RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Face à Face, inattendu. [Pv Oropher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Mer 17 Juil - 15:54

Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan



Les paroles intempestives des marchands et de leurs
clients, le bruit des pas pressés résonnant dans les rues... Oliana était bel et bien dans les rues bordées de commerces, à Reniar, la capitale. Venue de Voronwë, la ville principale des Humains, la Sang-Mêlée était en recherche d'ingrédient pour ces décoctions, des ingrédients qui étaient rares, tellement rares que l'ont n'en trouvait pas dans la Forêt. Oliana arpenta les rues, l'animation était là, les rues étaient pleines de monde, que ce soit des humains, ou des elfes. Ou peut-être d'autres personnes, mais elle ne pouvait pas savoir, enfin, par pour le moment... Une fois arrivée devant son commerce ''préféré'', Oliana acheta ce qu'elle avait besoin pour préparer les décoctions. La jeune Alchimiste remercia le vendeur avec un sourire, puis se freya un chemin parmi la foule. Les rues étaient déjà étroites, alors avec tellement de monde... C'était vraiment très difficile d'accéder aux étales. La musique était là, le bruit aussi. Les personnes qui étaient dans cette rue était pressés, et ne portaient aucune intention aux autres, en même temps, on ne peux compter et avoir confiance qu'en nous même ici. Quelle idée avait-elle eu de venir ici ce jour. Passons, Oliana arriva devant un autre commerce. Celui où elle achetais tout ses ingrédients. Elle choisissait peut-être les ingrédients les plus chers, mais c'était de loin les meilleurs. Comme elle ne vient que peu souvent ici, elle peut se permettre d'acheter pour cher. Oliana pris ce dont elle avait besoin, elle paya, puis la jeune Alchimiste continua de se freyer un chemin parmi la foule. Une fois arrivée à l'intersection de la rue, elle pris vers la gauche, de ses souvenirs, personnes n'y allait, c'était désert. Autant pour elle qui n'avait aucune envie de retourner dans les rues populaires. Elle marcha quelques mètres, puis, s'appretant à tourner, elle se retrouva face à face avec... Un Drow.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.




[ Aucun com, aucun xD ]
Revenir en haut Aller en bas

Mercenaire

avatar
I see you
Messages : 345
Localisation : La surface
Métier : Mercenaire


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Mer 17 Juil - 17:07

Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan



Que dire sur ma présence dans cette cité qui me répugne tant? En tant que mercenaire, tous les contrats sont à prendre, et il se trouve qu'un potentiel client m'a donné rendez-vous en ces lieux. Cependant, ayant quelque peu surestimé mon évaluation du temps de trajet qu'il me faudrait afin de rejoindre la cité, j'ai à présent presque deux jours d'avance, et mis à part trainer dans les ruelles sombres et mal fréquentées du bas de la cité, je n'ai pas grand chose à faire.
Dès lors, deux options s'offrent à moi. Ou bien prendre en compte la patience légendaire de ma sombre race et me tenir tranquille durant ces deux jours, dissimulé dans l'ombre de quelque habitation, voire dans quelque bâtiment désert. Cependant, bâtiment abandonné ne l'est pas pour tout le monde, et il n'a pas fallu deux heures pour que je prenne la seconde option, c'est à dire faire tremper ma dague dans le sang de quelque gêneur.
Le jour à peine levé, je traine déjà, deux bourses dérobées pendant à ma ceinture. Leurs propriétaires? Des humains osant prétendre au titre d'assassins, dont les corps pourrissent déjà dans quelque allée que j'ai traversé. Tuer m'est si naturel que je ne vois aucunement l'intérêt à me préoccuper de détails tels que le "lieu du crime".
Cependant, je ne suis pas crétin, gardant tout de même le magnanisme et l'art de la stratégie de mes frères Drows, et je sais parfaitement que, dans ces allées trop sombres ou personne de bons sens ne se rend jamais, le meurtre et la découverte de cadavres sont suffisamment courants pour que cela n'alerte personne sur la présence d'un Drow dans la ville...Sauf, bien entendu, si quelques elfes suffisamment gradés pour gérer la "menace drow" trainent dans les environs et reconnaissent les blessures provoquées par une arme et une technique de combat drows...Peu certain.
Je me retrouve à avancer en direction de la rue principale, ce que je remarque à l'augmentation de l'agitation et du brouhaha, et l'éclaircissement de la rue, qui me fait plisser les yeux, réfléchissant à replacer mon capuchon sur mes cheveux et passer par les toits pour m'éviter la cohue. Cependant, tandis que je lève la tête pour analyser les prises pouvant aider à mon ascension jusque là, je sens une présence à proximité imminente de moi. Tellement imminente, à dire vrai, que, la longueur et la rapidité de mes foulées aidant, je me retrouve à la percuter avant de pouvoir arrêter mon élan, ne devant qu'à mes réflexes -quoique un peu retardés, sur ce coup ci - de ne pas m'écraser au sol lamentablement, parvenant à me rattraper d'une main contre le mur, avant de me rétablir, relevant la tête tout en en dégageant de ma main libre mon capuchon, tombé sur mes yeux durant la presque chute dont nous sortons, pour découvrir sous mes yeux une stupide humaine. Pas étonnant qu'elle n'ai pas été capable de regarder ou elle mettait les pieds avant de me percuter!
Ma main rejoint instinctivement le pommeau de mon épée, écartant ma cape, tandis que mes yeux bruns la transpercent - oui, bruns, pas rouges, trop de soleil pour songer à l'infra-vision sans me bruler les rétines.
"Voyez donc ce que je trouve... Intéressant. Qu'est-ce qu'une fleur pareille peut bien faire dans allée si sombre? D'aucun jugeraient que cela n'est pas prudent."

FICHE PAR STILLNOTGINGER.



___________________________________________

love the way it hurts
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Mer 17 Juil - 18:25

Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan




Face à Face avec... Un Drow. Ce Drow était sorti de nul part, et Oliana le percuta, presque a en tomber par terre. Ce qu'elle évita de justesse. Les yeux marrons de ce Drow n'inspirait guère confiance.  
"Voyez donc ce que je trouve... Intéressant. Qu'est-ce qu'une fleur pareille peut bien faire dans allée si sombre? D'aucun jugeraient que cela n'est pas prudent." Le Drow engagea la conversation de cette façon. D'accord... Oliana pensa a une réponse, très rapidement, elle eu une idée. La jeune Alchimiste savait que les Drows n'étaient guère... Sympathiques. Sans peser ses paroles, elle répondit :
" Je me demande qui vous a fait faire croire cela. Les raisons de ma présence ne regarde uniquement et seulement moi même. D'ailleurs, je vous retourne la question. Pourquoi un Drow à l'apparence si noble... Traîne dans les rues de Reniar ? Autant rester dans vos villes, si je peux appeler ça comme ça... Sous terre. C'est mieux, non ? Que de venir planter vos armes dans le sang des habitants de Reniar, et de les laisser sur votre passage comme la signature d'une présence si peu désirée ... "
Oliana, d'habitude si gentille, avait prononcer ses paroles d'une voix presque agressive, mais restait parfaitement calme... Bien sûr, elle avait entendu l'information du meurtre dans l'auberge des Milles Épices, bien sûr.



FICHE PAR STILLNOTGINGER.




[ Rmh. ]
Revenir en haut Aller en bas

Mercenaire

avatar
I see you
Messages : 345
Localisation : La surface
Métier : Mercenaire


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Mer 17 Juil - 21:38

Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan




"Je me demande qui vous a fait faire croire cela. Les raisons de ma présence ne regarde uniquement et seulement moi même. D'ailleurs, je vous retourne la question."

Pardon? Je dois bien avouer que, de mémoire de Drow, une simple humaine s'est rarement adressée à moi de la sorte. Enfin, il y a bien eu quelques esclaves, sur le chemin entre le marché aux esclaves et la Maison Arendil, m'enfin, pour une claque reçue, la correction donnée était suffisante pour qu'elles n'y reviennent pas... Certains diraient que les esclaves étant les seuls de la Maison qu'il m'était donné de frapper, je me défoulais dessus...Et bien non, certains soldats ont également fait les frais de mes emportements, bien que les esclaves elfes, humaines dans le pire des cas, soient les seules utiles dans certains cas de figure...Enfin, époque révolue, revenons au présent. Je disais donc que cette humaine se permet une liberté qu'elle devrait savoir ne pas posséder, et qu'il serait peut être temps de lui expliquer les choses.

"Pourquoi un Drow à l'apparence si noble... Traîne dans les rues de Reniar ?"

"Comme vous le dites si effrontément, enfant, mes affaires ne concernent que moi. Surveillez votre langage en la présence d'un homme totalement dépourvu de conscience. Vous pourriez mal finir."

Dire que cette humaine a besoin d'une bonne éducation est un euphémisme. Deux claques dans le museau et une dague dans la gorge, voila ma prescription à son sujet. Se croire autorisée à se montrer aussi effrontée face à un elfe noir armé? Où se croit-elle donc?

"Autant rester dans vos villes, si je peux appeler ça comme ça... Sous terre. C'est mieux, non ? Que de venir planter vos armes dans le sang des habitants de Reniar, et de les laisser sur votre passage comme la signature d'une présence si peu désirée ... "

Un sourire féroce nait sur mes lèvres, sans que je ne cherche nullement à l'empêcher. Ma main serre tranquillement le pommeau de mon épée tandis que je réfléchis au lieu d'attaquer. Peut-être pourrais-je trouver quelque divertissement dans cette humaine, de quelque nature qu'il soit d'ailleurs. Je doute fermement qu'une telle personne, puant l'innocence à dix kilomètres à la ronde, soit tombée sur l'un des cadavres que j'ai semé en chemin. Elle ne parle donc que de réputation. Une chose me chiffonne cependant, c'est l'absence de l'odeur de la peur, accompagnant bien souvent le face-à-face avec un elfe noir, autour d'elle. Non pas que l'odorat des Drows soit très développé, mais cette odeur ci, aucun des nôtres ne peut la rater.

"Une dague vous traverse-t-elle la chair à l'instant où nous parlons? Je vous rassure, ce n'est pourtant pas le manque d'y songer. Ne confondez pas la brutalité d'un orc et le méthodisme d'un Drow. Sur votre vie."
FICHE PAR STILLNOTGINGER.



___________________________________________

love the way it hurts
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Jeu 18 Juil - 10:26

Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan




Le Drow semblait étonné des paroles prononcées par la jeune Sang-Mêlée, peut-être n'était-il pas habitué a ce que l'on lui réponde avec tant d'assurance ? Les Drows étaient tellement persuadés qu'ils étaient supérieurs aux autres, à ce qu'il parait, elle n'avait aucune preuve, et n'en voulait d'ailleurs pas. Ce qu'elle savait actuellement des Drows, lui suffisait entièrement, pour le moment. Elle ne se rendit compte de ses paroles, que quand le Drow commença à lui répondre, Oliana avait fait une grande erreur, qu'elle regrettait d'ailleurs, entièrement. Aurait du se taire sur ce coup là.
"Comme vous le dites si effrontément, enfant, mes affaires ne concernent que moi. Surveillez votre langage en la présence d'un homme totalement dépourvu de conscience. Vous pourriez mal finir."
D'accord. Il n'avait aucune conscience ? Oliana avait rarement entendu dire que les Drows se remettait en question, pourtant, celui qui lui faisait face assumait son manque de conscience... La Sang-Mêlée pesa ses mots, pour cette fois, et avait retrouvé son calme effrayant. D'une voix normale et d'une peur inexistante, elle répondit.
'' Mon langage est parfaitement correct, jusque là... ''
Un sourire naquit sur les lèvres de Drow. Que préparait-il ? Pour sa part, Oliana restait sans peur, malgré qu'elle avait remarquer l'épée du Drow.
"Une dague vous traverse-t-elle la chair à l'instant où nous parlons? Je vous rassure, ce n'est pourtant pas le manque d'y songer. Ne confondez pas la brutalité d'un orc et le méthodisme d'un Drow. Sur votre vie."
Le manque d'y songer ? Oliana avait bien compris.
'' Je doute que cela ne va tarder... Et que ce n'est sais pas l'envie qui vous en manque... ''
D'une voix normale, elle avait prononcer toutes ces phrases.




FICHE PAR STILLNOTGINGER.




[ Rmh. ]
Revenir en haut Aller en bas

Mercenaire

avatar
I see you
Messages : 345
Localisation : La surface
Métier : Mercenaire


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Sam 20 Juil - 2:32

Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan




La répartie de cette saleté d'humaine inférieure, doublée de son absence de peur à mon égard, me fait siffler entre mes dents, me faisant me demander encore pourquoi je ne me simplifie pas la tache d'une dague plongée dans sa chair. C'eut été si facile, mais peut être qu'aujourd'hui, mon ennui de cette cité sans aucun autre intérêt pour moi que le contrat de ce nain me fait rejeter l'idée même de la facilité. Du temps à perdre, tout juste.
Je retire de mes cheveux le capuchon qui s'y trouve, laissant mes mèches blanches refléter les rares rayons de soleil parvenant jusqu'à elles. Je ne suis pas certain de la définition de "apparence noble" de l'humaine, du moins, pour les critères de ma race, car si je garde les cheveux longs et soignés, et une tenue vestimentaire relativement correcte, je doute que nombre de mes compatriotes me considèrent comme noble. Cette époque est un passé oublié pour moi. Nous sommes cependant d'accord que n'importe quel elfe, noir ou pas - à marquer dans les annales, Oropher ne faisant pas de différences entre elfes et Drows...fin si, j'met pas de majuscule au mot elfe -, a une apparence plus noble que le plus noble des hommes.
"Certains des tiens auraient l'intelligence de se méfier de l'un des miens, enfant."
Pensait-elle que je garderait suffisamment de "respect" dans mes paroles pour la vouvoyer encore longtemps? Je n'ai pas la réputation de respecter mes supérieures, pourquoi respecterais-je ceux qui me sont sans conteste inférieurs? Cela serai du jamais vu!
"Ne te penses pas supérieure ou seulement chanceuse que je n'ai pas encore dégainé une lame contre toi. Les miens ont l'habitude des morts lentes et douloureuses..."
Un sourire mauvais rejoint mes lèvres, tandis que mon regard se perd un instant dans la douce contemplation des souvenirs de quelque tuerie, les doigts de ma main libre jouant avec le bracelet que je garde au poignet, sous ma tunique, bracelet composé d'araignées d'argent alternant avec de petits poignards d'onyx.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.



___________________________________________

love the way it hurts
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Mer 31 Juil - 19:37

Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan




Quelques instants après ses répliques, Oliana se perdit dans ses pensées.. D'un côté la peur voulait reprendre le dessus, mais elle ne lui laissa pas le temps, elle ferma les yeux quelques millisecondes, se jurant de se taire, et d'arrêter la provocation, sur sa vie - au passage, la mort ne lui faisait pas peur, au contraire. Relevant la tête, vers le Drow qui lui faisait face, Oliana suivi des yeux le mouvement des bras du Drow retirant les longs cheveux blancs du capuchon noir ébène. Le reflet provoqué par le soleil sur les cheveux du Drow était impressionnant, un blanc pur, d'ailleurs que jamais, l'humaine n'avait vu de sa vie, enfin du vie courte pour le moment. Qui se terminerais peut-être en ce jour ? Seul le destin le savait. Quoi que le Drow, en déciderait peut-être, surement, en fait. La voix du Drow retentit de nouveau.

"Certains des tiens auraient l'intelligence de se méfier de l'un des miens, enfant."


Ce qui sorti Oliana de ses pensées sombres, dont tout le monde ignorait la présence. Le fait que ce Drow la tutoie, ne lui fit rien. Peut importe le vouvoiement ou le tutoiement, aucune importance, par rapport a ses paroles. Après quelques réflexions "sages", elle décida de se taire, pour une fois, plutôt que de répondre avec insolence, au péril de sa vie d'humaine.
Peut-être le Drow continuerait de parler après quelques secondes ? Seul lui le savait. Et c'est ce qui se passa.

"Ne te penses pas supérieure ou seulement chanceuse que je n'ai pas encore dégainé une lame contre toi. Les miens ont l'habitude des morts lentes et douloureuses..."

Un sourire apparut sur les lèvres du Drow, un sourire mauvais, un sourire Drow ( en gros ? ). Elle décida de se taire, se taire pendant un bon moment, d'ailleurs. Oliana réfléchissait, l'idée de répondre avec insolence lui paru, mais elle refusa. Des bruits de pas retentirent a l'autre bout de la rue. Dans le sombre inquiétant... Des pas coordonnés, mais bien sûr ! Une milice ! Ils tombaient a pic... Oliana tourna la tête vers la milice qui débarquait. Elle eu un sourire discret...

/ASuivreXD/



FICHE PAR STILLNOTGINGER.




[ Eheh. ]
Revenir en haut Aller en bas

Mercenaire

avatar
I see you
Messages : 345
Localisation : La surface
Métier : Mercenaire


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Jeu 1 Aoû - 1:26

Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan



Mon interlocutrice a tout à coup perdu la parole. Ce pourrait-il que je soit finalement parvenu à la déstabiliser? Je ne le penses pas, du moins, elle n'en a pas l'air. L'odeur de la peur ne flotte toujours pas dans l'air, bien au contraire, c'est plutôt une sourde détermination que je perçois encore et toujours dans son regard, bien qu'il semblerait qu'elle soit arrivée à bout de ses critiques. Plutôt que de me conforter dans l'idée qu'elle aurait enfin pu réaliser être face à un elfe noir, je fronce légèrement mes fins sourcils blancs, cherchant la raison de ce silence...Raison trouvée, du moins, je le penses, lorsque mes oreilles affutées perçoivent le bruit d'un troupeau de dragons, comprenez par là d'une troupe rangée, humaine ou elfique, cela, je ne peux le déterminer, ces deux races étant aussi peu discrètes l'une que l'autre.
Aussi rapide et silencieux que peut l'être un Drow, je m'empare de ma dague avant de la plaquer sous la gorge de l'humaine, lui intimant le silence, tandis que je dégaine de ma main libre mon épée, pointée en direction de l'origine du fracas. Le marché est clair, ou bien elle se tait et tout le monde reste en vie, ou bien elle décide de jouer la maline et je ne pourrait en aucun cas être jugé responsable du bain de sang qui suivra. Je n'ai cependant pas l'avantage de la discrétion pour moi, car si la ruelle reste suffisamment sombre et silencieuse pour ne peut être pas alerter une milice, et si mes vêtements noirs me dissimulent relativement aisément dans ces ombres, mon capuchon retiré affiche clairement ma nature drow, et la Soleil peut très bien décider de se jouer de l'éclat de mes lames, bien plus adaptées aux profondeurs des Territoires Hostiles qu'à l'éclat lumineux de l'astre solaire. Cependant, ils ont peut être l'avantage du nombre, je possède ceux de la surprise, une vis à vis pouvant, dans le pire des cas, faire un bon otage, et celui des armes, car il est bien connu que contrairement à nos cousins pâles, vivants pour la paix et la tranquillité, nous autres Drows naissons pour nous battre et mourrons au combat. Tuer ou être tuer, avec une telle politique de vie, il est impossible de ne pas savoir se battre chez les elfes drows.

La milice s’intéresse alors au croisement menant à cette ruelle où nous nous trouvons...s'y intéresse beaucoup trop à mon gout d'ailleurs, comme, passant dans le dos de l'humaine, je presse davantage ma dague contre sa gorge, lui enjoignant de ne pas commettre d'impair.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.



___________________________________________

love the way it hurts
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Jeu 1 Aoû - 21:37

Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan




Quelques secondes.

Le Drow fronça ses sourcils. Un silence absolu de sa part, une discrétion inquiétante. Et Oliana se retrouva avec une dague sous la gorge. Contre un mur de pierre, dans une ruelle sombre de Reniar, avec un milice qui arrivait, une lame Drow pointée vers l'ombre, vers les bruits de pas miliciens, une dague pressant sa gorge, où donc Oliana s'était fourrée ? Pourquoi donc avait-elle provoqué un Drow armé ? Pourquoi ? Elle ne le savait absolument pas. C'était la présence de cette arme sous sa gorge qui l'avait ramené a la réalité. Qu'allais t-elle faire ? Elle avait compris le marché silencieux qui régnait.

Tant de questions se bousculait dans sa tête. Tant de questions sans réponses...
Elle ferma les yeux. Pas pour réfléchir aux réponses des questions qu'elle se posait, non. Pour peser le pour et le contre, d'une idée qui venait de briller dans son esprit. Régler le mal par le mal, pourquoi ne pas régler armes pour armes ...
Nul n'était dans ses habitudes d'utiliser d'armes, l'humaine n'avait que peu souvent l'occasion de se défendre armée. A part une fois... Mais c'est du passé.

La milice se rapprochait. Une milice elfique, d'ailleurs... Le Drow passa dans son dos, pressant de plus en plus fort la lame sur son cou. Elle referma les yeux une seconde fois, pas pour peser le pour et le contre, mais pour passer a l'action. Le milice composée d'elfe se rapprochais, ils étaient a quelques mètres d'eux. Le Drow et l'humaine, tapis dans l'ombre, mais les cheveux blancs du Drow allaient leurs faire du tort. Oliana saisit son poignard, dissimulé dans sa manche en cas de besoin... Et l'enfonça dans les côtes du Drow, au moment ou la milice était a 2 mètres d'eux.

[ Omg... Je sais pas ce que je dit, j'en est ras le bol Sad]



FICHE PAR STILLNOTGINGER.




Revenir en haut Aller en bas

Mercenaire

avatar
I see you
Messages : 345
Localisation : La surface
Métier : Mercenaire


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Ven 2 Aoû - 22:44

Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan



J'entraine davantage l'humaine dans les ombres de la ruelle tandis que la milice s'approche, remarquant d'ailleurs qu'il s'agit de foutus fils de chiens d'elfes de la surface, si pales et ahuris cousins de ma si noble race. Cependant, je ne peux l'emmener très loin, et les soldats se rapprochent, la Soleil faisant luire ses rayons dans le métal si bien briqué de leurs casques, et de leurs armures. Une dizaine d'elfes face à un Drow, malgré la supériorité de ma race, je comprends aisément que les rôles se sont inversés, et que mon unique chance à présent réside dans mon otage.
Cependant, je vois disparaitre ma dernière chance lorsque cette dite otage se rebiffe. Une douleur vive me déchirant les entrailles, la sensation du métal perçant mon armure pour s'enfoncer dans mon flanc, la respiration qui se coupe, mes doigts lâchant le pommeau de mon épée. Tout se passe bien vite, si vite qu'il ne s'agit pour moi que d'évènements sans liens, des flashs, tandis que je sens s'échapper la jeune femme et que mon genou frappe durement la terre de la ruelle. Le deuxième finit au sol également, tandis que ma dague quitte ma seconde main. A genoux, le souffle court, je lève le regard vers la soldatesque lorsque je sens la morsure glacée de l'acier contre la peau de mon cou.
"Vas-y darthiir, prends plaisir à tremper ta lame de sang drow!"
Je ne détournerai pas le regard, ne ferai pas le plaisir à mes ennemis jurés de les supplier, ou seulement même de montrer la moindre émotion. Je suis un guerrier drow, possédant la fierté des siens, et ne m'abaisserai nullement à paraitre pour faible devant un stupide elfe, ou même, il est vrai, dix d'entre eux.

Soudain, tandis que mon regard acéré transperce les gardes, je sens disparaitre la pression de la lame sur mon cou alors que l'elfe se retourne vers ses congénères, s'adressant à eux de leur langue si détestable, avant de se retourner de nouveau vers moi. Avant que je ne comprenne quoi que ce soit, je reçois un choc dans la mâchoire avant de m'effondrer au sol, cherchant d'instinct à récupérer l'une de mes armes tandis que la flaque de sang autour de ma plaie s'élargit considérablement. C'est alors dans ma langue maternelle, avec un fort accent elfique déformant certains mots, que j'entends les mots suivants.
"Tu te vide très bien de ton sang tout seul, drow. Il suffit de voir combien de temps tu reste conscient dans ton état."

FICHE PAR STILLNOTGINGER.



___________________________________________

love the way it hurts
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Mar 6 Aoû - 21:42

Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan




Du Sang, des Voix, le Drow, la Milice.
Oliana n'avait que ça en tête. Elle venait d'enfoncer un poignard dans les côtes du Drow. Un poignard qui était désormais dans sa main, un poignard ensanglanté - c'était d'ailleurs une réalisation d'une amie elfe, Eliana. Et l'humaine ''s'échappa'' de l'emprise du Drow, elle ne sentais plus qu'un liquide chaud couler le long de sa gorge. Elle ne se rendit compte de ses actes qu'a ce moment précis. Ce moment où elle sentait le sang couler sur son cou.
Et regretta de suite son geste, elle n'aurait absolument, alors absolument pas, du faire ça. Quitte a laisser sa vie, elle n'aurait pas du. La Milice elfique s'étaie arrêtée, un soldat avait pointé sa lame sous le coup du Drow. Les rôles s'inversèrent donc ?..

"Vas-y darthiir, prends plaisir à tremper ta lame de sang drow!"


Cette voix fis frisonner l'humaine. Le Drow venait donc de proposer a un de ces elfes de le 'tuer', de 'l'achever' ? Rêvais t-elle ? Où était-ce la réalité, la pure et vraie réalité ? Trop de sang étais-déjà présent, alors une deuxième arme elfique ensanglantée -de sang drow. Non merci...  L'elfe qui tenait le pommeau de l'épée placée sous le cou du Drow, l'enleva. Pourquoi donc ? L'elfe se retourna vers les autres de la Milice. Oliana porta un regard de quelques millisecondes au Drow, puis elle regarda la Milice converser. Dans la langue elfique d'ailleurs, elle comprenait quelques mots que sa mère prononçait, quand elle était, jeune, très jeune... - Nostalgie, quand tu nous tiens (a) -.

Un des elfes se retourna vivement, tête haute. Quelques secondes, où elle ne vit que le pommeau de l'épée de l'elfe qui frappa le Drow, un coup dans la mâchoire du Drow qui fis frissonner Oliana. Du Sang, encore et toujours du Sang qui était là par sa faute. - Son unique faute ? Le Drow semblait chercher l'une de ses armes, tel que son épée ou sa dague, pensait-elle. Il semblait au bord de sombrer dans l'inconscience, bien sûr qu'il perdait beaucoup de sang - trop même. Un des elfes commença à parler au Drow, ce qui semblait assez... désagréable à entendre ?..  La langue qu'utilisait le soldat était inconnue, d'Oliana.

Le Sang du Drow continuait de couler sur le sol de Reniar, il perdait beaucoup, beaucoup trop de sang. Il ne restera pas debout - enfin... a genoux -  longtemps si personne ne faisait rien, et ce n'était pas parti pour... Un 'brouhaha' et des cris répétés fis sortir Oliana de ses réflexions secrètes. Cela ce passait dans la rue principale, d'après doit le bruit venait. La Milice sembla porter plus d'importances aux cris qu'au Drow, peut-être pensaient-ils qu'il allait 'crever' tout seul ( d'ailleurs, le Drow semblait inconscient, et perdait toujours du sang ), mais non... ahah. La Milice continua donc d'avancer dans la ruelle, se dirigeant vers la rue principale.

Une fois que la Milice fut hors de vue, elle s'approcha prudemment du Drow. Son poignard ensanglanté était rester sur le sol a quelques mètres de là. Les armes du Drow, elles étaient a à peu près la même distance que le poignard de la jeune humaine, et elle décida de ramener les armes à côté du Drow, qu'il puisse s'en servir. Même contre Oliana, peu lui importait. Elle s'agenouilla a côté du Drow et sorti de son sac en bandoulière des décoctions de soin. Quelques minutes plus tard, elle eu soigner le Drow. Et se releva, recula de quelques mètres. Les armes du Drow était a côté de lui, en espérant qu'il survivrait ?..

FICHE PAR STILLNOTGINGER.




[ et voilà, tu l'as eu... passons sur la qualité Merdique de ma rep. ]
Revenir en haut Aller en bas

Mercenaire

avatar
I see you
Messages : 345
Localisation : La surface
Métier : Mercenaire


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Mer 7 Aoû - 1:30

Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan



"Gloire à Lloth! Et que les darthiiri meurent étouffés dans leur propre urine! Fils de chiens d'iblith!"
Mon assurance perd pourtant de sa superbe lorsque, à bout de sang et à demi assommé par ce coup m'ayant certainement démonté la mâchoire, je m'effondre littéralement au sol - plus que je ne l'étais déjà, je veux dire -, ma vision troublée par la faiblesse me gagnant.

L'obscurité. Sombre, vide, tentante. Ne pas s'y laisser prendre, se raccrocher à quelque chose de tangible, d'existant. Ma haine des elfes, la douleur dans mon flanc déchiré, le sang dans lequel trempe ma main - mon sang. Rester conscient, affronter mon adversaire en face, ne pas lui faire le plaisir de voir renoncer le Drow. Si tentante, douce obscurité qui me prends. Lloth n'aime pas les faibles, Je ne suis pas faible!
Ayant clairement l'intention de le prouver, je m'appuie sur une main au sol, tentant de me relever sur mon bras. Cependant, mon appui me lâche avant même que l'idée de m'y appuyer me passe par l'esprit, et je ne peux que me retourner sur le dos, laissant mes yeux se clore tandis que mon état de faiblesse me force à abandonner la bataille. Lloth puisse-t-elle accueillir mon âme dans sa sombre antre.

Mon corps est trop faible à présent pour que je puisse seulement rester conscient. Seulement, loin de moi l'idée de me laisser mourir sans réagir, même si je suis certain que, des qu'il se lassera du spectacle, l'elfe résoudra mon affaire de son épée. En attendant, je préfère à l'inutile inconscience ce que les miens nomment rêverie, dans laquelle je déteste pourtant me plonger. L'unique procédé de "régénération" de ma race, quoiqu'il faille y rester un temps somme toute long, et bruler une quantité phénoménale d'énergie, pour que cela finisse par se révéler efficace... Je ne suis cependant pas contre la réparation de quelques artères importantes, ainsi que songer à mon poumon transpercé...quoique non, allons au plus pressé...

Inconsciemment, je sens un changement non négligeable dans mon état, bien trop peu de temps après pour associer cela à mon coma. Les forces me sont moins difficiles à trouver, l'obscurité me parait moins sombre. Je ne peux l'expliquer, pas de façon logique en tout cas, mais c'est comme si j'avais reçu quelque soin curatif - bien que cela ne soit pas pour moi une habitude, il me suffit de compter le nombre de fois où je me réfugiais dans mon abri, suffisamment blessé pour ne pas en ressortir avant plusieurs cycles de Narbondel, priant pour qu'aucune prêtresse ou aucun de mes ennemis ne trouve cette cachette...précision faite que, selon ses propres dires, il n'a pas fallu une dizaine à Eidan pour m'y trouver.
Je veux bien que ce jeune Drow soit un petit génie, au milieu de sa folie, mais j'en suis venu à m'inquiéter de la sécurité de ma planque...

Lorsque j'ouvre de nouveau les yeux, mes iris sont rouges étincelants de l'infravision que j'ai par réflexe utilisée devant ma perte de conscience. Un réflexe stupide et irréfléchi quand je sens la brulure du soleil entrant dans mes yeux, me faisant refermer bien vite les paupières pour reprendre mes habituelles iris brunes. La douleur revient, plus ténue mais toujours présente, ayant le mérite de me prouver que je suis en vie. Car, lorsque la mort nous prend, elle supprime toute douleur, n'est-ce pas?
Mon souffle est court lorsque j'ouvre de nouveau les yeux, cherchant de ma main libre - la seconde étant serrée sur ma plaie, endiguant les restes de mon hémorragie - mes armes, tombant étonnamment sur ma dague alors que je suis certain qu'il n'y avait rien à cet endroit deux minutes avant...
Se pourrait-il que?

D'une poussée de l'épaule, je me retourne sur le bras avant de me mettre à plat ventre, cherchant du regard ce qui se passe dans la ruelle. La milice? Éloignée. La fille? A cot... Attendez, restée à coté quand l'occasion lui était donnée de s'en aller?! Certains humains sont plus bêtes que d'autres, cela est certain...
M'appuyant sur mes mains, je me rétablis sur mes pieds avant de me relever, chancelant sur mes appuis. Suffisamment chancelant pour m'écraser sur le mur proche, ne devant qu'à un coup de chance de ne pas me poignarder moi même avec ma dague... Me baisser pour récupérer mon épée, j'y songerai quand le sol arrêtera de tourner. En attendant, je tourne le regard vers l'humaine qui me regarde, ma respiration saccadée et mon air fatigué faisant de toute façon perdre toute crédibilité à la crainte que je devrait normalement lui inspirer. Je jettes ensuite un coup d’œil vers la rue principale où est partie la milice, conscient que les elfes reviendront bien vite afin de terminer le travail. Qu'ils l'avouent ou non, nos deux races sont cousines, et je n'ai nulle difficulté à penser qu'ils reviendront vérifier que je suis bel et bien mort, et, le cas non échéant, me tueront de leur lame. Dans mon état, l'unique possibilité qui s'offre à moi reste la fuite, mais, pour aller où? Nul doute que dans l'obscurité de ces ruelles sombres, le premier malfrat me fera la peau comme n'importe quel Drow voyant l'un des siens à demi mort dans un caniveau...comme je l'ai souvent fait, un acte de pitié que nombre de condamnés à mort acceptent avec envie.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.




Spoiler:
 

___________________________________________

love the way it hurts
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I see you
Messages : 168
Localisation : Un peu partout
Métier : Alchimiste


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Ven 9 Aoû - 21:44


Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan



Les yeux fermés, le Drow ne perdait plus beaucoup de sang, mais vivait. La chance avait-elle jouée ? Oliana n'en doutais guère. Elle pris quelques minutes pour réfléchir... Fuir. Elle n'en eu pas le temps. Trop de minutes s'était écoulées entre ses réflexions, et cette idée. Cependant, l'humaine avait reprit son poignard, a quelques mètres de là, la lame était toujours rougeâtre, plongée dans de la chair drow, pourquoi donc ? Légitime défense, grossièrement, c'est ça. L'humaine se retourna, portant un regard à la milice qui disparaissait dans la foule, foule de la rue principal. Fuir. Quelque chose l'en empêchait. Quoi ? Qui ? Elle n'en savait rien. Mais, par contre, elle savait quelque chose, le Drow venait de se ''réveiller'', il cherchait une de ses armes, réflexe de la part d'un Drow, surement. Le Drow se retourna d'un coup de bras, et essaya de se lever avant de s'appuyer contre le mur de la ruelle.

Le Drow se retourna vers l'humaine, et braqua ses iris brunes sur elle. Oliana n'avait nullement peur. Peut-être était-ce du à la présence du poignard dans sa main, ou bien... Ce Drow ne lui inspirait aucune peur depuis le début ? ...  Le Drow semblait a bout de souffle, respiration sacadée. C'était du à trop de sang perdu, Oliana en était certaine, même si elle n'avait que de brèves connaissances sur la santé. A part ses décoctions, bien entendu. Le Drow tourna ses iris brunes vers la rue principale, sur ce coup là. La milice n'était plus que... à l'autre bout de la rue ? Le Drow sembla réfléchir, à quoi ? Aucune idée. Cependant, Oliana, elle sa décision était prise. Fuir. Elle pouvait, désormais. Oliana regarda le Drow, puis avança dans la ruelle au lieu de se retourner, pour ne pas être dos au Drow. Poignard a la main, décision prise, elle quitta la ruelle, hors de vue, elle couru.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mercenaire

avatar
I see you
Messages : 345
Localisation : La surface
Métier : Mercenaire


Feuille de personnage
Objets:
Récompenses:
Malédictions:

MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher] Mer 21 Aoû - 22:56

Face à Face, inattendu.  
Oropher Arendil & Oliana Gil'Sayan



L'humaine s'éloigne, ayant l'intelligence de me garder dans son champ de vision. Quoique là, tout de suite, je me voit difficilement l'attaquer, ayant déjà grande difficulté à ne pas m'appuyer sur le mur pour rester debout. J'attends pour ma part que l'humaine disparaisse de mon propre champ de vision, pour qu'il ne lui prenne pas l'idée de me planter de nouveau une dague entre les cotes. Cela fait, je prend le temps de récupérer mon épée au sol, manquant de peu y finir de nouveau avant de mettre les voiles à mon tour, rasant les murs à la fois pour une question de discrétion et pour m'y appuyer en cas de besoin.
Je profite d'une pause pour remettre mon épée au fourreau, gardant cependant ma dague dans la main, peu désireux de représenter une cible trop facile, avant de reprendre ma route. Ma destination finale? Une bâtisse abandonnée dans laquelle je me suis plus ou moins établi depuis quelques jours que je suis arrivé en ville, et où je compte bien soigner ma plaie et me remettre de mes diverses blessures, malgré mon manque d'enthousiasme à m'accorder une sieste.

Finalement parvenu à traverser trois ruelles sans encombres, je monte les quelques marches menant à ma planque provisoire et referme le semblant de porte derrière moi avant de me débarrasser de ma cape et de mes armes, afin de me défaire de mon armure endommagée afin de constater l'étendue des dégâts. Vérification m'apportant la preuve que l'on m'a aidé à me soigner, d'ailleurs...


FIN DU RP




FICHE PAR STILLNOTGINGER.



___________________________________________

love the way it hurts
Revenir en haut Aller en bas


I see you
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Face à Face, inattendu. [Pv Oropher]

Revenir en haut Aller en bas

Face à Face, inattendu. [Pv Oropher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Mission III : face à face (seconde vague)
» Sans malice et Kakakok; Un Face à face
» Face à face [PV]
» Speed Dating

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Contrées oubliées. :: This is the end :: Corbeille :: Archives RP-