RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[PNJ] Offryn Gildric - Un voleur au grand coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
I see you
Messages : 34


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: [PNJ] Offryn Gildric - Un voleur au grand coeur Mar 10 Déc - 21:19


Offryn Gildric

« Ce n'est jamais du vol, c'est de l'emprunt longue durée sans garantie de retour. »


Nom prénoms : Offryn Gildric
Âge : 32ans
Origines : Nord
Groupe : PNJs
Profession: Voleur / Marchand - Membre honoraire de l'équipage du Dark Shadows
Lieu de résidence: Partout et nulle part à la fois

feat. "Loïc Varrault"
© Dark-elf

Histoire

Offryn est né dans le nord du continent, bien plus au nord que la cité de Narda, dans cette partie des terres dont on dit qu'elle ne connait jamais l'été. Son nom, il le tient de sa mère, comme, de son père, il ne connait que la nature elfique et le fait d'être l'enfant d'un viol, ce qui est parvenu à lui faire mépriser les elfes depuis sa plus tendre enfance, heureux qu'il l'est depuis toujours de n'avoir aucune ressemblance physique avec ce peuple.
Malgré cet aspect peu engageant, surtout en ces temps où tout le monde se méfie de tout le monde, surtout quand une différence, dérangeante ou non, existe entre ces deux personnes, il n'a absolument pas à se plaindre de son enfance, dans ce village du nord où tout le monde connaissait tout le monde, chacun des enfants de cette petite communauté étant un peu élevé par tous, tandis que nombre de marchands et autres voyageurs des caravanes marchandes circulant dans les environs et faisant halte dans le village possédaient des histoires à raconter, les faisant voyager sans que bouger ne leur soit nécessaire.
De ces marchands de passage, il appris également nombre de trucs et astuces pas toujours voire rarement honnêtes, de ces jeux de dupes où il se montra suffisamment doué de ses mains pour n'avoir aucune difficulté à embobiner quiconque, que cela soit aux cartes, aux gobelets ou autres. Quand au marchandage, cela semble couler dans ses veines depuis toujours, comme il était déjà fort capable d'utiliser ses belles paroles et sa belle gueule pour obtenir ce qu'il voulait au prix qu'il le voulait.
Cependant, au milieu de cette vie apparemment sans ténèbres, une ombre noircit le tableau. Le monde est en guerre, les peuples se cherchent querelle pour un oui ou un non, et l'apprentissage du maniement des armes les plus élémentaires - la dague et l'épée - est devenu une nécessité depuis bien des années, et le jeune Offryn ne passa pas à coté, ne se montrant ni excellent ni médiocre, mais capable de se défendre en cas de besoin, le but recherché par tous, au final. Il préfère d'ailleurs une grande palabre inutile embrouillant suffisamment son adversaire pour qu'il ne sache même plus la raison de son attaque que dégainer une dague.

A l'age de 16ans, il décida, sur un coup de tête ou presque, qu'il en avait assez d'entendre les aventures que racontaient les marchands de passage, et de vivre les siennes. Nombreux étaient ceux persuadés qu'il referait son apparition dès l'hiver, à moins qu'un orc n'ai sa tête, cependant, on ne réentendit quasiment plus parler de lui dans cette région nordique, tandis qu'il fit son nom et sa réputation plus au sud, sur les terres des hommes, des elfes - malgré qu'il doive s'infliger des claques mentales pour ne pas leur cracher au nez - et même des nains, malgré que le peu d'héritage elfique qu'il possède ne l'aide en rien à supporter ce peuple. Traqué à peu près partout où il est un jour passé, s'attirant bien souvent des ennuis bien plus gros que lui, il a cependant la réputation non déméritée d'être toujours fidèle à sa parole ainsi qu'à ses principes. De même que sa réputation, il se fit une réserve pécuniaire relativement florissante, bien qu'il ai tendance à dépenser l'argent avant de l'avoir entre les mains, appréciant particulièrement les tavernes et les bordels... à dire vrai, certains de ses associés savent qu'il ne faut pas chercher ailleurs pour le trouver.

Sa route mouvementée manqua cependant s'arrêter il y a dix années de cela, comme une arnaque de trop le conduisit à l’échafaud, sur la grand-place de la cité de Voronwë, et malgré qu'il ne se démonta pas, trouvant encore réplique à donner même la corde au cou, il crut sa dernière heure arrivée. Cela fut sans compter sur l'arrivée impromptue d'un parfait étranger, qui, sans raison apparente, s'interposa entre lui et sa fin, laissant tout de même le temps à la corde de le marquer suffisamment pour qu'il se promette de ne jamais la recroiser, quoique cela n'offrit aucunement de promesse de retour sur le droit chemin de sa part. En effet, il fit bien mieux en passant les mois qui suivirent à convaincre Dastan, son sauveur d'une, puis deux, puis plusieurs occasions, comme cet homme ne sais jamais rester tranquille, de reprendre la mer, se faisant une adversaire farouche de la femme du pirate, préférant de loin élever leur fils à terre.
Finalement, il eut le dernier mot lorsqu'il échafauda le plan parfait, navire intéressant presque livré sur un plateau d'argent. Un plan auquel aucun des deux ex-pirates ne pu résister très longtemps, et voila comment, un abordage nocturne aidé de quelques alliés de Offryn plus tard, deux pirates, un arnaqueur et un gamin voguèrent sur le Dark Shadows, ou le meilleur navire du port de Voronwë, n'ayant même pas eu le loisir d'une traversée avant son vol.

Durant presque trois années il s'improvisa pirate, à la fois bras droit et pire calamité de son capitaine, appréciant fort les jeux conduisant à quelque gains, plumant une partie de l'équipage, et, par malheur pour certains, apprenant une bonne partie de ses combines au jeune Danael, s'attachant au morveux bien que sentant plus d'une animosité à son égard à bord.
Un jour, à la surprise générale, il rappela à Dastan qu'il n'avait absolument pas prévu de devenir pirate sur le long terme, aimant trop la terre ferme pour cela, et il profita d'une escale pour s’éclipser, malgré qu'au cours des années qui suivirent, certains à bord pensèrent le croiser trop souvent, comme il n'est jamais contre une traversée à bord.
Il était d'ailleurs présent lors de cette période noire traversée par l'ensemble de l'équipage, et plus particulièrement son capitaine, lorsqu'il perdit sa femme et son fils en l'espace de quelques semaines, et malgré les injonctions du pirate de ne surtout pas mettre son nez dans ses affaires, il en a fait les siennes, n'hésitant pas à écouter et rapporter certaines informations qu'il juge intéressantes, bien qu'il ne compte pas en faire une quête suffisamment personnelle pour mettre de coté ses autres affaires en cours. Quoiqu'en dise le pirate, Offryn est un homme de parole et il lui a juré de l'aider à retrouver son fils, il fera donc ce qu'il faut pour cela, si ses mauvais tours ne le ramènent pas à la corde avant.



Caractère & Physique

Offryn est un homme ne semblant pas connaitre le sens du mot "sérieux", semblant passer sa vie à se moquer de tout et de tous, ne suivant que ses intérêts et paraissant capable de retourner sa veste dès que la situation tourne à son désavantage.
Cependant, il sait faire preuve d'un réel investissement dans ce qu'il fait, et s'il promet quelque chose, il tente au mieux de tenir sa parole, n'appréciant pas rompre un serment qu'il lui est impossible de tenir.
Passé maître dans l'art de la duperie et de l'escroquerie, il est aussi adroit de ses doigts que beau parleur, sachant faire tourner une conversation à son avantage et attirer l'oreille de nombreux autres, parvenant sans savoir l'expliquer à relativement bien cerner les attentes d'un autre. Malgré son tempérament impulsif, comme il parait toujours surexcité et ingérable, ses idées parfois bonnes à oublier le dépassant parfois comme s'attirer des ennuis semble être aussi naturel pour lui que respirer, il peut également se montrer très calme et patient, évitant de prendre des raccourcis pouvant mener à l'échec quand la voie la plus longue lui assure le succès.



Question physique, il n'y a pas grand chose à en dire. Il peut aussi bien porter des habits passe-partout que des tenues des plus étonnantes, et ajoute bien souvent un couvre-chef à l'ensemble. Sous les étoffes qu'il garde continuellement autour du cou, il dissimule la cicatrice causée par la brulure de la corde ayant bien failli mettre fin à ses voyages. A part ceci, et la dague qu'il dissimule en permanence dans sa manche, le fourreau en étant attaché à son avant bras gauche, il passe très inaperçu au milieu des autres hommes, se plaisant à faire remarquer à qui connait son ascendance qu'il ne possède aucun trait elfique capable de l'affilier à cette race qu'il renie ouvertement, rares étant ceux connaissant ses origines.


Derrière l'écran

━  Statut: PNJ
━  Présence sur le forum: Au besoin
━  Code du règlement: ok par Das'
code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: [PNJ] Offryn Gildric - Un voleur au grand coeur Mar 10 Déc - 22:40

Bienvenue monsieur PNJ Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

[PNJ] Offryn Gildric - Un voleur au grand coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Edouard Demais, Le musicien poète au grand coeur (en cours)
» Ekar, ex-bandit au grand coeur !
» [Flashback Hikari Matsuoka - Episode 2] Un voleur au grand coeur
» Seabiscuit le petit cheval au grand coeur
» Petite Fleur, jument au grand coeur (finit)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contrées oubliées. :: This is the end :: Corbeille :: Présentations validées-