours fait trop, c'est mon plus grand défaut.
- Et si vous commenciez par vous présenter, Elfe.
Je n'étais pas une elfe. Je n'avais même pas les oreilles pointues. J'avais envie de jouer à un petit jeu, mais je n'étais pas tout à fait certaine d'avoir le public qu'il me fallait. Et puis, je n'ai jamais été du genre à me donner en spectacle, de toute façon. J'aurais pu raconter la vérité, et le forcer à s'agenouiller devant moi, béa d'admiration. Mais, j'avais passé une sale semaine, un sale voyage, et par dessus le marché, je ne supportais pas cette mesquinerie et ce rapport inférieur qu'il avait avec la femme. Quoi, sa mère avait oublié sa têtée une fois de trop ? Et alors, il était grand. Qu'il passe au dessus !


(c) Mii on the Stick

Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Réunion nocturne - Lune Jeu 21 Nov - 23:05



Réunion nocturne
Lune et Hralien
 



Cette femme ne m'avait clairement pas inspiré confiance lorsque je l'ai croisé plus tôt dans la journée, d'autant plus comme son regard à mon encontre semblait me condamner d'avance. Je suis le diable sur l'épaule de notre roi, tout le monde le sait, et j'en ai moi même conscience, cependant, il faut parfois un peu de discipline et de sérieux, quitte à paraitre malsain, pour contrecarrer les poneys roses et autres bouquets de fleurs de Alustriel... Il faut un certain équilibre pour garantir la justesse des décisions d'un roi, voir les deux cotés d'une pièce pour en déterminer la meilleure face, et cette rivalité d'opinions quasi constante entre la fille adoptive de notre roi et moi est parfaite en cela.

Aucune réponse ne m'est donnée, verbalement du moins, avant que, d'un geste de la main, elle m'envoie traverser la pièce avant d'atterrir lourdement contre le mur opposé, terminant à terre, empêtré dans ma cape. Je me relève aussi rapidement que possible quelques secondes plus tard, replaçant sur mes épaules ma cape défaite, tentant d'ignorer mon honneur bafoué. pour me reconcentrer sur la personne à présent installée sur le trône. Même moi - dont on sait dire, et pas que dans mon dos, que je cherche clairement le pouvoir, bien que je tienne notre roi en suffisamment haute estime pour ne briguer son titre en aucune façon - je n'ai pas cette audace.
Prudent, je prend un instant pour installer un bouclier autour de ma personne avant de me rapprocher jusqu'à me tenir face à elle, n'appréciant guère de devoir lever le regard pour observer quelqu'un que je considère inférieur à moi.
"Mon nom est Hralien Raegan, conseiller de Sa Majesté. A votre tour de décliner votre identité... et ce que vous êtes, d'ailleurs."
Mon ton se fait plus dénigrant comme, étudiant davantage cette pseudo-elfe, j'en vient à être quasi certain de me trouver face à l'une de ces batards qui m'insupportent tant. Vu la recrudescence dans la cité ces derniers temps, on verrai le fils Peredhel débarquer comme une fleur pour en rajouter une couche que j'en viendrais à ne même pas être surpris...



.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Réunion nocturne - Lune Ven 22 Nov - 3:29

☽ Réunion nocturne ☾
Lune d'Or & Hralien







Je lis dans son regard combien il est humilié de se voir rejeté ainsi par une magie bien plus puissante que la sienne, et qui n'a pas besoin de mots pour fonctionner. Je lis du mépris dans son regard quand il me voit assise sur ce trône qui ne m'appartient pas. Durant une seconde, un diable me murmure à l'oreille que, pourtant, il me revient de droit. Je suis la mère de tous ces elfes, la femme qui a enfanté six enfants dans la douleur et le sang, et qui a vu naitre cette race des enfants de ces enfants. Tous mortels alors que je ne suis qu'une immortelle de plus, incapable d'en finir avec une vie bien trop longue désormais.
Un soupir emplit ma poitrine et je bouge légèrement, caressant les accoudoirs du trône d'un air dégagé alors que son venin sort de sa bouche pour venir emplir mes oreilles. Je ne réponds pas tout de suite. Je sais qu'il n'est pas digne de confiance. Je sais qu'il ne croira pas qui je suis. Je sais qu'il rejettera tous propos que je peux tenir, et que même un sort de vérité n'arriverait pas à bousculer ses pensées préconçues sur mon statut de femme, et tout ce qu'il pense que ma condition.
A ses yeux, je devrais être en train de ramper devant lui, de lui demander pardon pour être née femme. Mais, ce soir, j'en ai assez d'être moi. Ce soir, j'ai envie de voir celle que j'aurais pu devenir. Ce soir, j'ai besoin d'être une reine et de donner une leçon à cet enfant et à ses préjugés.
- Je suis Lune D'or, Immortelle et conseillère de tous les rois elfes depuis que j'ai enfanté ce peuple, il y a de nombreux millénaires.
que vais-je lire dans ses yeux ? De la peur ? De la surprise ? De la haine ? Ou, encore une fois du mépris ?


(c) Mii on the Stick

Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Réunion nocturne - Lune Ven 22 Nov - 23:50



Réunion nocturne
Lune et Hralien
 



"Je suis Lune D'or, Immortelle et conseillère de tous les rois elfes depuis que j'ai enfanté ce peuple, il y a de nombreux millénaires."
Un sourire ironique nait d'abord sur mes lèvres, avant de disparaître, comme je réfléchis un instant avant de lui expliquer gentiment mais explicitement qu'on ne se moque pas de moi comme cela. Cependant, j'ai un minimum d'instruction, et son histoire paraissant abracadabrantesque sonne pourtant à mon oreille, comme cela me rappelle une de ces légendes que ma mère racontait parfois, de celles qui évoquent la création de notre peuple. Raison pour laquelle je préfère me montrer prudent, associant ces histoires que je connais au fait que Isiltir semble prendre grand cas de cette "elfe", comme les entretiens ou ni sa fille ni moi ne sommes conviés à rester ne sont absolument pas monnaie courante. Qui sait qu'elle dirait la vérité? Je ne tiens aucunement à me mettre tel être à dos si tel est le cas.

Je recule d'un demi-pas, observant l'étrangère qui s'est installée sur le trône comme s'il avait été sien, en ravalant ma fierté avant de poursuivre, la voix moins venimeuse quoique mon regard reste assuré, malgré qu'il soit peut-être moins assassin. Les oreilles aussi peu pointues que n'importe lequel de ces bâtards, certes, mais en même temps, une assurance peu commune pour l'une d'entre eux, ces derniers ayant plutôt tendance à se faire discrets parmi les nôtres. Mieux vaut donc jouer la carte de la prudence, et je prévoit d'ores et déjà une discussion à ce sujet avec notre roi dès le matin.
"Si tel est bien le cas, veuillez pardonner mon ignorance. Mais je préfèrerai attendre la confirmation de son Altesse avant de vous croire sur parole. N'allez pas croire que je n'ai jamais croisé quiconque se disant être tel ou tel personnage un peu important."



.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Réunion nocturne - Lune Sam 23 Nov - 0:15

☽ Réunion nocturne ☾
Lune d'Or & Hralien







- Si vous voulez, on peut aller le réveiller maintenant. Moi, je serais partie demain matin, et le roi a, comme tous ses prédécesseurs, impossibilité de répondre à cette question en dehors de ma présence.
Un rire léger ponctua cette phrase. J'avais appris ce sortilège de nombreux siècles auparavant, et il était désormais perdu dans les limbes. Très peu de gens devaient être capable de se souvenir qu'il ait existé, et ceux qui le maîtrisaient se comptaient sur les doigts de la main. J'ensorcellais ainsi chaque roi ou reine, l'un après l'autre, pour garantir ma sécurité.
Pas qu'on puisse me tuer, ça c'était visiblement impossible vu le nombre de tortures et de coups en traitre que mon corps avait subit avant de s'en remettre systématiquement, laissant de nombreuses cicatrices sur ma peau blanche comme la neige.
Dans mon esprit, Nyméria s'étira et me montra une image d'Hralien sur une pique, en train de dorer sur un feu de campement, ce qui étira mon sourire. Je m'adossais un peu mieux sur le trône et contemplais l'homme en face de moi. Oui, elle avait raison. Il n'était rien d'autre qu'un peu de viande sur patte, tellement fier de sa consanguinité qu'il ne pouvait pas comprendre ce qu'il se passait réellement en ce moment même.
- Réfléchis deux secondes, enfant. Le Roi laisserait-il n'importe qui entrer dans la salle du trône en pleine nuit ? Renverrait-il tous ses conseillers pour parler avec moi si je n'étais pas ce que je prétends être. Comment serais-je entrée dans ce palais, et arrivée jusqu'ici, armée de nombreuses dagues et de mon épée si je n'étais pas ce que je prétends être, si je ne connaissais pas les anciens mots de passe de la garde ? Je connais ce palais comme ma poche, parce que c'est moi qui l'ai fait construire. Je pourrais te montrer des passages secrets que même le roi ignore...
Je me tus, amusée. Je savais qu'il ne me croirait pas, et que nous allions devoir réveiller le roi. Mais enfin, qu'est ce donc qu'une nuit écourtée pour lui, quand moi je ne dormais plus du tout depuis des années ?


(c) Mii on the Stick

Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Réunion nocturne - Lune Ven 29 Nov - 1:47



Réunion nocturne
Lune et Hralien
 



Le fait de me faire tutoyer de la sorte comme l'un de ces sales gosses courant les rues n'est guère pour me plaire, et je dois me faire violence pour rester calme, devant à mon instinct de conservation de ne rien tenter en retour, me contentant d'attendre la suite de notre charmante conversation avant de voir que rien ne vient et me diriger vers la porte, l'ouvrant une fois de plus sans avoir à y toucher, songeant qu'un jour je parviendrais à assommer l'un des gardes en faction derrière, et tourner le regard vers l'elfe blonde, l'invitant à me rejoindre à l'extérieur, légèrement sarcastique.
"Bien, s'il nous faut troubler le sommeil de sa majesté pour si peu, qu'attendons-nous pour le faire?"
Et ça lui changera des trente-six fois rien que cette année que c'est une nouvelle engueulade entre Alustriel et moi qui le fait sauter de son lit, comme nous ne nous soucions pour ainsi dire jamais des dormeurs quand un nouveau pétage de plomb nous prend, balançant à peu près autant de sorts que de phrases houleuses, le ton suffisamment élevé pour être entendus de l'extérieur du palais.
Nous traversons bientôt les couloirs de l'immense demeure, dans laquelle je dois à peu près pouvoir me déplacer à yeux clos, franchissant nombre de marches comme les appartements du roi se trouvent à peu près à l'exact opposé et au dernier étage du palais. Si nous pouvions éviter de faire pointer son nez à Alustriel, par la même occasion, cela m'arrangerait, comme je sens qu'elle se ferait un plaisir de compter cette "Lune d'Or" parmi ses alliées contre moi.
"Et juste comme ça, si ce que vous dites est juste, pourquoi les Drows? Cette race infâme aurait mieux fait de rester dans les limbes de la Création."
Plus qu'une envie de discuter pendant le trajet, c'est une critique que je profère, tentant de récupérer un tant soit peu de ma fierté bafouée par l'elfe blonde.


.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Réunion nocturne - Lune Sam 30 Nov - 0:36

☽ Réunion nocturne ☾
Lune d'Or & Hralien








Après la minuscule démonstration de pouvoir de cet homme à l'égo surdimensionné, nous voilà marchant tranquillement dans les couloirs, et je commençais à me dire qu'il y avait un soucis dans ce château. C'était donc si facile que ça d'aller dans la chambre du souverain dans ce royaume ? Tout le monde pouvait aller l'égorger dans son sommeil, comme ça, sans que personne n'essaie de l'arrêter. N'importe quoi.
Je soupirais à la question de Hralien. La vérité, un mensonge, la vérité, un mensonge, la vérité, un mensonge... Un mix des deux ?
- Oh, c'est simple, ils sont une expérience. J'avais besoin d'hommes de main, alors, j'ai fait quelques expériences. La première n'était pas assez... Tordue et psychopathe, alors je les ai exterminés. La seconde... Pas assez humanoïde. Je les ai envoyées dans les mines des Nains pour les hanter, et je crois que quelques unes de mes araignées y sont toujours. Le troisième essai a été les Drow. Leurs femmes sont puissantes, et j'aime la façon qu'elles ont de torturer les hommes pour leur apprendre la vie. C'est comme ça que le monde devrait tourner, voyez vous.
Toujours souriante, j'avançais sans même prendre le temps de regarder Hralien, que j'avais dépassé depuis un petit moment. Je continuais mon petit discours, amusée jusqu'au bout des ongles par cet homme, tellement buté et borné qu'il croirait à mon petit discours, me catégoriserait même certainement dans la catégorie des 'folles dangereuses'. Et alors, je l'étais, non ?
- Quoi qu'il en soit, je suis la seule à pouvoir me rendre dans leurs territoires sans être détruite et torturée. Voyez vous, ils tiennent nombre de leurs techniques de ce que je leur ai appris. Alors, ils ne vont pas me refuser l'accès à leur territoire, voyez vous. Et puis, ils me servent d'hommes de main, d'armée personnelle. Quand quelque chose ne va pas sur cette terre, je sors quelques milliers de pièces d'or et ils assassinent toutes les personnes sur la petite liste dans l'ordre que je leur donne.
Tout en parlant, nous étions devant la porte de la chambre du roi, qui elle non plus n'était pas gardée. Je posais la main sur la poignée et me tournais vers Hralien, un air pensif sur le visage.
- Faites donc attention de ne pas vous retrouver sur cette liste. Ce serait dommage.
Puis, je poussais la porte de la chambre et j'y entrais, allumant les bougies d'un simple geste de la main. Le roi s'éveilla en sursaut dans son lit et se passa la main sur les yeux.
- Salut. Tu peux lui confirmer mon identité qu'on retourne mettre à sac ta salle du trône avec nos chamailleries de gosses.
Son regard passa de moi à Hralien et il se passa la main sur le visage, visiblement fatigué d'avance de cette conversation qu'il allait devoir avoir avec son conseiller. Moi, je m'éloignais de là et allais m'installer sur un coussin, jouant avec les petits chats qui se trouvaient là.



(c) Mii on the Stick

Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Réunion nocturne - Lune Sam 7 Déc - 12:05



Réunion nocturne
Lune et Hralien
 



Mis à part quelques gardes en patrouille, qui s'écartent bien vite de mon passage comme ils doivent me voir d'assez bonne humeur pour me réserver une torture d'ici au petit-déjeuner, le château est pour ainsi dire totalement désert de ceux que les bras de Morphée n'ont pas appelé à eux. Peu surprenant à l'heure actuelle, comme la cité est bien assez sure depuis quelques décennies, et ce, malgré les temps de guerre qui se propagent alentours, pour que chacun sache pouvoir dormir sur ses deux oreilles. Pour ma part, et bien, je ne dormirai sur mes deux oreilles qu'abattu par un ennemi quelconque, comme il est pour ainsi dire quasi impossible de me surprendre dans les rares heures de sommeil que je m'octroie. D'après son Altesse, c'est ce qui me rend "grognon", le manque de sommeil. A cela je répond qu'au contraire, cela me rend plus clairvoyant, remarquant les détails derrière les masques, de ceux que les gens préfèrent éviter que l'on découvre.
"Leurs femmes sont puissantes, et j'aime la façon qu'elles ont de torturer les hommes pour leur apprendre la vie. C'est comme ça que le monde devrait tourner, voyez vous."
L'air dédaigneux qui apparait sur mon visage est particulièrement difficile à dissimuler comme me viendrai davantage à l'esprit l'idée de cette femme enchainée dans quelque cellule plutôt qu'à converser avec les elfes drows. D'un autre coté, j'aimerai beaucoup la voir réellement nez à nez avec les représentants de ce peuple, histoire de lui fermer son joli caquet.
"Quand quelque chose ne va pas sur cette terre, je sors quelques milliers de pièces d'or et ils assassinent toutes les personnes sur la petite liste dans l'ordre que je leur donne."
Dois-je prendre cette phrase comme menace ou bien me dire que cette personne est tout de même bien présomptueuse? La seconde possibilité certainement, quoique la phrase suivante me fait m'arrêter sur place l'espace de quelques secondes avant de pénétrer à sa suite dans les appartements royaux, bien que réveiller sa Majesté ne me semble plus une idée si maline, eut égard du respect que j'éprouve pour lui.
"Pardonne cette intrusion, mon Roi, mais j'ai trouvé cette...femme dans la salle du trône, et les propos qu'elle tient sont si incohérents que..."
"Que, pour une fois, tu as tenu à me réveiller avant de régler toi-même les choses? Je doute qu'elle t'aurai laissé t'approcher suffisamment pour lui montrer tes méthodes, de toute façon."
"Pardonne mon ignorance, mais tu paraissais si étrange lorsque cette femme a fait irruption dans ce palais, que Alustriel et moi..."
"Et bien, Lune, tu seras au moins parvenue à faire s'allier ces deux là, l'espace d'un temps. J'ai moi-même abandonné l'idée il y a bien longtemps."
Je me fais violence pour ne pas apporter de réponse à cette remarque, comme je n'aime absolument pas me retrouver cible d'humour quelconque, même si les prochains mots de Isiltir ne sont pas pour améliorer ma situation.
"Je suis las de vos chamailleries, mais il me semble presque pire que vous vous alliez dans votre ignorance. Va donc chercher ma fille, je ne compte pas me répéter dans ce que j'ai à vous dire."
Quoi?! Je ne suis pas suffisamment suicidaire pour me risquer dans les appartements de cette magicienne là, comme je sais pertinemment que certaines des protections magiques de l'endroit me ciblent personnellement. En effet, contrairement à notre roi, qui refuse tout concours de notre magie pour sécuriser ses appartements - un autre sujet d'alliance entre la princesse et moi, va falloir arrêter d'en trouver un jour - l'elfe doit avoir les appartements les plus sécurisés du palais, surtout contre moi, d'ailleurs. Comme si il pouvait me prendre la folie d'aller poignarder la fille de mon roi dans son sommeil... On ne s'entend pas, mais je n'en arrive tout de même pas à ces extrémités!
Un regard insistant de l'elfe souverain me fait toutefois prendre congé d'eux, attendant d'être dans le couloir, d'un pas rapide, pour exprimer mon désaccord face à cette idée, de façon plus ou moins audible.


.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Réunion nocturne - Lune Ven 13 Déc - 20:10

☽ Réunion nocturne ☾
Lune d'Or & Hralien







Les chatons étaient, il faut l'avouer, une occupation bien plus intéressante que d'écouter Hralien épiloguer auprès de son Altesse. Je relève néanmoins la tête, un sourire sur les lèvres, lorsque j'entends mon nom.
- Ils sont amusant, ces enfants, n'est ce pas ?
Quoique. Isiltir était aussi un enfant à mes yeux. Une petite créature totalement innocente et qu'on doit guider vers le droit chemin. Chemin dont il semble s'écarter un peu trop. J'attends qu'il ait renvoyé Hralien chercher sa fille avant de me relever, un chat dans les bras, pour venir m'installer en tailleurs au pied du lit du jeune roi.
- Ton palais n'est pas assez gardé. J'ai pu m'y balader comme je le veux, comme s'il s'agissait d'un moulin. Personne ne m'a interpelée, même au milieu de la nuit. On accède à tes appartements comme dans un moulin. Et, Lui, il a une mauvaise influence. Il utilise trop ses dons pour se rendre effrayant, alors qu'il n'est qu'une petite souris. Tu dois trouver des gardes qu'il n'impressionnera pas et qui l'arrêteront quand il tente d'entrer ici en pleine nuit sans raison valable. Et, je ne suis pas une raison valable.
Isiltir sourit, et s'apprêtait visiblement à balayer mon sermon d'un geste, mais je levais la main pour l'empêcher de parler, continuant mon discours.
- Nombre de tes ancêtres seraient morts de ne pas avoir écouté mes conseils. Tu es le roi, tu es au coeur de nombre de complot, dont tu n'as même pas conscience. Indénombrable sont ceux qui ont mis des primes sur ta tête, et encore plus nombreux sont ceux qui seraient prêts à tout pour venir la chercher. Ne prends pas ta vie à la légère.
Il soupira, visiblement ébranlé par ce que je venais de lui dire. Je caressais mon chaton alors que la porte s'ouvrait à nouveau dans mon dos, et qu'une femme hors d'elle entrait, me désignant du doigt et commençant à m'insulter. Je levais un doigt, et du savon apparut dans sa bouche, avant d'être remplacé par de l'eau claire.
- Voyons jeune fille, une princesse ne doit pas utiliser ce genre de mots. Un peu de tenue ou je vais devoir te laver encore une fois la bouche.
- Elle a essayé de m'assassiner. Père... Fait quelque chose !
- On se calme. Asseyez vous, tous les deux.
- Mais Père...
Je fis un petit geste de la main, et deux chaises bougèrent de leur place pour venir pousser les deux invités et les forcer à s'installer. La princesse me jeta un regard noir, mais elle finit par croiser les bras, sans me lâcher du regard.
- Cette femme pourrait être notre déesse, si nous avions un Dieu.
Heu... Il en faisait un peu trop là. Je levais mes propres yeux au ciel alors que la surprise se lisait dans le regard des deux autres. J'étais pas une déesse, j'étais juste une folle incapable de mourir et qui avait accouché de six enfants, qui eux même avaient créé une race : les elfes. Je retournais m'occuper du chaton pendant que le roi parlait.
- Elle est celle qui a créé notre race. Nous sommes tous ses enfants. Mon grand père me parlait d'elle, au coin du feu. Le secret de son existence est une des choses les mieux gardées de la royauté elfique. Elle est notre conseillère et notre guide.
J'étais en train de jouer avec une mèche de mes cheveux, et je relevais la tête à cette phrase là.
- Oui enfin, je suis pas certaine d'accepter de conseiller ces deux là. Ils ont l'air quand même vachement bornés. Pire que les Drows.



(c) Mii on the Stick

Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Réunion nocturne - Lune Lun 27 Jan - 11:51



Réunion nocturne
Lune et Hralien
 



Sérieusement, entrer dans les appartements de Alustriel en pleine nuit pour aller la trouver très certainement en plein sommeil et risquer de me faire de toute façon rejeter par quelque sortilège de son répertoire dès que je poserais la main sur la poignée de sa porte? Sans façon. Mes boucliers sont efficaces contre les sorts que nous nous envoyons mutuellement lorsque nous nous battons dans quelque couloir, mais contre sa magie passive, beaucoup moins. Effectivement, j'ai une faille face à elle, faut bien l'avouer un jour, même si cela ne me plait pas.
Arrivé devant les appartements de la fille adoptive de notre roi, je me protège d'à peu près tous les sorts de protection que je connaisse avant de prendre le heurtoir en main et cogner à la porte. Ne recevant pas de réponse, je prend finalement la poignée en main avant d'ouvrir la porte, la refermant cependant aussitôt quand un éclair fuse dans ma direction. Ne jamais réveiller une femme au saut du lit, une des nombreuses raisons pour laquelle le célibat me convient très bien. Bien, si il faut parler au travers de la porte, soit.
"Si vous pensez que venir vous voir me fasse plaisir, c'est bien mal me connaitre. Sa Majesté votre père m'envoie vous chercher, et à vrai dire, le sujet est assez intéressant pour vous plaire."
Si je reste d'abord sans réponse, j'entends finalement la porte s'ouvrir et voit l'elfe apparaitre devant moi, un peu moins réveillée que je ne l'avais pensé.
"Vingt secondes. C'est le temps que je vous donne pour justifier votre présence, Hralien."
"La femme blonde, celle qui nous a alerté cet après-midi, se trouve actuellement avec votre pè...et ne m'interrompez pas. Leurs propos sont aussi incohérents à l'un qu'à l'autre, malgré le respect que j'éprouve pour votre père. Et il requiert votre présence. C'est tout ce que j'ai à vous dire, à vous de juger."
La porte se referme devant moi avant de se rouvrir de nouveau, la princesse ayant rajouté un châle sur ses épaules à la robe qu'elle porte.
"Pas la peine de m'y conduire, je connais le chemin."
Je retiens une pique cinglante, devant tout de même me rappeler que si nous sommes égaux aussi bien sur le plan de notre magie que sur celui de notre rôle auprès de Isiltir, elle reste tout de même son héritière quand je ne suis que son bras droit. Et face à une menace commune, autant s'éviter de se la mettre à dos. Je la suis donc de près, nos pas s'accordant pour résonner dans le vide des couloirs.
Durant le trajet, nous parlons peu, mais bien. Cette "elfe" blonde ne nous inspire confiance ni à l'un ni à l'autre, et même Alustriel, pourtant à ne jamais critiquer quoi que ce soit de son Altesse, s'accorde à dire que le roi prend trop peu de précautions à rester seul avec cette parfaite inconnue dont il a refusé de nous expliquer quoi que ce soit.
D'ailleurs, à peine arrivons nous dans la pièce que l'atmosphère entre les deux femmes se révèle électrique, et je préfère rester hors de la trajectoire de possibles sorts allant de l'une vers l'autre. Je ne suis absolument pas un couard, je sais juste combien les femmes peuvent être explosives.

Une chaise arrive cependant à hauteur de mes genoux, me forçant à m'asseoir, et je constate que Alustriel connait le même sort. Non, debout ça m'allait très bien aussi. Je n'attends donc pas deux minutes pour aller m'appuyer contre le mur, observant les trois autres de plus loin. Et lorsque Isiltir commence par parler de déesse pour celle là, mon regard entendu croise celui de la princesse : notre roi s'est mal réveillé, ou il a abusé du bon vin la veille au soir.
"Je vous rassure, nous n'avons pas besoin de vos conseils!"
Sauf que là, Alustriel, j'me dit gentiment que si celle là compte conseiller chaque porteur de la couronne, bah si, tu y aura droit tôt ou tard. Qu'il me sied à merveille de n'être que conseiller!


.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Réunion nocturne - Lune Sam 1 Fév - 16:44


 
*Réunion nocturne*

Lune & Hralien


 

Habituellement, c'est sur son lit de mort qu'un souverain décide de révéler mon existence à son successeur, et ça se passe généralement beaucoup mieux qu'aujourd'hui, où cette sale petite peste de princesse et son conseiller immature et pro race supérieure commencent sérieusement à me taper sur le système. Je ne montre rien, le regard baissé sur les chatons qui jouent avec quelques fils de mes cheveux d'argent. A l'intérieur de mon esprit, Nymeria gronde, m'envoyant des images de princesse rôtie, ce qui augmente la colère qui gronde en moi. Mon regard est certainement devenu rouge vif, comme toujours lorsque je perds le contrôle de mes émotions. Je soupçonne les drows d'être issus réellement de la race elfique, comme ils seraient ce coté de moi si sombre et violent que j'ai parfois du mal à contrôler.
La langue acérée de la princesse semble être la goutte d'eau qui fait déborder le vase trop plein que je suis, comme Nyméria alimente ma colère de la sienne, totalement hors d'elle de voir qu'on me manque autant de respect. Cette dragonne est un ange autant qu'un démon, et le fait de partager mon esprit avec elle à tout moment du jour comme de la nuit me rend parfois lunatique, parfois violente, parfois cruelle, alors que ce sont des cotés de ma personnalité que je tente de cacher au plus profond de mon être.
- Silence, enfant.
Ma voix, déformée par la rage est comme métallique, et cette fois je relève mes yeux rouges pour les plonger dans ceux de l'enfant qui se recroqueville sur elle-même une seconde, certainement à cause de la surprise de me voir dans cet état. La voix du roi dans mon dos, et sa main sur mon bras me font me lever et m'approcher de sa fille, le visage fermé. Elle lève une main, pour certainement lever ses protections magiques, mais je les écrase de toute ma puissance, comme s'il s'agissait d'une simple enfant en train de tenter de faire des choses qui la dépassent. Ma magie l'entoure d'une chape brûlante qui l'empêche de bouger.
- Depuis plusieurs centaines de milliers d'années, je suis là, à vous regarder tous, tous ces peuples pleins de haines, incapables de comprendre que vous ne faites que faire la guerre avant de vous laisser le temps d'oublier pour recommencer. Vous êtes des enfants qui jouez aux grands et vous détruisez, encore et encore l'équilibre de ces Terres. Vous n'êtes rien, tous autant que vous êtes. La seule chose qui importe ici, c'est de préserver notre île. Alors, si. Si vous avez besoin de mes conseils, tous autant que vous êtes. Parce que vous êtes des enfants immatures et incapables de faire ce qu'il convient de faire pour que les choses avancent dans la paix.
Mon regard rouge se tourne vers Hralien, comme je n'ai pas l'intention de le laisser s'en tirer non plus.
- Certains d'entre vous sont tellement imbus de la pureté de leur sang qu'ils en oublient les choses importantes. Vous mériteriez, tous les deux, que je vous allonge sur mes genoux pour vous donner la fessée et vous rappeler les choses importantes.
Je relâche la pression sur Alustriel, tournant le dos à la jeune fille pour retourner m'installer avec les chatons, essayant de me calmer et de repousser la dragonne aux confins de mon esprit pour reprendre contenance.



©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas


I see you
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Réunion nocturne - Lune

Revenir en haut Aller en bas

Réunion nocturne - Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Escapade nocturne [Galyana]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Un soir de pleine lune
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contrées oubliées. :: This is the end :: Corbeille :: Archives RP-