RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher] Mer 4 Juin - 16:39


Le hasard fait souvent bien les choses, mais quelques fois, il met ta vie en péril. Oropher & Oliana

J'AURAIS PREFERE NE JAMAIS TE REVOIR

P
artie de Reniar où je m’étais rendue une nouvelle fois pour mes achats habituels, plus ou moins importants d’ailleurs, j’étais de nouveau partie vers « l’inconnu ». Autrement dit, la forêt des Elfes. Aller là-bas sera un grand pas en avant pour moi, non, pas que j’abhorre l’inconnu, au contraire, mais je suis jamais allée dans cette forêt. Accompagnée de Torillë, mon cheval gris pommelé, je trottais sur le chemin que j’avais choisi pour m’y rendre. Arrivé à un certain endroit, je couperais pour rejoindre la forêt.

Torillë semble aussi content que moi de ce début de voyage. Aucun obstacle ne s’est mis sur ma route, aucune chose qui pourrait affaiblir mon enthousiasme. Mais je me méfie quand même, le hasard pourrait tout chambouler. Mon cheval aime piquer des galops dans les champs, mais un peu de calme ne lui fait pas de mal.

« Oh oh  » dis-je pour ralentir l’animal qui semblait lassé de m’avoir sur son dos.

Je mis alors pied à terre, lui tapotais l’encolure pour enfin marcher à côté de lui, le tenant par les rênes vu qu’il était tenté de partir au galop. Je pensais à tout et à rien en ce jour, à Voronwë, à la forêt, à ma mère inconnue et au temps qu’il allait faire.

Quelques heures plus tard

Le ciel est gris, on dirait que la pluie ne va pas tarder. Il fait de plus en plus sombre… La journée avait pourtant si bien commencé. Je décidais de remonter sur mon cheval au cas où la pluie déciderait de manifester sa présence, je serais plus rapide sur son dos qu’à pied. Nous marchions quelques minutes quand tout à coup, l’équidé s’arrêta. Oreilles en avant, attentif. Etonnant, il le fait pas souvent.

Je tapotais son encolure en regardant autour de moi quand j’aperçu une personne tout en noir. Capuchon rabattu, pas très courant chez les humains. Peut-être n’était-ce pas un humain. Au fur et à mesure que cette personne se rapprochait, j’aperçu que c’était un Drow. Non... Non… Pas lui ! Ces yeux si reconnaissables, c’était… Le Drow de Reniar.
(c) Bloody Storm


___________________________________________

On m'a dit que les "fous" étaient différents, j'ai donc cherché ce qu'ils pouvaient bien être et que personne d'autre n'était. Puis j'ai trouvé, ils sont juste heureux. Ils ont trouvé ce bonheur tant recherché. Ils ont été possédés par la joie, et se sont évadés de ce monde sans pitié.
Revenir en haut Aller en bas

Mercenaire

avatar
I see you
Messages : 345
Localisation : La surface
Métier : Mercenaire


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher] Jeu 5 Juin - 16:10


       

       
Te recroiser? Jamais

Liriel et ses foutues idées. Liriel et ses délires paranoïaques dans lesquels elle finit toujours par m'entrainer. Ça valait sincèrement le coup de me mettre dehors pour me faire passer presque plus de temps dedans que dehors... étrange logique, mais s'il y a bien une chose que je sais de mes frères et sœurs drows, c'est que leur logique est toujours dangereuse pour les autres. Quand à la mienne? Je fais avec ce qui se présente à moi, et en l’occurrence, suivre les idées farfelues, et dangereuses pour moi-même, de ma sœur ainée, était la solution la plus évidente... Quand je pense que je n'ai même pas réussi à lui faire cracher une pierre pour ce voyage, ça me donne des envies de meurtre. Et ce n'est pas la boiterie que je traine depuis la sortie des souterrains qui va arranger mon humeur plus que massacrante. Alors, en prime, tomber nez à nez avec cette saloperie d'humaine qui a bien failli m'indiquer le chemin menant à la Reine Araignée il y a si peu de temps encore, c'est le bouquet final. Ma main se serre sur le pommeau de mon poignard, dissimulé dans les plis de ma cape, tandis que l'autre passe au dessus de mon visage, retirant le capuchon qui dissimule mon apparence. Je compte avoir ma revanche, et je compte bien qu'elle sache l'identité de son assassin.
"Toi, je te reconnais. Sale petite humaine insignifiante."
La question me taraude de savoir comment elle est ressortie des tunnels, ne doutant pas que Naelin n'aurait eu aucune difficulté à en venir à bout, cette brute épaisse n'ayant pas son pareil pour plonger la lame de son épée dans le corps de ses adversaires jusqu'à ce qu'ils expient leur dernier souffle.
Le capuchon retiré, ma main termine son mouvement en s'emparant de l'arc passé à mon épaule, et de l'une des flèches à l'empenne bleue nuit placées dans mon carquois. Elle semble assez douée de sa dague, et j'en ai fait l'expérience, pour que j'apprécie la distance offerte par l'arme de jet que j'ai entre les mains.
 

 
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
 

___________________________________________

love the way it hurts
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher] Jeu 5 Juin - 17:36


Le hasard fait souvent bien les choses, mais quelques fois, il met ta vie en péril. Oropher & Oliana

J'AURAIS PREFERE NE JAMAIS TE REVOIR



C
était un Drow… Le Drow de Reniar.
Celui a l’expression si méprisante, si hautaine, si désagréable. Lui, je m’en rappellerais toute ma vie. Courte vie surement. J’avais eu de la chance sur ce coup, rare sont ceux qui sont ressortis vivant d’un face à face avec un elfe noir. Sotte que je suis, je ne lui avais pas offert la mort à Reniar. Un jour, je savais qu’il allait avoir sa revanche si la vie lui restait. Aujourd’hui, il n’y a aucune milice, il n’y a personne, je suis seule – avec Torillë, mais bon. Parlant du cheval, il avait plaqué ses oreilles grises sur son crâne, reculé et baissé l’encolure, je pense qu’il sait très bien le danger qu’on encoure, moi et lui.

"Toi, je te reconnais. Sale petite humaine insignifiante."


Cette voix si désagréable… Comme dans mon souvenir. J’aurais tellement aimé que ce soit un rêve, que j’allais me réveiller d’un moment à l’autre, vivante. J’aurais tellement aimé… Revenons au réel. La chance serait avec moi s’il ne m’avait pas reconnu. En une fraction de secondes, je me retrouvais face à une flèche encochée sur l’arc du drow. Très, très bien.

« Sale petite humaine insignifiante qui a réussi à te planter, drow »

La dague qui m’a servi d’arme la dernière fois ? Oui, je l’ai. Mais l’elfe noir a choisi de se la jouer ‘’ je suis loin donc j’suis à l’abri ‘’.  J’ai un cheval, lui un arc, je pense savoir qui a l’avantage sur l’autre.

« Voyez-vous donc, un arc ? La distance ne fait pas la réussite, drow. »  Dis-je en appuyant sur le mot ‘’arc ‘’, d’un ton moqueur à souhait.

Et oui, je la joue provoque moi, je sais bien que je minimise mes chances de sortir vivante. J’ai aucune chance d’ailleurs.

(c) Bloody Storm


___________________________________________

On m'a dit que les "fous" étaient différents, j'ai donc cherché ce qu'ils pouvaient bien être et que personne d'autre n'était. Puis j'ai trouvé, ils sont juste heureux. Ils ont trouvé ce bonheur tant recherché. Ils ont été possédés par la joie, et se sont évadés de ce monde sans pitié.
Revenir en haut Aller en bas

Mercenaire

avatar
I see you
Messages : 345
Localisation : La surface
Métier : Mercenaire


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher] Mer 11 Juin - 21:54


       

       
Te recroiser? Jamais

Mon arc entre nous me donne l'effet d'un calmant, l'impression d'être davantage en sécurité et à l'abri de sa dague. Un sourire me revient même au visage tandis que je caresse la plume de la penne de ma flèche d'un doigt discret, tentant de passer outre sa phrase, rappel cruel de la lame qu'elle a su me planter dans l'estomac sans aucune difficulté.
"La flèche d'un elfe est toujours imprécise. Ne parie pas sur la précision d'une flèche drow. Tu pourrais le regretter, enfant."
Elle peut bien me répondre qu'une arme de distance est synonyme de lâcheté dans un face à face, mais qui a dit que les Drows étaient connus pour combattre à la loyale? Abattre un homme désarmé et blessé de dos ne me dérange absolument pas, et je dirai même qu'un homme se trouvant dans cette position demande à mourir, alors, pourquoi le priver d'une fin digne? Personnellement, je préfère de loin mourir les armes à la main que laisser l'age et l'usure m'abattre... de toute façon, je m'attire bien trop d'ennuis pour que je puisse être un jour ennuyé par la vieillesse.
"Je peux aussi bien t'en faire la démonstration. Le temps que tu n'arrives jusqu'à moi avec ta maudite dague, j'aurai déjà vidé mon carquois sur ton cadavre."
 

 
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
 

___________________________________________

love the way it hurts
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher] Ven 13 Juin - 18:22


Le hasard fait souvent bien les choses, mais quelques fois, il met ta vie en péril. Oropher & Oliana

J'AURAIS PREFERE NE JAMAIS TE REVOIR



"La flèche d'un elfe est toujours imprécise. Ne parie pas sur la précision d'une flèche drow. Tu pourrais le regretter, enfant."

Alors comme ça, les flèches des elfes sont moins précises que celles des drows ? A ma connaissance, un drow est un elfe, mais bon, on dirait que la logique n’est pas la même chez tout le monde. Enfin, c’est pas l’intelligence de certains qui fait l’objet de ma –surement- dernière discussion. J’aurais même pas eu la chance d’avoir une discussion avec quelqu’un d’intelligent ! Triste sort, non ? Bon, j’ai encore une flèche visée vers moi, admettons.

« T’aura pas un cadavre, y’en a deux a tué, sale drow » dis-je d’un ton de «défi » à souhait.

J’ai mon cheval moi, on est. Lui, il est tout seul physiquement – dans sa tête, il est deux surement. Oui, j’ai toujours ma dague. Elle me quitte pas, surtout après ce qu’il c’était passé, y'a pas longtemps longtemps, avec ce drow là. Sinon, ma dague, j’peux la lancer, même si il est loin. J’ai pas la « précision » d’un drow, on dirait. C’est un lâche, ça prouve que son maudit peuple l’est aussi, un peuple lâche qui devrait pas exister et qu’on ne devrait lui accorder aucun attention, en fait, on aurait d’autres choses à faire plus importante qu’apporter la moindre attention à ce peuple, celui-là.

« Ton peuple est lâche, tout comme toi d’ailleurs »

(c) Bloody Storm


___________________________________________

On m'a dit que les "fous" étaient différents, j'ai donc cherché ce qu'ils pouvaient bien être et que personne d'autre n'était. Puis j'ai trouvé, ils sont juste heureux. Ils ont trouvé ce bonheur tant recherché. Ils ont été possédés par la joie, et se sont évadés de ce monde sans pitié.
Revenir en haut Aller en bas

Mercenaire

avatar
I see you
Messages : 345
Localisation : La surface
Métier : Mercenaire


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher] Lun 30 Juin - 8:50


       

       
Te recroiser? Jamais

Elle va vraiment finir par me faire rire. Un cheval est aussi loyal à son cavalier que nos lézards sont doux comme le rothe nouveau-né ... Et quand on se rappelle de certains convois d'esclaves mis à sac à cause d'une bagarre entre deux des lézards de leurs gardes, ayant conduit au festin des écailleux et à la ruine de leurs propriétaires, on peut rapidement douter de la douceur de ces montures que mon peuple affectionne tant.

"Et bien, enfant, que ta monture te montre sa loyauté. Cela fait longtemps que je n'ai pas fait rôtir un cheval."

Finalement temporairement amusé, je relâche la corde de mon arc, le gardant dans l'une de mes mains, ma flèche dans l'autre, avant d'écarter les bras, l'invitant à l'attaque. Je sais à quoi m'attendre, ce terrain me plait, et je ne compte pas sur ma jambe abimée pour m'empêcher de l'avoir de vitesse. Jour après jour, je survis à la Forteresse, aux Territoires Hostiles, et même à la surface, ce que bien peu de Drows peuvent se targuer de faire, la plupart ne quittant pas la cité, hormis lors des expéditions visant à en protéger les alentours contre les menaces extérieures.

Lorsqu'elle s'amuse à me traiter de lâche, à l'instar de ceux de ma race, je me contente d'un nouveau sourire, plus féroce, et de rétorquer d'une voix plus calme et sombre qu'à l'accoutumée.

"Essaye toi à nos cités, enfant. Si tu parviens à survivre assez longtemps pour en avoir un aperçu, tu découvriras la différence entre la lâcheté et la survie. Cette différence s'appelle la mort."

Tuer ou être tué, aussi simple que cela. Il n'est pas besoin de grands discours pour savoir que chez nous, un Drow refusant le combat est un Drow mort. Quand à ce qu'elle appelle de la lâcheté, j'appelle cela de la stratégie. Tuer ou être tué. Celui qui prend pitié n'en reçoit aucune en retour. Il n'en mérite aucune.
 

 
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
 

___________________________________________

love the way it hurts
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher] Mar 1 Juil - 19:52


Le hasard fait souvent bien les choses, mais quelques fois, il met ta vie en péril. Oropher & Oliana

J'AURAIS PREFERE NE JAMAIS TE REVOIR



«Ça fait longtemps que t’as pas fait rôtir de cheval ? Bah c’est pas aujourd’hui que tu vas en faire rôtir un, connard. »

Quand on commence à mal parler sur mon cheval, j’m’énerve. Comme si j’étais pas assez énervée en ayant cet enfoiré de drow là sur mon chemin, bordel. Le premier qui touche à mon cheval… D’ailleurs cette monture n’a confiance qu’en moi et se méfie de tout autre personne qui tente de l’approcher, et les drows, je vous en parle sérieusement pas… Le drow relâche son arc, enfin la corde de son « arme » -comprenez l’ironie-, sérieusement, il croit vraiment que je vais perdre mon temps à tenter de l’attaquer en sachant déjà l’issue du combat ? Nan mais sérieusement… J’va is pas avoir la même chance que l’autre fois. Et l’autre qui me parle des cités drows… Qu’est-ce que j’en ai à foutre quoi ? Son peuple est lâche excusez-moi, mais c’est un lâche. La lâcheté et la survie ? La lâcheté, connais pas, c’est pour les faibles. La survie ? Je connais assez bien ça voit-tu.

« Seuls les lâches survivent », en gros il veut dire ça ? Bon bah je vais pas vivre bien longtemps. Etre lâche c’est être faible.
« La mort ? Voyons, un drow à peur de la mort ? Ou bien il a sa fierté personnelle ? Tu sais que la mort ne t’arrive pas uniquement par la différence entre la lâcheté et la survie"
J’ai encore des critiques, faut pas s’inquiéter. Et puis, j’en ai marre d’utiliser le vouvoiement pour un drow quoi.

« Elle peut aussi t’accueillir juste avec un poignard dans les côtes. Sans moi tu serais déjà mort, d’ailleurs, je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça… Te soigner. J’ai un cœur même pour les moins que rien, pour les lâches. »

Oui, j’en ai marre des drows qui se croient supérieurs. J’aime pas les lâches.

(c) Bloody Storm


___________________________________________

On m'a dit que les "fous" étaient différents, j'ai donc cherché ce qu'ils pouvaient bien être et que personne d'autre n'était. Puis j'ai trouvé, ils sont juste heureux. Ils ont trouvé ce bonheur tant recherché. Ils ont été possédés par la joie, et se sont évadés de ce monde sans pitié.
Revenir en haut Aller en bas

Mercenaire

avatar
I see you
Messages : 345
Localisation : La surface
Métier : Mercenaire


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher] Dim 27 Juil - 15:30


       

       
Te recroiser? Jamais

Je la laisse parler tout en réfléchissant à ce qu'elle me dit, devant avouer que pour une iblith, ses paroles ne sont pas aussi dénuées de sens qu'on aurait pu le penser. Étranges pensées qui me prennent, mais est-ce cette région impropre aux Drows ou ma perception qui accepte de s'ouvrir à d'autres réflexions que celles auxquelles mon peuple se livre en temps normal, je ne saurais le dire.

"Tu parles bien, pour une humaine. En temps normal, votre peuple fuit suffisamment la mort pour ne pas désirer en parler, comme si le faire l'attirait davantage encore que l'âge et le temps ne le font déjà."

Bon, après tout, j'ai peut-être dix minutes à perdre. Reniar est encore loin et je n'atteindrais pas ma destination avant plusieurs jours, donc je ne suis pas à un retard près.

"J'aimerais comprendre..." Je relâche totalement la corde de mon arc, reprenant ma flèche en main, le long de l'arc, pour l'empêcher de choir au sol, ma main libre à demi levée dans sa direction comme en prévision qu'elle me balance sa dague dans le nez. "Pourquoi avoir pris en pitié un homme qui t'aurais tuée sans hésitation si tu n'avais pas visé la première?"

Jusqu'à présent, je n'ai pas vraiment eu l'occasion d'y repenser, ayant eu bien d'autres chats à fouetter entre les tortures de Liriel et la traversée des souterrains séparant les terres drows des terres de races telles que celle de l'enfant devant moi, mais à présent que le sujet est de nouveau posé sur la table, la question me taraude de nouveau. C'est aussi logique qu'un mouton sauvant la vie du loup qu'il vient de réussir à faire tomber de la falaise...
 

 
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
 

___________________________________________

love the way it hurts
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher] Dim 27 Juil - 16:18


Le hasard fait souvent bien les choses, mais quelques fois, il met ta vie en péril. Oropher & Oliana

J'AURAIS PREFERE NE JAMAIS TE REVOIR



«La peur d’un mot ne fait qu’accentuer la peur de la chose elle-même, drow. »

Selon lui (un drow lâche, je rappelle quand même… ), nous fuyons la mort et par la même occasion le mot lui-même ?  J’ai envie de dire… Qu’est-ce qu’il connait au peuple des hommes ? Je vous le donne en mille, rien. Enfin, il pense connaître,  pense seulement. Revenons au sujet principal de cette phrase, peu d’hommes fuient la mort uniquement des lâches ( là, la question est, pourquoi ce drow ne s’entend pas avec des humains de ce genre ). Je l’écoute toujours d’ailleurs, à mon plus grand malheur il a encore quelque chose à dire, quand est-ce qu’il aura fini ? J’aimerais le savoir.

« De la pitié ? Non, ce n’était pas de la pitié. J’ai moi-même du mal à comprendre pourquoi avoir  ‘’sauvé ‘’ un drow, un lâche qui plus est. Avoir un meurtre sur la conscience, je supporterais pas. Même si ça serait pas une mort bien grave, si tu vois ce que je veux dire. »

J’aurais quand même du le tuer… Un lâche en moins dans un monde lâche, c’est un bon début je trouve. Surtout, un drow en moins, c’est ça le point positif. Ce qui est fait est fait, de toute façon j’aurais eu un remord même si je l’avais tué… Là, j’ai le remord de « pourquoi je l’ai pas tué… » et sinon j’aurais eu le remord de « pourquoi je l’ai tué ». Comme quoi, j’ai un cœur et une conscience.  


(c) Bloody Storm


___________________________________________

On m'a dit que les "fous" étaient différents, j'ai donc cherché ce qu'ils pouvaient bien être et que personne d'autre n'était. Puis j'ai trouvé, ils sont juste heureux. Ils ont trouvé ce bonheur tant recherché. Ils ont été possédés par la joie, et se sont évadés de ce monde sans pitié.
Revenir en haut Aller en bas

Mercenaire

avatar
I see you
Messages : 345
Localisation : La surface
Métier : Mercenaire


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher] Mar 26 Aoû - 13:27


       

       
Te recroiser? Jamais

J'étais presque partant pour une discussion calme et surtout non rythmée par la présence de nos lames entre nous. Presque. Mais me traiter de lâche était le pas qu'elle n'aurait pas du franchir, et il ne me faut que quelques infimes secondes pour que la dague dissimulée dans ma botte gagne ma main, deux pas pour que je la rejoigne, et une seconde de plus pour que ma lame appuie sur sa gorge.
D'un calme olympien, je la contourne sans relâcher la pression sur sa gorge pour passer derrière elle avant de murmurer à son oreille.

"Le rothe apeuré ne traite pas le warg de lâche. La race humaine est bien la seule espèce capable d'une telle stupidité!

Conscient qu'elle possède encore une - pitoyable - carte à jouer, je laisse ma main libre glisser jusqu'au fourreau de l'une de mes lames pour la tirer et la pointer en direction de la monture de l'humaine, la forçant à tourner dans la même direction d'un pas en arrière et d'une pression de ma dague contre sa gorge.

"Il bouge, il est mort. Maintenant enfant, apprend à respecter tes ennemis, sur ta vie. Ne crois pas trop en la clémence d'un Drow!"
 

 
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
 

___________________________________________

love the way it hurts
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher] Mar 26 Aoû - 20:09


Le hasard fait souvent bien les choses, mais quelques fois, il met ta vie en péril. Oropher & Oliana

J'AURAIS PREFERE NE JAMAIS TE REVOIR



« Et c'est reparti, comme par hasard. Et j'ai laissé ma dague dissimulée ( me demander pas comment j'ai fait, je ne sais pas) dans la selle de mon cheval, et comme par hasard, de l'autre côté, pas celui où on est, bah non, ça aurait été trop facile quand même. Dommage, j'aurais bien aimé avoir de nouveau la sensation de ma dague s'enfoncer dans sa chair... Bon, pour résumer la situation, j'ai une dague sous la gorge et un psychopathe derrière moi. Sa voix parvint à mon oreille, je me retins de lui rire au nez, c'est tellement tentant, excusez-moi...

" Apeuré ? Je n'ai pas peur de toi, lâche. Quoi que tu dises où tu fasses, tu restes toujours un lâche à mes yeux et aux yeux de tellement d'autres. "

Je ne m'inquiète pas pour mon cheval, il saura se débrouiller seul. Je ne sais pas qui est le plus rapide entre ces deux-là, mais mon cheval à ses chances comme le psychopathe les a. Mon cheval ne bronche d'ailleurs pas, je crois qu'il a compris l'enjeu, il n'est pas con. Puis même, j'ai la preuve que l'autre là, c'est un lâche, il s'en prend à un cheval le gars... Eh oh, réveilles-toi un peu.

"la clémence d'un "Drow" ? En te comparant à c'que j'ai entendu sur les drows, tu en as l'apparence mais tu n'en serais pas un."

Ouais, j'ai dit "Drow" à la fin de mes phrases pour lui faire croire que s'en était un vrai. M'ouais, Nan. Un léger rire me prend à la fin de ma phrase avant de continuer :

"Réveille toi un peu, et assume, lâche"


(c) Bloody Storm


___________________________________________

On m'a dit que les "fous" étaient différents, j'ai donc cherché ce qu'ils pouvaient bien être et que personne d'autre n'était. Puis j'ai trouvé, ils sont juste heureux. Ils ont trouvé ce bonheur tant recherché. Ils ont été possédés par la joie, et se sont évadés de ce monde sans pitié.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 34


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher] Mer 27 Aoû - 10:32

Qu'est-ce qu'il se passe dans le coin?



Oropher, Oliana & Offryn

Surpris de me trouver par ici? Que croyez-vous? Je passe peut-être plusieurs semaines par an à bord du Dark Shadows, mais il n'empêche que je suis avant tout un voleur de la terre ferme, et certainement pas un pirate aguerri.
Et c'est justement avec la dernière bande de traine patins que j'ai embauché (j'vous rassure, va y avoir du tri parce que le niveau de certains me fait peur ... ) que je compte bien aller jouer les voleurs de grand chemin sur la route menant directement à  Reniar. Du passage, de gens riches rejoignant la capitale ... oui je sais, entre Voronwë et Reniar c'est encore mieux, mais là-bas il y a bien plus de chances de se faire passer la corde au cou, littéralement parlant. Donc du nord en direction de Reniar, ça m'ira très bien comme ça.
J'arrête mon équipée à un tournant du sentier en entendant des voix, le ton ne semblant pas indiquer de voyageurs égarés prêts à nous offrir leur bourse, avant de poursuivre seul, près des buissons les plus proches, tout en dégainant mon épée courte. Apercevant un Drow, un cheval et une jeune femme aux prises de cet être maléfique, je fais signe à mes gars de contourner ma position pour entourer les lieux avant de sortir des fourrés juste devant les deux étrangers, l'épée pointée.

"Tu voudrais pas t'attaquer à quelqu'un de ta taille, Drow?"

Bon ok, les elfes noirs n'ont, contrairement aux elfes, jamais été connus pour leur grande taille, mais là c'était plutôt une question de capacités guerrières. Je ne sous-estime pas les capacités de cette jeune fille, et je n'oserais pas sur-estimer les miennes, mais sincèrement, attaquer une quasi enfant, j'ai connu mieux, de la part des suffisamment rares Drows que j'ai pu croiser.

"De toute façon, t'es cerné."

Un hochement de tête suffit à faire comprendre à ma bande d'abrutis pas si idiots qu'il est temps de se montrer au grand jour. En revanche, je ne promet absolument pas qu'ils ne se tireront pas en courant si le Drow décide de se montrer menaçant envers nous ... Disons que ça sera le test que j'attendais.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher] Mer 27 Aoû - 15:07


Le hasard fait souvent bien les choses, mais quelques fois, il met ta vie en péril. Oropher & Offryn & Oliana

J'AURAIS PREFERE NE JAMAIS TE REVOIR



« Pour qui il se prend le faux drow ? Hein ? Pour qui ? Je ne sais pas, mais faut qu'il se calme d'un cran le gars là, hein. Je lui ai fait quoi . Rien, juste planter une dague dans les côtes, lui il a voulu me tuer, dans le genre psychopathe, je demande le con. Oh, bingo, c'est lui. Bon, je vais me taire moi... Je n'ai pas fini mes critiques hein, je vous rassure, y a tout plein de critiques pour un lâche. C'est la pression de sa dague sur ma gorge qui me ralentit un peu dans mes paroles, et surtout mon regard posé sur mon cheval qui ne bronche pas, mais qui a les oreilles qui vont progressivement en arrière.

Eh bien, je ne vais pas en sortir vivante... Et mon cheval non plus d'ailleurs. Il déplace ses antérieurs de façon à se tourner, il renâcle et montre les dents. Eh oui, ça c'est mon cheval, il hait les drows autant que moi. Un petit sourire me prit, même si je doute de ses chances de rester avec moi... Ou bien de mes chances de rester avec lui... Je ne sais pas.
Quand, une voix parvint à mes oreilles, je crois que je n'ai jamais été aussi heureuse de voir quelqu'un ( "fin, beaucoup de gens), de TOUTE ma vie.


(c) Bloody Storm


___________________________________________

On m'a dit que les "fous" étaient différents, j'ai donc cherché ce qu'ils pouvaient bien être et que personne d'autre n'était. Puis j'ai trouvé, ils sont juste heureux. Ils ont trouvé ce bonheur tant recherché. Ils ont été possédés par la joie, et se sont évadés de ce monde sans pitié.
Revenir en haut Aller en bas


I see you
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher]

Revenir en haut Aller en bas

J'aurais préféré ne jamais te revoir [PV Oropher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] « Les vrais amis ne se disent jamais au revoir ; ils se disent simplement à bientôt. » [Hayato & Scarlet]
» Moi qui pensais ne jamais te revoir... (Timaël Lewis)
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contrées oubliées. :: This is the end :: Corbeille :: Archives RP-