RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

De retour sur le continent. [glindra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: De retour sur le continent. [glindra] Sam 24 Mai - 11:20


De retour sur le continent.


Au cours des sept derniers siècles, il a parcouru ces vents des dizaines de fois, au cours des missions dans lesquelles Glindra l'envoyait. Sept siècles qu'il rejoint le continent en solitaire tandis que la sorcière reste coincée sur cet ilot rocheux d'où elle prépare son retour. Aussi, de l'apercevoir sur le rivage, il pourrait croire qu'un vent contraire l'a ramené à son point de départ. S'il ne savait pas qu'elle avait trouvé un moyen de revenir, par l'itinéraire de ce navire qu'il a vaguement aperçu dans la tempête qui l'a retardé sur son trajet. Si cette forme volante que lui offre la cape que lui a fourni la sorcière lui permet à son aise de voyager de la Corne de Rhino au continent, elle ne lui évite pas de subir de plein fouet les tempêtes qu'il trouve sur son chemin.
Un croassement et il s'agit d'un dernier coup d'aile pour qu'il passe au dessus d'elle avant de revenir dans son dos. A peine posé à terre, le nuage noir qui le recouvre soudain laisse place à un elfe noir en armure, les mains entourant les pommeaux des lames courbes qu'il porte à la ceinture. Se rapprochant d'un pas afin de se placer derrière l'épaule de la femme, il porte son regard sur l'horizon, silencieux face à l'accusation qu'il sait suivre son arrivée. Oui, il est en retard, mais il n'avait clairement pas prévu la tempête qu'il a tenté d'éviter sans succès aucun.

©louha pour l'IC, inspiré par Alysha
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: De retour sur le continent. [glindra] Ven 6 Juin - 15:24


De retour sur le continent.


Autour d’elle le vent souffle, et la mer se déplace à une vitesse telle que les yeux de la femme seraient blessés si elle ne les avait pas fermés. La colère qui l’habite fait naitre en sa poitrine le souvenir de ce qu’elle pouvait autrefois appeler son cœur, et qui aujourd’hui n’est qu’une tache sombre, comme une cicatrice, sur sa poitrine généreuse. Son pied se pose enfin sur le continent et son regard d’un noir absolu se porte autour d’elle, une teinte de mépris luisant à l’intérieur. Finalement, elle se retourne et ses yeux accrochent le promontoire où elle a rendez-vous avec son bras droit, créature aussi malsaine qu’elle, et incapable de la moindre compassion. Un nuage violet l’entoure soudainement, et quelques secondes plus tard, elle apparait face à la mer, un air mauvais sur le visage. Le bateau qui l’a amenée si près des côtes doit être en train de faire face à la tempête qu’elle a créée pour les punir de l’avoir traitée avec ce manque de respect si flagrant qu’elle ne pouvait faire autrement. Il aurait été agréable pour elle d’arriver à Vorönwë par la voie habituelle, mais puisque sa magie a été requise, alors quelque part sur ces terres, une elfe étrange doit frémir en sentant se répercuter contre elle les sorts de son ennemie. Car, oui, Glindra est de retour sur le continent, après sept cent années à vivre recluse sur cette île que Lune a su détacher du continent pour la punir. Un croassement, puis le bruit d’un homme qui reprend forme. Un sourire déchire les lèvres de Glindra. Il a fait vite, malgré l’obstacle mit sur sa route.
- Conduis moi à mon palais.
Première étape, donc : retourner à Reniar et investir à nouveau le palais sombre dans lequel ses plus noirs secrets sont enfermés, ce palais qui hante les cauchemars de tous depuis des siècles, et dont les légendes qu’on raconte au coin du feu pour tenter de se faire peur sont bien en deçà de ce qu’il s’y est réellement passé. Il est temps pour elle de rentrer chez elle.
- Tu aurais dû passer au-dessus des nuages. La tempête t’aurait épargné.

©louha
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: De retour sur le continent. [glindra] Dim 8 Juin - 0:21


De retour sur le continent.


Les doigts de sa main droite se serrent et se desserrent autour de la garde de l'arme à la lame rouge sang, actuellement dissimulée dans son fourreau noir ébène, comme il pose son regard sur les flots, avançant d'un pas pour se placer à la hauteur de la femme à ses cotés.
"L'air n'est pas mon élément. J'ai pris cette tempête de plein fouet sans que rien ne me l'annonce."
Mais il est là, et presque à l'heure. Il ne voit donc pas matière à épiloguer davantage sur ce fâcheux accident et préfère retourner au mutisme qui le caractérise si bien. Ce Drow se trouve être aussi peu bavard qu'il est efficace, et, alors que Glindra lui demande de la conduire à Reniar, à ce palais qui fut un jour sien, il laisse son esprit vaquer autour d'eux, évaluant les risques immédiats qu'ils vont potentiellement trouver. A vrai dire, il finit assez rapidement par stopper cet inventaire des environs, laissant échapper un demi-rire quand il se trouve trop suspicieux, et presque manquant de respect à la puissance de la sorcière qui se trouve à ses cotés et à la précision mortelle de ses lames.
"Comptes-tu nous transporter là-bas ou dois-je nous trouver des chevaux?"
Son regard reste braqué sur l'horizon, et n'en bougera pas tant qu'il ne bougera pas lui-même. En vérité, il ne lève le regard pour croiser celui de Glindra que rarement, lorsqu'il trouve utile d'user du regard brulant que lui offre sa vision infra-rouge pour convaincre sa reine de prendre son avis en considération sur un point ou un autre.

©louha pour l'IC, inspiré par Alysha
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: De retour sur le continent. [glindra] Ven 13 Juin - 0:09


De retour sur le continent.


Ça, pour sûr, il n’était pas possible pour le drow de voir venir la tempête déclenchée par la colère de la sorcière noire. Néanmoins, il n’était pas possible pour elle de rester là, et quitte à avoir été repérée par son ennemie, l’immortelle se contenta de secouer légèrement la tête de droite à gauche, réalisant bien que trouver deux chevaux en ce lieu désolé n’était clairement pas possible.
- Il ne sera pas besoin de nous trouver des chevaux
La main de la jeune femme se leva et Ananas fut entouré d’un brouillard violacé, qui lorsqu’il s’en alla laissa place à un aigle géant munit d’une selle sur le dos. Un sourire naquit sur les lèvres de la sorcière qui grimpa sur le dos de son bras droit, qui pour le coup aurait pu être comparé à un esclave corvéable à merci. Certes, elle aurait pu l’emmener avec elle dans le bateau, mais elle avait choisi de le faire voler. Certes, elle aurait pu choisir une autre forme, mais elle n’avait pas envie de réellement perdre du temps à passer sur les routes pendant des jours et des jours, alors qu’en quelques heures, elle pourrait être à Reniar, devant son palais, où l’attendaient déjà des enfants qu’elle avait volés.
- Bien mieux comme ça.
Elle s’installa sur le dos de l’homme-oiseau, attendant qu’il décolle.



©louha
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: De retour sur le continent. [glindra] Jeu 19 Juin - 14:58


De retour sur le continent.


On ne peux pas dire que la blague lui plaise, et même s'il préfère de loin la forme d'un prédateur tel qu'un aigle à celle d'un animal aussi stupide qu'un cheval, simple proie dépourvue de toute arme quand il s'amuserait presque à tester la force des serres qu'il possède désormais sur la tête de quelque elfe qu'il pourrait déchiqueter sans peine, il n'aime rien tant que sa forme originelle. D'ailleurs, à peine Glindra installée sur son dos, il tente de s'immiscer dans l'esprit de la sorcière pour lui exprimer son mécontentement, même si il ne trouve sur son chemin que des murs à la défense parfaite. De frustration, il se retire dans son propre esprit, installant ses propres défenses afin qu'elle ne puisse non plus s'inviter dans sa tête, et secoue énergiquement chaque parcelle de plumes le recouvrant avant de prendre son envol, loin de faire preuve de douceur pour se faire.
Rapidement, les lieues défilent sous son ombre, et même s'il garde le regard bas afin de protéger ses yeux de l'assaut du soleil, il aperçoit rapidement ces paysages qu'il ne reconnais que trop bien, et, de lassitude, finit par ouvrir son esprit de nouveau, uniquement par la nécessité qui se présente à lui.
"J'ose espérer que tu n'appelles pas cela une arrivée discrète."

©louha pour l'IC, inspiré par Alysha
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: De retour sur le continent. [glindra] Jeu 26 Juin - 19:38


De retour sur le continent.


- Si j’avais voulu une arrivée discrète, nous aurions pris un cheval.

Lorsqu’enfin arrivés elle pose un pied au sol pour rendre au drow son apparence initiale, elle reste un instant à contempler son palais dans le jour qui se lève. Un sourire sarcastique monte aux lèvres de la sorcière maléfique, alors que d’un claquement de doigt, les portes de sa demeure s’ouvrent à grand renforts de grincements. Les rares personnes à passer à proximité du lugubre palais se retournent, et elle les toise d’un air supérieur. Quelques-uns semblent mal à l’aise. D’autres préfèrent passer leur chemin sans même chercher à comprendre ce qu’il se passe là. Elle passe l’entrée, puis traverse le petit jardin, avant de pousser les immenses portes de la demeure autrefois magnifique, aujourd’hui totalement en ruines… du moins en apparence, car à l’instant où la femme pose le pied sur le sol en marbre, les anciens sortilèges qu’elle avait lancés redonnent vie à la demeure.

Les enfants étaient là. Sales et apeurés. Mais, ils se précipitèrent vers leur maitresse à l’instant où sa magie les frappa. Une petite drow de quatre ans suivait, ses grands yeux sombres contemplant la femme qu’elle voyait de fact pour la toute première fois. Glindra pointa son doigt vers elle et soupira un coup, avant de caresser la mâchoire fragile de l’enfant.

- Je te confie celle là, Ananas. Fais attention à elle, elle m’est précieuse.


©louha
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: De retour sur le continent. [glindra] Jeu 26 Juin - 21:56


De retour sur le continent.


Il n'a pas l'habitude de parader, mais si elle ne souhaite pas une arrivée discrète, il se permettra de s'offrir un survol de la ville, manquant de peu arracher la toiture d'un bâtiment en s'accrochant dessus de ses serres lorsque le vent lui manque pour conserver son altitude, avant d'atterrir devant le palais de la sorcière, appréciant assez de retrouver sa forme originelle lorsque la sorcière descend enfin de son dos. D'autant plus qu'il a remarqué être quasiment privé de ses facultés psioniques lorsque la sorcière s'amuse ainsi de lui, ce qui a le léger don de lui déplaire.
Ses mains trouvent immédiatement leur place sur le pommeau de ses épées, en aucune façon perturbé par le changement physique dont il a souffert quelques instants auparavant, avant de suivre sa maîtresse à l'intérieur, ignorant, pour cette fois seulement, la plèbe proche, s'éloignant tant par la présence de la sorcière, dont l'aura dissuade la plupart de s'approcher, que par celle du drow à ses cotés, dont la simple apparence achève les plus obstinés.

Sa cape vole derrière lui alors qu'il franchit les portes, portes se refermant bientôt derrière lui, et que ses yeux bleus se portent sur la foule des gosses arrivant vers eux, vers elle, guettant quelque zone d'ombre où abriter son regard - qui, même après sept siècles et plus passés à la surface de ce monde, ne s'habituera jamais à la luminosité de cet astre qu'est le soleil - sans pour autant avancer davantage tant que Glindra ne lui donnera pas congé.
Alors que sa reine s'adresse à lui, son regard quitte l'ombre providentielle pour se diriger vers l'enfant dont Glindra lui parle, avant de fermer les yeux le temps d'une respiration contrôlée, et lui répondre, tout en choisissant la formulation de ses paroles.
"J'ai failli à ma tâche avec ce fils de marin, pourquoi..."
Sa question s'étouffe cependant entre ses lèvres lorsque le regard de Glindra glisse de l'enfant à lui, et il se contente finalement d'accepter sa tâche, lui offrant même une révérence, pour la forme.
"C'est une Drow, son esprit est fort. Dois-je la briser?"
L'on pourrait penser que cela soit gâchis d'abimer un esprit aussi rempli de capacités que celui d'une femelle drow, cependant, il a un jour commis l'erreur de sous-estimer son adversaire, et s'il a eu la satisfaction de ne pas laisser intact l'esprit du garçon, il eu la désagréable surprise de constater que son esprit était assez fort pour résister à ses dons. Depuis quatre années qu'il a commis cette faute, il n'a plus laissé un esprit intact, les broyant jusqu'à en obtenir le contrôle total. Néanmoins, il se trouve face à une Drow, et si presque un millénaire les sépare, il sent aussi bien la force de son esprit que le respect qui devrait s'échanger entre eux...échange dont le sens ne lui convient guère.

©louha pour l'IC, inspiré par Alysha
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: De retour sur le continent. [glindra] Ven 4 Juil - 21:35


De retour sur le continent.


L’enfant… elle est précieuse pour la reine. Alors, quand le drow commence à parler, elle le toise. Elle lui a demandé de veiller sur elle, pas de la briser. Non, celle là doit rester intacte. Et, elle n’ira pas expliquer ses idées à son subalterne, même si au fil du temps il est devenu ce qui ressemble de plus en plus à un bras droit. Mais, il reste un subalterne. Glindra s’avance alors vers le drow et elle le contemple de haut en bas, résistant à l’envie de lui hurler dessus, ou de le transformer en vermine.

- Je t’ai demander de l’élever, pas de la briser. Cesse donc de tenter d’analyser mes paroles. Elles sont pourtant claires. Maiya Arendil doit rester intacte, car elle me sera très utile une fois adulte. Très, très utile. Et, elle doit choisir de m’aimer et de m’admirer par elle-même.

Un soupir monte à la poitrine de la jeune femme et elle secoue lentement la tête, avant de hausser un sourcil.

- Tu n’as pas échoué avec ce gamin. Je savais que tu n’arriverais à rien d’autre qu’à refermer son esprit. C’était une page blanche lorsque je l’ai libéré, après lui avoir jeté un petit sort ou deux. C’est une taupe dormante qui me mènera là où je veux qu’il me mène en temps et en heures.

Ce drow commence à l’agacer. Il devrait faire ce qu’elle lui demande immédiatement, sans chercher à poser des questions, ou à interpréter ses ordres. Voilà pourquoi elle est agacée. Ça, et aussi le fait que le voyage a été long, bien trop long pour son gout. Elle en a assez, et maintenant qu’elle est revenue dans cette ville immense qu’est Reniar, elle n’a réellement pas envie d’en bouger. Elle veut son peuple. Elle veut ses esclaves personnels. Elle veut se sentir enfin vivante.

- Fais attention à cette enfant. Si elle tombe et se fait mal, tu gagneras une petite séance de torture ou deux. Et, crois moi : ce que t’as fait ce dragon ne sera rien à côté de ce que je te ferais.



©louha
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: De retour sur le continent. [glindra] Sam 5 Juil - 0:19


De retour sur le continent.


Ce n'est clairement pas dans ses prérogatives d'élever qui que c soit. C'est un guerrier drow, qui n'a jamais abandonné ses origines, son éducation et la place qui est sienne. Elever un jeune Drow ne fait partie d'aucune de ces choses. Élever UNE Drow, encore moins. Ceci est l'affaire des prêtresses.
Cependant, l'enfant est assez grande pour tenir debout toute seule, aussi supportera-t-il, sans doute, de l'avoir dans les pieds quelques temps, même s'il voit venir le moment où la jeune Drow le remettra à sa place de mâle inférieur, malgré son trop jeune age.

"Si tu comptes l'élever comme une Drow, tu t'adresses à la mauvaise personne. Je ne connais que l'éducation que j'ai moi-même reçu, qui n'a rien à voir avec celle d'une femelle."

"L'aimer et l'admirer par elle-même"... laisser le libre arbitre d'une personne intact est le meilleur moyen d'obtenir une trahison imprévue, mais le Drow considère avoir suffisamment mis en garde la sorcière en face de lui pour ne pas le répéter une fois encore. Le penser suffit amplement, à vrai dire.
Il laisse son regard bleu descendre vers la petite Drow près de lui avant d'incliner légèrement la tête, acceptant sa mission, bien que certain que le rictus qui lui échappe lorsque Glindra évoque la cicatrice qui orne pour moitié son visage n'est pas passé inaperçu pour la sorcière. Cette blessure et la douleur qui en a résulté ont su être le seul évènement suffisamment marquant dans sa vie pour qu'il ne souhaite recroiser la route ni de l'elfe blonde ni de son dragon. Et pourtant, il a grandi mâle dans une société suffisamment matriarcale pour que les désaccords s'expriment à coups de fouet, que les sanctions soient morsures de serpents si venimeux que même l'antidote associé ne soulage en rien du coma réparateur nécessaire à s'en remettre. Il a connu milles batailles, pris autant de coups qu'il a pu tuer d'adversaires, mais seule cette maudite blessure trouve à laisser le doute et la crainte s'immiscer dans son cœur pourtant si insensible.

"Tout ce que je peux lui apprendre, c'est ce que je sais du combat. Malgré ta peau pâle, tu passerais bien plus inaperçue que moi au milieu de prêtresses drows. Tu serais bien plus à même de l'instruire."

Le guerrier drow qu'il est sait que sa réponse ne convaincra pas la sorcière, mais c'est la seule qu'il ai à lui offrir. Peut-être saurait-il se débrouiller d'un enfant mâle, auquel il suffit d'apprendre à se battre, à obéir et à survivre, mais il ne voit vraiment pas comment enseigner à une jeune femelle des notions que lui-même ne saisit pas. Malgré son age et sa puissance, la plus basse femelle qui soit lui demeurerait supérieure, et la seule chose qu'il lui soit alloué de faire contre l'une d'entre elle serait un meurtre sans témoin... car la mort est tout à fait naturelle chez les Drows tant qu'il n'y a pas témoin à y apporter... dans le cas contraire, il vaut mieux, pour un mâle ayant porté préjudice à une femelle, être mort que subir les conséquences de son acte.

©louha pour l'IC, inspiré par Alysha
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: De retour sur le continent. [glindra] Ven 11 Juil - 20:54


De retour sur le continent.


- Je compte l’élever comme la reine qu’elle doit devenir, non comme une drow. Elle recevra une éducation de la surface, et tu lui apprendras les coutumes de ton peuple, quelle qu’elles soient.

La voix de Glindra claqua dans l’air alors quelle secouait la tête, impatiente. Elle voulait remonter dans sa chambre, dans son sanctuaire pour tenter de communier avec la ville, avec cette animation qu’elle sentait grandir à côté d’elle, si proche et en même temps si lointaine. C’était pour elle comme une drogue. Après près de neuf cent ans à vivre sur ce rocher moisi, sans autre personne qu’Ananas, elle avait réellement besoin de sentir la vie ramper sous son pouvoir, de sentir la peur naitre dans la poitrine des habitants alors que sa magie les touche, subtile et pourtant parfaitement reconnaissable. Oh, certes, de nombreuses générations ont passé depuis la dernière fois qu’elle s’est retrouvée là, mais elle sait que la peur est toujours présente dans les cœurs de ses futurs fidèles. Elle sait que sa poigne n’aura pas été oubliée.

- Mais, je vais l’instruire, moi aussi. Je n’ai jamais dit le contraire. Tout comme tu en feras une guerrière accomplie. Cette enfant est plus précieuse qu’aucune autre avant elle. Cette fois, je ne laisserai pas cette pétasse blonde s’en sortir. Et, si elle doit me vaincre, alors la relève sera assurée. Cette enfant, je l’ai eue le jour de sa naissance, elle a grandi selon mes règles jusque là, elle ne sait ni qui elle est ni où elle va. Elle est totalement mienne.

Il est hors de question d’accepter une défaite, cette fois, même si ce serait la douzième ou treizième pour elle. Elle a bien gagné le droit de gagner une fois, non ?




©louha
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: De retour sur le continent. [glindra] Dim 20 Juil - 0:19


De retour sur le continent.


Une Drow possède la noblesse dans ses gènes. D'autant plus que réfléchissant à la question, le nom de Arendil sonne à ses oreilles comme, à son époque, une Maison noble d'une moindre importance. Qu'elle soit toujours debout aujourd'hui ne signifie pour lui qu'une chose, cette Maison s'est développée, même s'il ignore jusqu'à quel point.
Devant l'impatience que ne peux lui dissimuler sa reine, il décide prudemment de s'incliner devant elle sans lui tenir davantage tête, doutant de toute façon qu'il ne se passe bien longtemps avant que l'enfant ne lui pose ses premières difficultés. Il s'agit d'une Drow, ce n'est à ses yeux qu'une question de temps avant que son instinct ne lui dicte d'envoyer balader ce mâle tentant de lui mettre quelque chose dans la tête. En revanche, Glindra a sans doute raison, l'enfant ne connait qu'elle, et tant qu'elle ne se pensera pas assez puissante pour vaincre sa reine, elle lui restera une fidèle alliée... cependant, s'il n'a pas la possibilité de se servir de ses pouvoirs, seules armes efficaces contre les prêtresses qui se mettent sur son chemin que lui a offert Lloth, contre elle, il sait que le chemin risque d'être long pour qu'il puisse se faire accepter comme mentor par la jeune Drow... et il ne compte certainement pas lui servir de chien et de punching-ball, pas envers une Drow de 900ans et plus encore sa cadette.

©louha pour l'IC, inspiré par Alysha
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I see you
Invité



MessageSujet: Re: De retour sur le continent. [glindra] Dim 27 Juil - 16:12


De retour sur le continent.



Mayia Arendil sera l’instrument de la perte des drow. Même si elle venait à mourir dans cette aventure, alors il y aurait quelqu’un pour réussir à s’en sortir et à faire tomber cette race. Elle sera leur reine, sous le contrôle de Glindra, ou ils en mourront tous. Il n’y a pas d’autre expectative possible.

- Apprends-lui l’histoire de ton peuple et les armes. Elle étudiera le reste avec des précepteurs que je choisirais sur le volet. La magie sera mon domaine, bien sûr.

Les pouvoirs de l’enfant ne sont pas encore totalement éclot, mais elle est déjà prometteuse. Le sang des Arendils est fort, et la reine sait que celle-là le sera d’autant plus. Alors, elle tourne lentement les talons et elle s’éloigne, laissant le maitre et sa nouvelle apprentie seule, suivie par ces enfants à l’esprit brisé qui la vénèrent tous, encore et encore, qui la considèrent comme un dieu vivant. Elle a le temps, elle a le temps qu’ils grandissent. Alors une génération entièrement dévouée à sa grandeur prendra la place de ceux qui n’ont de cesse que de la dénigrer et de la considérer comme une perversion de la nature.




©louha
Revenir en haut Aller en bas


I see you
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: De retour sur le continent. [glindra]

Revenir en haut Aller en bas

De retour sur le continent. [glindra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Faut-il se passer des scrutins sur le continent noir? Est-ce l'image d'Haiti?
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contrées oubliées. :: This is the end :: Corbeille :: Archives RP-