RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un frère sortit tout droit d'un chapeau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Un frère sortit tout droit d'un chapeau ! Mar 3 Déc - 23:31


Eldred Dunskan

« Citation »


Nom prénoms : Eldred Dunskan
Âge : 34 ans
Origines : Ma mère m'la pas dit
Groupe : Humains
Profession: Voleur, menteur, tricheur
Lieu de résidence: Sous un pont

feat. "Misha Collins"
© google

Histoire


Ma naissance... Je crois qu'encore aujourd'hui, je considère ce jour comme étant le pire de mon existence. Qui était-il, cet enfoiré, pour me séparer de mon frère jumeau, hein ? Qui était-il pour décider de nos vies comme ça ? Et elle... Et elle, pourquoi a-t-elle accepté, hein ?
Mais, vous ne devez pas tout comprendre, si je commence comme ça. Alors, peut être vais-je commencer par le commencement... Ce serait mieux.
Je suis ce qu'on appelle un enfant illégitime. Mon père est un homme riche. Je ne sais même pas aujourd'hui où il habite, je sais juste son nom de famille, qui est le même que celui que je porte. Ma mère... C'était la fille d'un boulanger qui a cru aux mots d'amours d'un homme qui n'avait rien à voir avec son monde. Elle s'est faite avoir, bien sûr, et ses rêves de grandeur se sont retrouvés brisés. Mais, elle était enceinte, et la femme de cet homme ne pouvait pas avoir d'enfants. Alors, elle s'est essayée au chantage, et encore une fois, elle s'est cassé les dents, prise au piège de la richesse.
Dunskan l'a entretenue le temps de sa grossesse, il a été là pour elle tout du long. Et puis, l'accouchement est arrivé. C'est ce jour là qu'elle a rencontré sa femme pour la première fois. Les deux bébés vagissaient dans les mains des sages femmes, quand une noble est entrée, portant une jolie robe. Son visage sévère a jaugé les enfants. Elle a choisit mon frère, d'un geste, et est sortie avec la sage-femme qui le portait.
Moi ? On m'a jeté, âgé d'un jour à peine, hors de la cité avec la mère. J'ai faillis mourir, ma mère a faillis mourir. Mais, on a été trouvés par un homme portant une tenue mitée. Il nous as recueillis, et il a engagé ma mère comme cuisinière de son cirque de monstres. C'est dans cette ambiance que j'ai passé les dix premières années de ma vie : entouré de personnes extraordinaires, à apprendre des choses qu'aucun gamin ne devrait jamais apprendre.
Des contorsionnistes, j'ai appris la souplesse et le déplacement en silence. J'ai appris l'art du camouflage, le maquillage, comment changer d'apparence, jouer la comédie, changer de démarche... Dans chaque ville que nous visitions, je commençais à travailler tout ce que j'apprenais. Personne ne faisait attention à moi, après tout. J'étais une ombre parmi les ombres. Il n'y avait pas d'autres enfants dans ce monde, et je pouvais faire exactement ce que je voulais. J'allais voler dans les maisons, les auberges, un peu partout, de la nourriture, quelques pièces, des cadeaux pour ma mère. Jamais je ne fus pris. J'ai certainement eu énormément de chance, mais bon.
A chaque fois que je rentrais ' à la maison', tout le monde me félicitait, et au lieu de me punir comme ma mère l'aurait souhaité, on tentait de m'apprendre de nouvelles choses pour me rendre encore plus discret et furtif.
Comment voulez vous grandir correctement dans cette ambiance ? Comment voulez vous développer de bonnes valeurs dans ce cas là ? C'est pas possible. Totalement et irrémédiablement impossible. C'est pour ça qu'à la veille de mes dix ans, ma mère décida de quitter la troupe, avant que je ne sois irrémédiablement devenu une mauvaise graine.
Bon, je dois vous l'avouer, j'étais déjà totalement perdu pour la bonne cause. J'adorais déjà beaucoup trop ce petit coup d'adrénaline lorsque je réussissais à faire sauter une serrure sans la casser pour entrer sans me faire voir dans une maison. Une course poursuite avec les gardes sur les toits d'une ville ? Amusant au possible. Leur échapper sans qu'ils ne me voient ? Une grande victoire sur le champs de bataille du monde fantastique que je me créais à chaque fois que je mettais le pieds dehors.
Rêveur moi ? Oui, certainement. J'avais besoin d'aventures, de découvrir de nouveaux endroits. Autant dire que la petite ville dans laquelle ma mère s'établit, je la connus par coeur en quelques semaines. Fille de boulanger, elle ouvrit sa propre boulangerie avec l'argent mis de coté pendant toutes ces années avec la troupe itinérante. Elle tenta de m'apprendre, de me montrer comment on faisait mais... Se lever à l'aube après avoir passé la moitié de la nuit dehors, ce n'était pas mon truc.
On m'envoya donc à l'école du village pour apprendre à lire et à écrire. Je retins quelques brides de ce qu'on tentait de m'apprendre, dormant la moitié du temps. Je passais quatre ans dans cette école, aidant dans les champs l'après midi pour ramener un peu d'argent à ma mère, volant la nuit dans les boutiques, et essayant de faire bonne figure le reste du temps.
C'est à l'âge de quatorze ans qu'elle rencontra un homme et que je devins réellement une gêne pour elle. Jusque là, elle se contentait de me surveiller de loin, ayant compris que j'étais une mauvaise graine et que jamais je ne rentrerait dans les rangs. Jamais. Mais, cet homme... Je pris très mal qu'il arrive chez moi, qu'il s'installe à coté de mon feu, et qu'il me donne des ordres comme si j'étais... Comme si j'étais son fils.
Avoir grandit sans père, sans personne pour vous commander et tenter de vous mettre dans le droit chemin, et soudainement se trouver face à un homme qui se prenait pour Dieu... Non, décidément je ne pouvais pas. Je ne pouvais pas l'accepter, ce n'était tout simplement pas possible. Les disputes, et les corrections qui suivirent me poussèrent dans mes derniers retranchements.
Finalement, un jour où le cirque dans lequel j'avais grandis passait par notre ville, je décidais de les rejoindre à nouveau, contre l'avis de ma mère. Incapable de me retenir, c'est cet homme qu'elle a mis sur mon chemin pour m'arrêter. J'ai fini enfermé dans la cave après la correction de ma vie, à moitié assommé. Mais, c'était mal me connaître que de croire qu'une serrure pouvait m'arrêter.
Après avoir renversé la moitié de la cave, je réussis à trouver une dague ouvragée et à casser la serrure. Je ne pris pas de gants, cette fois. Je remontais discrètement dans ma chambre, utilisant les aptitudes que j'avais travaillées toute ma vie pour me rendre invisible. Je récupérais sous la latte du parquet mon butin de ces quatre dernières années. Un balluchon et ma cape plus tard, je glissais la dague ouvragée à ma ceinture et sortait directement par la fenêtre pour aller rejoindre le cirque.
Je ne suis jamais revenu dans cette ville. Je suppose que ma mère vit sa petite vie tranquille avec son nouveau mari, et qu'elle a pondu d'autres enfants. Tout ce que j'espère pour eux, c'est qu'ils sont plus aimés que moi, et qu'ils ne finiront pas dans les mêmes galères que moi.
J'ai donc rejoins le cirque, pas pour longtemps. Je n'avais rien d'acceptable pour eux, qui recherchaient plus des monstres que des enfants normaux, en mal d'avenir. A l'âge de seize ans, bien que je n'aime pas l'autorité, je finis par rejoindre les rangs de l'armée. Je n'y restais là encore pas longtemps, juste ce qu'il me fallut pour récupérer des bases de combat que j'améliorais avec mes capacités personnelles. Je finis par m'enfuir une nouvelle fois, avec dans mes bagages cette fois une épée et un cheval.
Je venais d'avoir dix huit ans. J'étais jeune, je m'amusais, j'étais heureux. La vie semblait me sourire sur tous les points. J'enchaînaient les conquêtes féminines, un grand sourire sur les lèvres, et un regard charmeur me suffisaient pour qu'elles tombent dans mes filets. Non, vraiment, ce fut la période la plus calme et la plus amusante de ma vie. Entre deux bouteilles de bon vin payé par ces demoiselles et leurs richissimes familles, je m'amusais à faire croire à tout le monde que j'étais de noble extraction, ou tout autre idée particulièrement amusante pour m'introduire dans les plus beaux milieux.
Personne ne me connaissait, et avec mes talents de voleur, j'avais réussit à amasser une petite fortune pour l'époque. De beaux habits, de jolies femmes... Tout semblait me sourire. Tout, sauf le fait que je m'ennuyais prodigieusement. Cette vie de paillettes n'était pas pour moi.
Agé de vingt cinq ans, je repris la route, et me trouvais deux compagnons de voyage : un vieil homme avec un seul oeil, spécialiste du lancer de couteau, et un bandit de grand chemin qui avait un long, long passé derrière eux. Mes talents de voleur à la tire et de cambrioleur furent mis à lourde épreuve, alors que je m'amusais avec eux.
C'est là que ma vie prit un tournant... inattendu. Je me retrouvais dans un palais elfique, avec pour mission de trouver un bijou quelconque. Comment j'en étais arrivé là ? J'avais accepté la mission d'une jolie jeune femme blonde comme les blés, au regard envoutant. Sur le coup, j'avais même cru qu'elle même était une elfe, mais finalement... elle n'avait pas les oreilles pointues.
Bref. J'étais donc dans ce palais, en plein milieu de la nuit, incapable de comprendre comment j'avais pu me faire avoir à ce point. D'un autre coté, des richesses, ils en avaient, ces elfes. Et pas qu'un peu. Si j'avais voulu, j'aurais pu prendre tellement de truc et assurer ma vie pérenne et tranquille jusqu'à la fin des temps. Mais, d'un autre coté, j'étais là pour une mission.
Mes deux acolytes devaient être en train de dormir sous un pont ou quelque chose du même genre. Moi, j'étais coincé là. Un sourire narquois sur mes lèvres, et surtout incapable de suivre les instructions de cette fille tellement il y avait de choses à voler ici. Un bracelet. Pourquoi prendre un bracelet quand on pouvait prendre des vases ouvragés en or. Ca se revendait tellement plus cher. Dilemme, qui faillis me couter ma liberté lorsque deux gardes arrivèrent pour faire leur ronde.
Je me coulais dans un coin sombre, m'enfermant dans ma cape pour ne pas qu'on me voit, et le temps qu'il passe, mon cerveau décida d'aller faire ce qu'on m'avait demandé, de la façon dont on m'avait demandé. Je traversais donc le palais, oubliant le tourisme, et me glissais dans la salle du trône. Le bracelet était posé bien en vue sur une table basse. Je le pris, stupéfait de la facilité de ma mission, et j'ouvris la fenêtre, préférant pour le coup éviter les patrouilles.
Après quelques glissades sur les toits et un passage rapide dans le parc, je sortis dans les rues de la ville. La demoiselle m'attendait au lieu dit, et récupéra son bracelet. Bien sûr, c'est à ce moment là que la garde apparut et me vit avec le bracelet à la main. Après une seconde de flottement, je lâchais mon bien et pris mes jambes à mon cou, sous les rires de la demoiselle.
Je récupérais mon cheval et m'enfuit, la moitié de la nation elfe à mes trousses. Bon sang, mais qu'est ce que j'avais bien pu voler, sérieusement ? C'était un artefact magique ou quoi ? Un objet rarissime? C'était pas possible de se retrouver dans les ennuis comme ça...
Je réussit à m'en sortir, terminant dans une forêt sombre où, totalement perdu, je tournais en rond pendant plusieurs jours, avant de finir devant une grande faille. Comme j'étais encore poursuivit, et que j'avais vu à de nombreuses reprises des elfes à ma poursuite dans cette forêt, je m'engageais dans le chemin très escarpé pour descendre jusqu'en bas, me cachant parmi la rocaille et les pierres. Les elfes ne me virent pas, ou peut être était-ce hors de leurs territoires. En tout cas, je m'engageais dans ce que je pensais être une grotte, mais qui s'avéra être un long tunnel.
Où cela menait-il ? Je n'avais plus qu'à suivre le chemin pour le découvrir, et en faisant attention s'il vous plait, car il n'était pas impossible qu'il y ait des ennemis, monstres et autres créatures étranges. Quoi qu'il en soit, je tirais mon épée et me glissais dans les souterrains.
Lorsque je réalisais que j'étais en territoire Drow, il était un peu trop tard pour faire demi tour. Je n'avais plus qu'à faire en sorte qu'on ne me trouve pas jusqu'à ce que je retrouve le chemin vers la sortie...



Caractère & Physique

Comment définir cet homme ? Il y a trois mots pour ça : bandit, menteur, voleur. Bon, on peut aussi rajouter loque indéfinie, tout le temps bourré, incapable de faire deux pas sans un peu de rhum, et prêt à tout pour pouvoir en racheter.  Cet homme est tout simplement le pire de ce que vous pouvez imaginer, et il fera en sorte chaque jour qui passe de faire pire que ce à quoi vous pouvez vous attendre.
Bon, il faut avouer une chose : son père l'a abandonné à la naissance, choisissant son frangin pour l'emmener grandir dans son petit palais, quand il le laissait lui, à la rue, avec sa mère dépensière. Mère qui est par la suite devenue une prostituée pour arriver à arrondir ses fins de mois, entraînant son gamin dès son plus jeune âge à voler et à mentir. Classe, n'est ce pas ? Mais, ça n'aide pas à se forger une personnalité correcte.



Derrière l'écran

━  Pseudo: louha
━  Âge: vieille peau
━  Sexe: j'ai bien vérifié, j'suis une fille
━  Comment as-tu découvert le forum? par mon frérot
━  Que pense-tu du forum? il est très bien, sinon j'y ferais pas de DC
━  Présence sur le forum: souvent
━  Code du règlement: je suis la meilleure et j'm'autovalide

code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/



Dernière édition par Eldred Dunskan le Mar 3 Déc - 23:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Un frère sortit tout droit d'un chapeau ! Mar 3 Déc - 23:34

mon frangin que je sais pas qu'il existe mais que je n'aime quand meme Very Happy
re bienvenue Smile

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Un frère sortit tout droit d'un chapeau ! Mar 3 Déc - 23:37

encore heureux que tu m'aimes namého.
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Un frère sortit tout droit d'un chapeau ! Mer 4 Déc - 20:34




Bienvenue à Denoroï !

Et te voilà validé(e), félicitations Eldred !
Mais avant de te lancer dans notre aventure, rends toi ici pour te recenser. Une fois que tu l'as fait, tu peux évidemment faire tes demandes de liens, de rps ainsi que tes lettres. Tu pourras, dès cela fait, entrer dans l'aventure et rp !

Si tu as une question, n'hésite pas à la poster ici, tout le monde se fera une joie de te répondre. Si tu es absent(e) quelques temps, dis le ici.

Voilà, tout est dit. Alors, bonne aventure !

Dastan pour le staff des Contrées Oubliées.


___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Un frère sortit tout droit d'un chapeau ! Mer 4 Déc - 21:41

ouaiiiiiiiiiiiiiis !
Le copain de placard est super content Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Un frère sortit tout droit d'un chapeau ! Mer 4 Déc - 21:45

j'espere bien Wink
et que ce soit clair Rolling Eyes c'est le dernier membre de ma famille que je découvre xD

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.


Dernière édition par Dastan Dunskan le Mer 4 Déc - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Un frère sortit tout droit d'un chapeau ! Mer 4 Déc - 21:46

sur ce forum ou sur tous les autres ? XD
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Un frère sortit tout droit d'un chapeau ! Mer 4 Déc - 22:02

hum...

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Un frère sortit tout droit d'un chapeau ! Mer 4 Déc - 22:19

dur de choisir hein ?
Revenir en haut Aller en bas

Pirate

avatar
I see you
Messages : 447
Localisation : Reniar


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Un frère sortit tout droit d'un chapeau ! Mer 4 Déc - 22:49

mdr
perso, bien assez d'une demi soeur, d'un gosse et d'un jumeau...
*a envie de sortir le pater en scenario...really*

___________________________________________


My memories have been my weakness.
Now, they're my strength.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: Un frère sortit tout droit d'un chapeau ! Mer 4 Déc - 22:52

sors le. Juste pour qu'on puisse s'engueuler avec x) Parce que là, il va avoir des sacrés explications à donner
Revenir en haut Aller en bas


I see you
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un frère sortit tout droit d'un chapeau !

Revenir en haut Aller en bas

Un frère sortit tout droit d'un chapeau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» C'est la deuxième étoile à droite, et tout droit jusqu'au matin !
» Peine et Panique, tout droit arrivé des Enfers
» Une mission tout droit en enfer… C’est chaud bouillant ! [Céleste & Ultia]
» Tinker Bell ✖ Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contrées oubliées. :: This is the end :: Corbeille :: Présentations validées-